Visiter Soweto arriva très vite tout en haut de notre liste lorsque nous commençâmes à élaborer notre itinéraire pour l’Afrique du Sud. En effet, ce bidonville, certainement un des plus célèbres au monde, nous attirait énormément.

Nelson Mandela a vécu à Soweto. Il fut l’un des premiers quartier réservé au noir, un des premiers sinon le premier bidonville à grande échelle de cette période connu sous le nom d’Apartheid.

Ce quartier chargé d’histoire nous intéressait et nous avions envie d’en savoir plus ; d’autant que quelques recherches sur internet nous menèrent rapidement vers une auberge située au milieu du quartier et qui semblait proposer une alternative humaine et historique pour la visite de ce South Western Township.

 

Vous rappelez-vous que nous avions pris le metrorail pour nous rendre du centre de Johannesburg vers Soweto (prononcé
Sou-we-tou) ? Il est temps de poursuivre ce récit de notre première aventure sud africaine.

Comme Chloé vous le racontait, nous étions donc parvenus à Soweto en prenant le train de nuit et pour être franc, pas tout à fait rassurés même si au final, les passagers de ce transport ferroviaire, digne d’un train de marchandises, nous ont bien aidé à arriver à bon port.

Mais après ? Il est 20h, il fait nuit, aucune pancarte, nous avons juste l’adresse de notre auberge. Nous n’avons pas de carte et aucune idée où nous nous trouvons dans le quartier. La tension est palpable évidemment, nous venons d’entrer dans un des plus grands bidonvilles d’Afrique du Sud. Mais quoi ? Et bien comme dans tout voyage lorsque nous ne savons pas… Nous demandons !

Le premier passager du train à qui je m’adressai eu la réaction suivante: « yeah, yeah, no worries, I do live just beside your hostel  » (« oui, oui, pas de souci, j’habite juste à côté de votre auberge »).

La tension est utile pour se maintenir éveillée, mais la vie est tout de même bien faite !

Visiter Soweto - Le train en provenance de Johannesburg

Metrorail Johannesburg -> Soweto – Crédit Image: Chloé Beaudet

Lebo’s Backpackers

Nous avons ainsi été conduits jusqu’à l’entrée de notre auberge de jeunesse : LEBO’S BACKPACKER.

LEBO’S Soweto Backpackers est NOTRE PREMIER COUP DE COEUR

Cette petite auberge, tenue par Lebo, entretenue, habitée et visitée par les habitants du quartier, vous permettra de partager des moments conviviaux autour d’un feu avec eux.

  • La mission de cette auberge est de créer des activités durables pour son quartier très défavorisé. Dormez et consommez chez eux pour soutenir l’économie du quartier !
  • En journée, n’hésitez pas à faire le tour de vélo de Soweto organisé par l’auberge. C’est l’occasion de découvrir l’histoire de ce township à travers le regard et les anecdotes de ses habitants. Tarifs préférentiels si vous y dormez (23€/pers). Mieux vaut réserver à l’avance.
  • On y mange très bien et des spécialités sud-africaines !
  • 13€/nuit en dortoir. Nous avons eu une chambre double pour 25€nuit.

 

Visiter Soweto - Rencontre avec les locaux

Pourquoi visiter Soweto ?

    • Pour l’ambiance (mettez du son).
  • A l’inverse de la population blanche, les échanges avec la population noire du pays n’ont pas été simples pour le reste du séjour. Les gens s’adressent peu à vous, et avec beaucoup de déférence. La marque de l’Histoire et du colonialisme est encore très présente. A Soweto, les échanges et bons moments ont été nombreux.
  • Pour mieux comprendre l’Apartheid car Soweto a été un centre de la ségrégation et par conséquent aussi de la protestation.
  • Parce qu’en venant dans ce quartier où les habitants font tout ce qu’ils peuvent pour s’en sortir, vous soutenez l’économie locale et renforcez cette belle énergie positive pour aller de l’avant.
Visiter Soweto - Johannesburg

Pourquoi rester à Soweto ?

  • Le quartier est vraiment touchant et authentique. Paradoxalement, vous y êtes en sécurité.
  • La chance d’avoir des échanges plus nombreux qu’en restant dans la ville de Johannesburg, plus oppressante et plus complexe.
  • Parce que vous êtes finalement assez proches d’attractions tel que le musée de l’Apartheid (20 min en taxi, 10-14€ aller-retour) ; visite OBLIGATOIRE lorsque vous passez à Johannesburg, ce musée est tout simplement extraordinaire ! Il est une mine intarissable d’informations, de vidéos et d’articles d’époques, d’analyses sociologiques et politiques où les sud-africains regardent leur histoire en face, ce qui permet réellement de mieux comprendre cette période sud-africaine de l’Apartheid jusqu’à nos jours (Entrée: 6€).
Visiter Soweto - Enfants du bidonville

 


Notre séjour à Soweto, s’il a été (trop) court, a été très intense. En 2 jours sur place, nous avons fait de nombreuses rencontres. Et même si une intense pauvreté y vit toujours, nous avons ressenti l’immense solidarité et chaleur humaine de ce quartier historique de Jobur’g.

La ville de Johannesburg ne nous attirait pas ; il faut bien le dire. En revanche, visiter Soweto a été pour nous une vraie opportunité pour toucher la vie de cette population qui, si elle ne vit plus la ségrégation de l’Apartheid, a encore du mal à s’en sortir et accéder à une vie sereine dans un pays riche où une extrême pauvreté touche encore la majeure partie de la population.

Visiter Soweto est pour moi un acte de solidarité.


*Pour information, cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Soweto est une alternative à la complexe et oppressante Johannesburg et une option rafraîchissante ; la promesse d'une aventure solidaire, riche et humaine.

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

22 Partages
Tweetez
Partagez5
Enregistrer17
Partagez
+1
22 Partages
Tweetez
Partagez5
Enregistrer17
Partagez
+1
%d blogueurs aiment cette page :