Le 21 décembre, cela faisait déjà 6 mois que j’étais parti voyager autour du monde.

6 mois pendant lesquels le rêve est devenu réalité. Envie d’aventures, de nouveautés, d’une vie et de points de vue différents, de liberté, de paix, de challenge… Envie de réveiller mon moi qui ne s’était jamais bien endormi, car on peut le cultiver tous les jours, mais un tel voyage ouvre forcément sur des perspectives différentes, un autre monde, une autre vie et peut faire réaliser à quel point on est heureux.

Voyager autour du monde : Prendre le temps de vivre

Pendant ce voyage, toutes les rencontres sont aussi l’occasion de faire un retour arrière, regarder dans le rétroviseur et s’émerveiller.

Autorisez-vous le bonheurQuand je regarde mon parcours – 15 pays traversés, 3 continents, de nombreux bus, 7 avions, des milliers de photos et plus de 180 jours passés loin de ma base – je m’étonne:

Quoi ! 6 mois déjà !? J’ai beau avoir eu ouvert les yeux autant que j’ai pu, je n’ai pas vu passé ce temps-là !

Mais le temps n’est pas si court à l’échelle des dizaines de personnalités incroyables et magnifiques qui ont croisées mon chemin, des paysages merveilleux que j’ai eu la chance d’observer, des aventures que j’ai vécues tout au long de ce parcours, des centaines de réflexions qui ont traversées mon âme et qui m’ont rendu heureux.

L’objectif n’est pas d’en voir le plus possible, il est d’essayer de vivre toutes les expériences le plus consciemment et intensément possible et ne pas en perdre une miette. L’objectif n’est pas l’arrivée mais la route.

Je n’ai pas cherché à tout voir, je n’ai pas cherché à tout vivre ; même si cela peut paraître surprenant en si peu de temps pour tant de route, j’ai pris mon temps.

Ma philosophie : le bonheur est simple

Lorsqu’on est sur la route avec sa maison sur son dos, ce sont des centaines de questions que l’on ne se pose plus. D’autres les remplacent bien entendu, mais étonnamment elles ne revêtent pas la même importance, la même intensité que dans la vie de tous les jours où on s’attarde parfois sur les détails car on ne voit plus tout le bonheur que l’on vit. En voyage, on fait peut-être moins attention aux réflexions Pyramides de Bosnie, moi dans les tunnels de Ravnapolluantes et qui n’apportent finalement qu’un stress conditionné inutile. On vit en relayant tout ce qui peut annihiler le bonheur que l’on vit tous les jours au second plan.

Le bonheur est simple.

Peut-être cet état d’être fait-il seulement parti du voyage ? Non, il me semble qu’il est un choix de tous les jours.

Depuis le tout début de mon voyage, un des thèmes que je souhaite traiter est l’idée du bonheur. Tout au long de mon parcours, j’ai demandé « aux sages » qui croisaient ma route ce qu’ils en pensaient. Pour certains, j’ai déjà partagé leur vision avec vous, pour d’autres c’est à venir et nous aurons peut-être l’occasion d’en discuter ensemble un jour ?

Dans tous les cas, les réflexions et philosophies de vie convergent toujours sur un même constat: le bonheur, c’est accueillir toutes les choses simples de la vie et qui nous rendent heureux. Il ne peut pas être permanent mais il peut être cultivé. Il n’est pas nécessaire de le chercher mais il faut savoir ouvrir les yeux car il se présente toujours à nous.

Voyager autour du monde

J’ai très peu partagé mes « galères » de voyage car j’ai souvent préférer profiter au mieux de tout le bonheur que le reste pouvait m’apporter. Ces épreuves ont pris peu de place et ont toujours tourné positivement, m’aidant à réaliser à quel point il n’était pas nécessaire d’y porter trop d’attention. En même temps, si on ne peut pas être heureux tout le temps, autant l’accepter, le bonheur revient plus vite !

6 mois (et plus) de bonheur

Ces 6 premiers mois de voyage auront été un bonheur de tous les jours fait de magnifiques rencontres, de moments simples partagés avec d’autres voyageurs, comme moi, ou avec les locaux que j’ai pu rencontrés sur la route.

J’en aurai pris plein les yeux et l’âme !

Je n’ai pas pris le temps de tout vous conter et je garde dans ma besace (et mon carnet de voyage) bien d’autres aventures, photos, bons plans que je vous écrirai au fur et à mesure et aussi à mon retour, histoire de continuer à voyager, s’émerveiller et partager ces merveilleux moments avec vous.

Savez-vous que je partage d’autres images sur Instagram et ma page Facebook ?

Voyager autour du monde : c’est quoi la suite !?

Je suis parti de la Nouvelle-Zélande hier, le 11 janvier et me suis envolé vers le Mexique. Je sais qu’il me restera alors que peu de temps pour rejoindre la dernière ville de mon périple sud-américain, Buenos Aires en Argentine, alors j’ai fait le choix du « roadtrip » plutôt que celui du saut de puce :

2 petites semaines pour découvrir le Mexique: je prévois de me diriger vers le sud de Mexico City pour rejoindre Cancun et hop ! Je m’envolerai pour Quito en Équateur. De là, le roadtrip commencera à travers ce pays inconnu pour descendre tranquillement et parcourir le Pérou, puis la Bolivie et enfin le nord de l’Argentine.

De belles aventures en perspective !!


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

77 Partages
Tweetez
Partagez77
Enregistrer
+1
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :