Après un court mais magnifique séjour à Ljubljana, en Slovénie (où Gasper me parlait de bonheur), il était temps pour moi de bouger vers le sud pour me rapprocher de Visoko, petite ville de Bosnie-Herzégovine où j’allais passer quasiment 2 semaines de volontariat. Je décidais donc de m’arrêter dans la ville mythique des Balkans: Sarajevo. Dans cette article, vous y trouverez mes petites aventures, des photos et quelques informations et astuces pour bien découvrir la ville.

Sarajevo : l’arrivée

Quelques 8 heures de bus de nuit de Ljubljana (43€ le billet + 1€ de bagage), j’arrive finalement à Sarajevo. Très petite station de bus plutôt à l’extérieur de la ville, j’ai réservé une chambre dans une auberge du centre (10€) qui me donne toutes les informations pour m’y rendre. 100 m de marche et puis le tram vers le centre ville, super simple !

En sortant du bus, un jeune homme me demande où je vais, si j’ai réservé quelque chose et puis me propose de venir avec moi: bien sûr ! Plus on est de fous… Nous ferons finalement assez vite connaissance et découvrirons rapidement que nous nous dirigions vers le même objectif: les Pyramides de Bosnie ! Le monde est petit , mais je le savais déjà.Sarajevo-Tram

Nous trouverons rapidement le tram et woowww !!! J’adore ! Vieux tram des années 60, donné à la ville de Sarajevo par l’Autriche qui voulait tester si ce mode de transport fonctionnerait en ville. Et ça marche bien, puisque ce même tram est toujours à son poste ! Il tangue, il râle, il bruisse mais « old style », vraiment je suis fan ! Nous arriverons à destination.

La petite surprise du matin

Klemen et moi nous dirigeâmes donc vers l’auberge que j’avais réservée. 6h du matin, nous réveillons le réceptionniste et il nous propose un dortoir tranquille à l’étage où les gens dorment encore.

Installez-vous là, dormez, prenez une douche, je vous offre le café

Ca commençait plutôt pas mal.

Après un café, je me cale dans le lit qui m’était désigné, une sieste s’impose ! Mais vers 9h du matin, je suis réveillé par le prochain réceptionniste.

Je suis vraiment désolé, l’auberge affiche complet et votre réservation n’est pas passée…

Oops !! En effet, je n’avais pas reçu de confirmation et vu que ce même jour, Sarajevo fêtait les 100 ans de l’assassinat de Franz Ferdinand (François Ferdinand, Archiduc d’Autriche) qui « déclencha » la 1ère guerre mondiale, tout était complet.

Mais pas de souci, après s’être fondue en excuses, elle nous offre le petit-déjeuner et pendant ce temps-là, elle nous réservera même une chambre dans une autre auberge à une centaine de mètres de là ! Du bonheur d’hospitalité ! Et grâce à ce « contre-temps », je rencontrais un couple de français adorable que j’espère avoir le plaisir de retrouver en Turquie.

Sarajevo : perle de Bosnie-Herzégovine

Klemen et moi nous installons donc et faisons la connaissance d’une autre voyageuse, indienne cette fois-ci. Elle voyage seule et se joindra à nous pour la journée .

Sarajevo est une ville magnifique ! Bien qu’elle eût été bombardée pendant pratiquement 5 ans, elle a réussit à retrouver toute sa splendeur ! On y trouve ça et là les traces d’une guerre récente, mais globalement on peut en faire abstraction si l’on veut. C’est aussi une ville multi-ethnique où l’on ressent bien les 3 religions qui y cohabitent en paix: Musulmans, Orthodoxes et Chrétiens vivent ensemble à Sarajevo. Une mosquée côtoie une église à quelques mètres l’une de l’autre, chacun vit sa croyance à sa manière, libre de penser ce qu’il veut pour lui-même.

Anniversaire du décès de Franz Ferdinand

Comme je suis chanceux, j’arrivai juste pour l’anniversaire de l’assassinat de l’Archiduc Franz Ferdinand, évènement qui avait déclenché la 1ère guerre mondiale en Europe. Au programme: concerts, spectacle, du monde et de l’ambiance partout dans la ville ! Je partis voir le spectacle et franchement, la bière au bord de l’eau fut très bonne ! Pour le spectacle, difficile à comprendre dans la langue du pays. Ce qu’on m’a expliqué, c’est que ce spectacle avait surtout permis à la Bosnie de faire un rappel des évènements plus récents, le siège de Sarajevo et la guerre. J’en reparlerai dans de prochains articles.

Qui est Franz Ferdinand ?

Quoi faire à Sarajevo ?

Comme à mon habitude, j’ai choisi de me perdre dans la ville et découvrir des coins hors du tourisme local:

Lorsque vous avez la Bibliothèque Nationale sur votre gauche et le pont à droite, vous verrez un escalier monter sur la gauche. C’est la promesse d’une belle balade sur les hauteurs avec une vue imprenable sur Sarajevo !

Autrement voici quelques idées d’endroits à visiter ou de choses à faire à Sarajevo:

  • La Mosquée centrale
  • Le Musée National de Bosnie-Herzégovine
  • Le Musée du Tunnel de Sarajevo: pendant la guerre, la ville fut complètement encerclée et seul un passage par l’aéroport de la ville pouvait permettre aux habitants d’aller se réfugier dans les montagnes. Les Bosniaques ont en effet creusé un tunnel sous l’aéroport, partant de l’intérieur d’une maison aux alentours. Endroit poignant et horreur de guerre.
  • Les nombreux bars à chicha de Sarajevo, ambiance garantie !
  • Goûter les mets locaux: le Cevapcici et le Burek
Petit truc à savoir :

Chaque jour, une visite gratuite (pourboire possible) de la ville est organisée par l’office de tourisme à 16h30, départ devant les bureau de l’office de tourisme du centre ville. Cette visite est très sympa et le guide que nous avons eu avait vraiment tout d’un guide professionnel avec des informations sur l’histoire de la ville et du pays, ses monuments, des anecdotes, vraiment j’ai beaucoup aimé !

Quelques mots de bosniaque pour faire sourire

Dober dan: bonjour (bien rouler le « r » à l’espagnol)

Hvala: merci (le « h » se prononce comme un « r » à la française, un peu gratté)

Molim: de rien, je vous en prie

Ja ne govorim bosanski: je ne parle pas bosniaque

Imali closet molimbass ? : avez-vous des toilettes svp ?

Mais aucune crainte ! Beaucoup parle l’anglais dans la capitale. A votre plus bel accent français !

Conclusion

Sarajevo est une ville vraiment magnifique et un passage obligé des Balkans ! Je ne peux que conseiller de s’y rendre et j’espère bien y retourner un jour !


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

13 Partages
Tweetez
Partagez11
Enregistrer
+12
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :