Le tour du monde : Je l’ai fait !!!

Il y a déjà 10 mois, je prenais la route pour réaliser un rêve: faire le tour du monde. Je partais avec des tas d’idées sur comment je voulais faire le tour du monde tout en ne préjugeant pas sur ce que j’allais y trouver et mes sandales aux pieds, je me lançais dans l’aventure !

Tout ce temps est passé bien vite. 10 mois est un claquement de doigts.

Après ces mois sur le chemin d’un voyage de rêve, je fais un petit bilan et réalise ma chance. Le tour du monde : Je l’ai fait !

Le tour du monde : Je l’ai fait !

Des centaines de kilomètres sur la route des pays des Balkans jusqu’en Turquie « mon Le tour du mondeamour », presque 200 kilomètres de marche dans les montagnes himalayennes de l’Inde, les plages de rêve, les volcans et la découverte de la plongée sous-marine en Indonésie, le Vietnam en moto, un vrai coup de cœur pour le Cambodge, la visite de la magnifique Nouvelle-Zélande, défaire mon programme pour me laisser aller en Amérique Latine visiter le Mexique, l’Équateur, la Colombie et un passage bien trop rapide au Pérou et en Argentine… Le tour du monde : Je l’ai fait !

Pour prendre un peu de recul, il faut souvent mettre quelques chiffres:

  • 20 pays traversés
  • Plus de 85000 kilomètres parcourus (Les 2/3 en avion)
  • 20 avions
  • Plus de 40 bus
  • Scooter, moto, voiture, des centaines de kilomètres de marche
  • Des dizaines de rencontres magnifiques !

Ce voyage extraordinaire m’a ouvert sur le monde et m’a fait vivre une aventure incroyable !

Comment revient-on d’un tour du monde ?

Et bien je suis revenu entier et heureux !

Côté santé

En 10 mois loin de chez moi, j’ai dû attraper un petit rhume, n’ai eu à subir aucune maladie « immobilisante » et mise à part une légère fracture d’un doigt de pied, tout s’est extrêmement bien passé !

Côté sécurité

Le monde est très très dangereux.

Le tour du Monde - IndeEnfin c’est ce qu’on peut entendre quasiment chaque jour lorsqu’on pousse le bouton de l’écran à conneries… Conclusion: jamais je n’ai subi d’agressions quelles qu’elles soient, jamais on ne m’a dérobé quoique ce soit, JAMAIS je ne me suis fait enlever, assaillir, secouer, pousser, regarder comme si je composais un dîner alléchant (…) !

Les seuls moments où j’ai pu me sentir en insécurité furent soit dans un lieu ou mon imagination rejoignait ce que j’avais bien pu en entendre dans le passé mais sans être foncièrement réel, soit lorsque je me suis promené dans des endroits où la pauvreté renvoie à la peur d’être vu comme quelqu’un de trop riche…

Certes le monde n’est pas simple. Mais c’est avant tout ce qu’on envoie qui fait ce que l’on reçoit. 99% des humains de ce monde sont bons, j’en suis définitivement convaincu.

Comment peut-on être heureux à revenir dans le monde réel lorsqu’on a vécu dans un rêve si longtemps ?

Pour répondre à cette question, je la prendrai à l’envers: comment peut-on être malheureux à avoir fait un tour du monde ?

Je suis un privilégié. Lors de mon voyage, j’ai rencontré beaucoup de voyageurs comme moi et si je fais le compte, 100% des « tourdumondistes » étaient des Européens ou des « westerneurs ». La majorité des habitants des pays de ce monde n’ont pas les moyens de faire un tel voyage. Non pas uniquement pour une question d’argent car voyager ne coûte pas forcément cher ou peut se faire de maintes façon différentes, mais aussi pour des questions politiques, de nécessité d’obtention de visas, d’autorisation de sortir de leur propre pays… Je fais parti de ces chanceux qui peuvent parcourir le monde et en voir ses merveilles.

J’ai fait le choix de revenir. Dans tout ce que nous faisons au quotidien, faire nos propres choix est selon moi une vraie source de bonheur. Si un choix est fait et assumé, avec tous ses côtés positifs et bien entendu tous ses points difficiles de la mêmIMG_9211e manière, il est plus facile de trouver son bonheur. Alors à la question que j’ai eu environ une trentaine de fois depuis mon retour (pas trop dur de rentrer ?), je réponds non. Je suis heureux d’assumer le choix que j’ai fait pour les raisons qui m’incombent.

Voyager rend heureux. Les rencontres riches et merveilleuses d’expériences sur la vie, la réalité du monde, des mondes et de ses habitants, l’impression de liberté, le fait d’apprendre quelque chose chaque jour vous donne un certain recul sur votre vie et ce dont vous pouvez en attendre.

Revenir n’est pas oublier tout ce qu’on a vécu ou même ses rêves. Avoir une base pour y revenir est un bonheur inestimable. Revoir les gens que l’on aime, reprendre un métier passionnant, se retrouver chez soi dans un environnement serein, confortable et privilégié (il est bon de le reconnaître) est une chance et un vrai bonheur. Il est souvent bon de savoir se reposer avant de repartir.

Avoir des projets rend heureux. Faire un tour du monde ou voyager sur du long terme ouvre sur le monde et sur des opportunités de vie qui laissent à réfléchir. On a le temps d’affiner ses envies, ses projets et de construire ses idées pour se créer l’avenir que l’on souhaite. Se poser, c’est aussi avoir l’opportunité de pouvoir construire ses projets et avancer en toute sérénité.

Tout est possible, c’est ce que j’ai appris de plus puissant dans ce voyage ! Le tout est de le vouloir.

Le tour du monde : qu’est-ce qu’on fait après ?

Chacun en retire évidemment ses propres expériences et leçons, mais un long voyage comme celui que je viens de faire ne reste jamais sans impact sur sa vie, son état d’être et sur les projets ou rêves qu’il réveille.

Objectif n°1 : être heureux !!

Et puis je reviens avec « quelques » projets. Alors la suite, c’est tout d’abord de prendre le temps, continuer à rêver et vous faire rêver et puis pas à pas, construire tout ce qui me permettra de m’épanouir et avancer dans la vie pour réaliser tous mes rêves les plus fous !

J’ai encore de biens belles aventures à vous transmettre, un tas de bons plans et d’informations pour vous aider à préparer et vivre vos prochains voyages à fond !!

Continuez à m'accompagner autour du monde ! Le voyage ne s'arrête jamais !

*carte du monde à créer soi-même.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Pin It on Pinterest

Tu aimes !?

Partage avec tes amis !

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

%d blogueurs aiment cette page :