Au retour d’une magnifique excursion en canoë kayak dans les fjords du Milford Sound en Nouvelle-Zélande, jamais je n’aurais pensé vivre cette expérience dans les montagnes interdites de Murchison !

Pendant mon tour du monde, nombreuses ont été les occasions de m’aventurer. J’ai eu des expériences qui resteront à jamais gravées en moi ! Mais franchement, il n’y a qu’un voyage où on se sent libre qu’il peut nous arriver des aventures comme celle-ci !

Les montagnes interdites de Murchison

Je revenais tout juste de quelques jours passés dans les tréfonds de la Nouvelle-Zélande, une petite ville nommée Milford Sound, où j’étais parti à la rencontre des dauphins en canoë kayak sur le fjord si apprécié des touristes à la recherche de sensations « nature ».

Après quelques heures de route pour rejoindre la ville de Te Anau où je ne savais pas trop ce que j’allais faire, je me posais enfin dans mon auberge. Un dortoir de six backpackers, un salon, une kitchnette et même une superbe terrasse donnant sur le lac de Te Anau ! La vie était plutôt belle dans cette destination carte postale.

Vue des montagnes de Murchison en Nouvelle Zélande

J’échangeai avec les nouveaux arrivants: partages d’aventures au pays des Maoris, bons plans colorés et projection de magnifiques photos de voyages en tout genre.

Il était temps de dîner. Quelques œufs, légumes, ce sera une omelette ce soir !

are you Ben ?

Une main sur l’épaule. Un dénommé Blair, néo-zélandais de son état, me proposait une aventure. En effet, un de nos collocs, dans la même chambre que moi,  lui avait parlé de ma passion pour la nature et la photo et il me proposait d’aller passer 3 jours dans un endroit inaccessible: les montagnes de Murchison.

Le Takahé : oiseau rare et endémique des montagnes de Murchison

Blair m’explique tout dans sa langue natale: « j’ai été missionné par le New Zealand Department of Conservation pour aller observer un oiseau endémique de l’île sud: le Takahé. C’est un oiseau très rare que l’on ne peut voir que dans les montagnes de Murchison, à 30 min en bâteau de Te Anau. Ces montagnes sont interdites et seuls ceux avec un permis spécial peuvent s’y rendre ! Je peux inviter quelqu’un et j’ai compris que tu aimais la nature et prendre des photos, ça te dit ? Tout est pris en charge par le Parc National. »

Montagnes interdites, bateau, oiseau rare, exploration !? Il ne me fallu pas plus de quelques secondes : « Yes, of course !  »

C’est alors qu’il m’expliqua que nous avions un GPS pour nous retrouver car l’endroit était très rarement visité, que nous passerions les 2 nuits dans une cabane de Rangers au bord d’un lac et qu’il avait aussi une autre mission…

Mon compagnon d'aventure, Blair, en mission Takahé à Murchison

Mission Tekahé dans les montagnes interdites

L’idée était simple: il ne restait que 10 paires de Takahés en captivité sur toute la Nouvelle-Zélande ; notre mission, si nous l’acceptions, était de les retrouver, les observer, relever la couleur des bagues qu’ils portaient et prendre des clichés de ces oiseaux rares. Cela faisait déjà près de 2 expéditions consécutives qu’ils n’avaient pas pu être repérés.

J’ les challenges !

En parallèle, nous aurions à relever des pièges à rats (des tunnels disposés autour de la zone et où une feuille couverte d’encre est glissée afin de vérifier si des rats mangeurs d’œufs de Takahé sont dans le périmètre interdit).

La mission remplie, nous avions toute liberté pour nous promener dans les montagnes et profiter de cet endroit hors du temps, où quelques grottes d’anciennes tribus maoris restaient à découvrir selon Blair l’explorateur.

Relevage des pièges à rats sur Murchison

« Compte-rendu de mission sur Murchison »

A peine déposé pieds sur cette destination interdite (mise à part pour aller visiter une grotte de verres luisants en bord de lac), nous nous enfonçâmes dans la forêt vierge.

C’est à ce moment que nous comprîmes vraiment où nous étions: un sentier qui s’éteint après quelques dizaines de mètres, une végétation luxuriante et vierge… Il nous faudra près de 4 heures de marche pour rejoindre notre hôtel avec vue: une cabane en bois, lits superposés et tout le nécessaire du parfait Ranger donnant sur un lac de vallée entouré de somptueuses montagnes. Nous étions seuls au monde.

A l'intérieur de la cabane de Rangers de Murchison

Évidemment, nous nous sentions privilégiés (et moi encore plus, petit français) dans ce lieu magique et allions tout faire pour réussir au mieux notre mission !

Cette soirée là, j’étais bien décidé à attraper une truite du lac. La pêche y était interdite mais une canne à pêche s’offrait à moi. J’imaginais déjà la faire griller dans la cheminée de la cabane. Je lançais mon leurre… Noonnn !!! Le fil était coupé et mes chaussures de randonnée s’enfonçaient déjà dans le lac à la recherche de cette cause perdue d’avance… La frustration laissa place à un son inconnu… Une vibration…

Au bord du lac dans les montagnes de Murchison en Nouvelle Zélande

Blair était déjà aux aguets. Il ne me l’avait pas expliqué: le Takahé ne chante pas, ne grogne pas, il émet une onde grave, étrange, un son que je n’avais jamais entendu auparavant. J’ai les poils hérissés sur les bras: nous partons à la découverte de l’oiseau rare.

Ce soir-là nous en observâmes 4 en balade dans les buisson au bord du lac. Ils n’ont pas peur de nous. Ils nous laisse nous approcher et les regarder vaquer à leurs occupations. Un sentiment extraordinaire m’a traversé ce soir-là. Quel privilège ! Quelle beauté !

Sur les deux jours passés sur place, nous en vîmes 8 au total et entendîmes aussi quelques petits que nous ne dérangeâmes pas. Ces 3 jours furent un des meilleurs moments de mon voyage en Nouvelle Zélande et certainement l’un des meilleurs de ma vie (j’en vibre encore à vous le raconter) !

Photo d'un Takahé, prise en décembre 2014 dans les montagnes de Murchison

C’est donc après 2 nuits et 3 jours à crapahuter dans ces montagnes et tout autour du lac que nous faisions les comptes:

  • Remplacement des feuilles encrées dans les pièges à rats (repérée par GPS)
  • Découvrir des points de vue somptueux de ce lieux d’exception
  • Repérer, observer et photographier le fameux Takahé (!!!)
  • Trouver les grottes maoris ancestrales mais on s’en remettra !

Participer à des missions pour le Parc National de Nouvelle-Zélande

Pendant notre séjour dans les montagnes de Murchison, Blair me raconta qu’il était bénévole pour le Parc National de Nouvelle-Zélande depuis un certain temps. Ponctuellement, ils l’envoyaient en mission dans les endroits les plus reculés du pays pour des missions d’observation, de relevé d’informations et tout ce qui avait rapport avec la nature.

Blair m’expliqua même qu’une fois, il avait été héliporté jusqu’à une zone inaccessible ! Passionné de nature et d’aventures, cet Indiana en puissance m’a offert un beau cadeau et le Parc de Nouvelle-Zélande aussi !

A la recherche du Takahé dans les montagnes de Murchison

Je n’ai pas la marche à suivre mais je sais qu’il est possible de postuler pour des missions bénévoles. Il est certain

Murchison en NZ _ mission Takahé dans les montagnes interdites

Pin moi 🙂

que la nationalité néozélandaise est un plus, voire peut-être une condition.

Dans la cabane des Rangers, nous trouvâmes aussi un petit carnet où les visiteurs laissent une trace de leur passage. En décembre 2014, je fus l’un des 10 privilégiés de l’année à avoir poser le pied dans cet endroit magique.

Rappelez-vous: souvent les plus beaux moments surviennent au moment où on ne les attend pas. Autant rester ouverts à l’aventure !

Dans tous les cas, cela ne coûte rien d’essayer ! Page contact du New Zealand of Conservation

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

22 Partages
Tweetez2
Partagez11
Enregistrer9
+1
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :