La réalisation d’un rêve – Visiter les Iles Galapagos a toujours été un de mes rêves de voyageurs les plus fous. Après tant de reportages sur terre, sur mer et sous-marin aussi, je me voyais déjà aller à la rencontre d’une faune incroyable dans un lieu paradisiaque.

C’est en 2015, pendant un tour du monde qui m’amena malgré moi en Equateur, que j’eus l’opportunité de m’y rendre. Malgré moi car l’Equateur n’était pas prévu au programme. Et comme bien souvent l’imprévu amène de belles surprises, comme d’apprendre que le fameux Panama est fabriqué là-bas par exemple, vous le saviez ?

En tout cas, j’ai eu la grande chance de me rendre sur les Iles Galapagos, en particulier sur les îles Santa Cruz et Isabella et j’ai aujourd’hui le plaisir de partager avec vous mes aventures et photos ainsi que quelques infos qui pourront vous servir dans le cas où ce voyage vous tenterait.

Dans ce billet, je vous présente mon séjour sur l’île Santa Cruz ; Cet autre article vous parle de l’île Isabela.

Carte Iles Galapagos

L’île Santa Cruz

Cette petite île de l’archipel des Galapagos, 15000 habitants (humains) et certainement beaucoup beaucoup plus si l’on comptait tous les animaux qui y vivent aussi, en bonne harmonie, est celle où j’ai atterrie lorsque je suis arrivé sur l’île de Baltra. Je n’avais rien préparé et y allais sans plans particuliers ; je savais juste que je mettais les pieds sur les fameuses Iles Galapagos !

Carte île Santa Cruz - Ile Galapagos

Mon arrivée aux Iles Galapagos

Parti de Quito, il faut compter entre 1h50 et 3h30 (avec une escale à Guayaquil) pour se rendre sur l’île Santa Cruz. 2 compagnies aériennes font la traversée: AVIANCA et la TAME et il faut compter entre 300 et 400€ pour s’y rendre. De Paris, évidemment le prix s’envole ! A noter qu’un équatorien paiera son billet beaucoup moins cher mais comme dans de nombreux pays, c’est le jeu.

L’arrivée à l’aéroport de Baltra est impressionnant. On atterrit sur une toute petite île à côté de l’île Santa Cruz et comme lorsqu’on atterrit à Denpasar (Bali) si vous avez déjà fait, on a presque l’impression qu’on va amerrir !

Arrivée aux Iles Galapagos

A la sortie de l’avion, il faut commencer par se mettre dans la queue pour acheter son entrée. Et oui ! Les îles Galapagos sont réglementées et protégées. Le Parc National des Galapagos a été créé en 1936 et c’est le premier Parc National de l’Equateur. Avant que cela devienne un lieu touristique prisé pour sa nature incroyable, comme la Guyane française, les Îles Galapagos abritaient un pénitencier. Le Parc des Iles Galapagos est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. En tout cas, le prix pour rentrer est 100 $.

Une fois sorti de l’aéroport tout petit, de la taille de celui de la Rochelle si vous connaissez, on est tout de suite saisi par le paysage. L’aventure commence. Un bus (gratuit) vers une autre file vers un petit bateau cette fois-ci. 10 par 10, nous grimpons pour 1 $ sur cette petit embarcation qui nous permettra de rejoindre l’île Santa Cruz. Là des taxis et d’autres bus attendent pour déverser les nouveaux arrivées vers Puerto Ayora, la ville principal de l’île. Je pris le bus pour 2 $ et en 40 min, j’arrivais là où je passerais une bonne partie de mon voyage.

Les activités à ne pas manquer sur l’île Santa Cruz

Aller se balader sur Tortuga bay. 1h de marche pour arriver sur une plage de sable blanc où il est possible d’observer une faune riche: iguanes marins, oiseaux et même la ponte des tortues à la bonne période.

Longer la plage à droite jusqu’au bout, une autre plage propice à la baignade et au snorkling se trouve juste derrière. Si un autre format de balade vous intéresse, vous pourrez aussi louer un canoë sur cette plage pour quelques dollars.

Lorsque j’étais sur cette longue plage de sable blanc, l’eau magnifique appelait à la baignade. Je me suis approché et suis rentré dans l’eau, tranquillement, en observant ce petit paradis… Quand une petite surprise apparut à quelques mètres de moi : Un requin ! Point dangereux ce n’était qu’un requin Pointe Noire d’un petit mètre mais quelle frayeur !

La plage de Las Grietas. Cette petite plage est connue pour être moins touristique que Tortuga Bay, mais surtout un lieu avec des falaises pour plonger dans une eau cristalline. Malheureusement, je n’ai pas pris le temps de m’y rendre.

Iles Galapagos - Plage de Tortuga Bay - Ile Santa Cruz
Iles Galapagos - Faune de Tortuga Bay - Ile de Santa Cruz

Charles Darwin Research Station : Charles Darwin Avenue, Puerto Ayora. Accessible à pied du centre de Puerto Ayora, ce centre de conservation (gratuit) vous permet d’observer des tortues Galapagos, des iguanes marins (…) et mieux comprendre les actions pour la protection de la faune de l’archipel. Vous ferez la connaissance avec un sage de l’île, Georges, tortue Galapagos disparu lorsqu’elle avait plus de 90 ans et pourrez profiter d’une petite plage tranquille avec vue sur le port.

El Chato: Centre de protection des tortues Galapagos. Compter entre 30 et 40 $ en taxi A-R (pour 3 ou 4 pers) pour vous rendre à la réserve de El Chato (de Puerto Ayora) et observer des tortues « géantes » Galapagos avec un guide. Une participation de 5 $ vous sera demandé mais cela vaut vraiment la peine ! Pendant 1h, vous marcherez à la découverte de ces tortues légendaires et pourrez les observer de très près dans un cadre verdoyant et calme.

La criée de Puerto Ayora. A gauche du port, ne manquez pas l’opportunité d’aller voir la criée de Puerto Ayora. Quelques tables installées dehors où les pêcheurs vendent leur récolte du matin. Rien d’extraordinaire à priori, sauf qu’une peuplade d’otaries, de pélicans et autres mouettes ou cormorans sont présents avec vous pour attendre leur part.

La plongée / le snorkling. N’oubliez pas votre masque et tuba pour sauter à l’eau dès que vous en avez la possibilité ! Une faune maritime incroyable est présente tout autour de l’archipel, dont de nombreux requins (inoffensifs). En ce qui concerne la plongée, plusieurs agences proposent des sorties pour environ 40$ par plongée. C’est mon plus grand regret. Une blessure m’empêcha d’aller plonger avec les otaries et les requins marteau, très présents dans l’Archipel. Ce sera pour la prochaine fois !

Iles Galapagos - Tortuga Bay - Ile Santa Cruz
Iles Galapagos - El Chato - Sauvegarde des tortues Galapagos

Les Iles Galapagos : une faune incroyable

Je crois que ce qui m’a le plus plu aux Iles Galapagos et mes plus beaux souvenirs sont des images de nature et d’une faune stupéfiante ! Sur les Iles Galapagos, les animaux vivent très proches des hommes et il est assez commun de tomber nez à nez avec une otarie, un pélican, un iguane, une tortue, un requin et des oiseaux innombrables. Même si Santa Cruz est clairement moderne (en comparaison avec Isabela dont je vous parle dans un autre billet), la faune y est extrêmement riche et très accessible.

Si je revenais un jour sur les Iles Galapagos, je reviendrai pour cette même raison et ferais tout ce que je peux pour participer à leur sauvegarde d’une manière ou d’une autre. Cet endroit est fantastique ! Il faut faire tout ce qui est possible pour le respecter et protéger ses richesses naturelles.

Iles Galapagos - Iguane marin des Galapagos
Iles Galapagos - Oiseau cul-jaune
Iles Galapagos - Pélican des Galapagos
Iles Galapagos - Tortue Galapagos - Ile Santa Cruz - El Chato

Conseils aux voyageurs

Se loger sur Santa Cruz

Pendant tout mon voyage, j’ai utilisé une application réputée pour ses logements en dortoir ou à petit prix et sur Santa Cruz, je suis tombé sur une petite perle pas chère.

Galapagos Best Homestay

Propre, tranquille, dans un quartier familial, il y a tout le confort pour 16€/nuit en dortoir de 4 et moins de 40€/nuit en chambre privative pour 2. Pour les Iles Galapagos, pas très bon marché, c’était vraiment très bien !

Bien situé non loin du port à Puerto Ayora, Ana m’a accueilli comme une amie et nous avons partagé de très bons moments à échanger tout au long de mon séjour. A la période où je m’y suis rendu, au mois de janvier, il n’y avait pas trop de monde et franchement c’était top !

Dans tous les cas, en ce qui concerne le logement, sauf si je vous ai convaincu avec l’auberge de Ana, n’hésitez pas à visiter plusieurs établissements, comparer les prix, ce qu’ils offrent et négociez ! Selon le nombre de jours que vous restez, il est possible d’avoir des tarifs plus avantageux.

Iles Galapagos - Pélican au marché de Puerto Ayora - Ile Santa Cruz

Informations pratiques

  • De France, n’hésitez pas à regarder les vols tout d’abord vers Quito, puis un autre vol de Quito vers les Iles Galapagos. Vous pourrez vite gagner quelques centaines d’euros !
  • Lorsqu’on regarde sur certains sites, la meilleure période annoncée s’échelonne de juin à septembre. Pour ma part, j’y étais en janvier et j’ai eu de superbes conditions.
  • La monnaie équatorienne est le dollar américain. Prévoir et faire le change avec votre banque en France peut être une bonne solution plutôt que de retirer dans le pays avec des frais plus importants.
  • Sur Santa Cruz, pas de souci pour retirer de l’argent. C’est une petite ville moderne, avec tout le confort (supérettes, restaurants, transports etc.)
  • Testez les transports collectifs beaucoup moins onéreux que le taxi. Par exemple, le taxi collectif vers Santa Rosa pour vous rendre ensuite à pied (quelques minutes) vers El Chato pour la visite du Centre des Tortues géantes Galapagos est de 1€/personne aller.
  • Les Iles Galapagos sont un paradis pour la plongée et le snorkeling. Si vos bagages et votre voyage le permettent, prévoyez un masque, un tuba et même pourquoi pas des palmes !
Iles Galapagos - Puerto Ayora - Ile Santa Cruz

 


Encore aujourd’hui je garde de merveilleux souvenirs de mon séjour sur les Iles Galapagos et Santa Cruz. Je regarde souvent mes photos et revit un instant mes aventures sur place, si proche d’une faune extraordinaire.

Je me prends souvent à rêver d’y retourner et d’y vivre. A ce jour encore, je considère l’archipel des Iles Galapagos comme un petit paradis sur terre.

Il est clair qu’un voyage de France représente un budget conséquent (mini 2000€ avec les billets d’avion) et peut-être plusieurs années à mettre l’argent de côté nécessaire. Mais cela en vaut vraiment la peine ! En revanche pour ceux qui ont entrepris un long voyage et qui passe par l’Equateur, c’est vraiment un incontournable !

Dans un autre billet, je vous parle d’une autre île très différente des Galapagos: Isabela. Un autre petit paradis.


*Pour information, cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.

**Les tarifs présentés dans ce billet sont ceux de 2017.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Visiter les Iles Galapagos, la réalisation d'un rêve de voyageur. Informations, bons plans, liens utiles et photos de mon séjour à Santa Cruz.

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

39 Partages
Tweetez
Partagez10
Enregistrer29
+1
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :