Le désert du Sahara : un rêve, un mythe, une des mémoires cellulaires que mon cerveau a créé et précieusement conservé des innombrables reportages devant lesquels je me suis extasié pendant toute ma jeunesse.

Comment ne pas avoir envie de se rendre dans ces étendues immenses et légendaires et d’autant plus lorsqu’on habite au Maroc !? Je ne pouvais certainement pas manquer une occasion pareille d’aller découvrir ce désert du Sahara marocain, trait d’union sauvage entre l’Afrique du nord et l’Afrique noire.

A seulement quelques heures de la non moins célèbre Marrakesh, le Désert du Sahara est beaucoup plus accessible que ce que l’on pense.

Quelques informations sur le désert du Sahara marocain

Au Maroc, les 2 destinations souvent mises en avant pour faire connaissance avec le désert du Sahara sont Merzouga et M’Hamid El Ghislane.

Merzouga (en tamazight ⵎⴰⵔⵣⵓⴳⴰ, en arabe مرزوقة) est situé au sud-est du Maroc, à 50 kms de Erfoud et de la frontière Algérienne, sur l’erg Chebbi, le plus grand du Maroc. Ce petit village à l’entrée du Sahara, compte parmi les dunes les plus hautes du Maroc (150m). Il est très connu des touristes et attire un grand nombre de visiteurs qui veulent faire leur premier pas dans le désert du Sahara. Merzouga est situé à environ 9h de route de Marrakesh.

Plus proche de Marrakesh (tout de même 7h30 de route), M’hamid El Ghizlane (en berbère : ⵜⴰⵔⴳⴰⵍⴰ Targala, en arabe : امحاميد الغزلان ) est situé à environ 100 kms de Zagora, plus au sud et constitue l’une des entrée vers le désert du Sahara. M’Hamid El Ghizlane fait partie d’une aire de nomadisme et possède une grande oasis et une Casbah. Tous les ans, le Festival International des Nomades s’y déroule à la fin du mois de mars : un incontournable au Maroc !

Pour partir à la découverte du désert du Sahara, notre roadtrip nous mena de Marrakesh à la dune de Chegaga, puis au bivouac de M’hamid.

Comment je suis parti 4 jours à la découverte du Sahara

A ce moment-là, je travaillais sur Casablanca et c’est une amie, Jess, qui nous proposa ce voyage. C’était un rêve pour moi et je n’ai pas hésité une seule seconde à partir ! Jess organisait tout et son objectif était de faire découvrir le désert du Sahara à un maximum de ses amis de tous horizons et de multiples nationalités.

Très vite, nous nous sommes retrouvés à une vingtaine de joyeux lurons venant du Maroc, de France, d’Angleterre, de Suède, d’Argentine, de Tunisie (etc.) pour partager un 1er de l’an dans le désert du Sahara !

L'équipe du voyage dans le désert du Sahara

Le programme:

  • Se retrouver à Marrakesh pour un après-midi à visiter et une soirée pour faire connaissance
  • Prendre la route vers Ouarzazate, Zagora puis un bivouac dans le désert à la Dune de Chegaga
  • Reprendre la piste le lendemain, à la découverte d’oasis pour arriver M’Hamid El Ghizlane et à son bivouac dans le désert pour la soirée du 1er de l’an.
  • Rentrer le lendemain: rythmé mais quel voyage !

4 jours de roadtrip entre Marrakesh et M’Hamid El Ghizlane

De Marrakesh à la Dune de Chegaga

1 journée à Marrakesh

Marrakesh, la « ville rouge », est aussi surnommé Marra’kch Arna’kch par les marocains eux-mêmes. Même s’il faut être vigilant lorsque vous faites des emplettes ou même en prenant un taxi, dans tous les cas il faut penser à négocier car cela fait partie de la tradition. Marrakesh fait partie des incontournables. C’est la ville impériale la plus populaire du Maroc.

Avant de partir pour notre roadtrip, nous nous y sommes balader pendant un après-midi et y avons passé la première nuit dans un très joli petit ryad au coeur de la Médina (vieille ville).

Les toits de Marrakesh

Si vous n’avez qu’une journée à passer sur Marrakesh, je vous conseille une visite de l’ancienne Médina et des souks de la vieille ville. Un passage par la place Jemma El Fna en journée et en soirée pour capter toute l’ambiance marocaine est un incontournable.

Dans l’ancienne médina, cherchez le marché aux épices et celui des orfèvres, fabricants de lampes traditionnelles maures vraiment magnifiques.  Aventurez-vous dans les petites ruelles, vous tomberez sans aucun doute sur une échoppe qui vous proposera un jus d’orange pressé (le must au Maroc), des pâtisseries ou de quoi vous restaurer autour d’un tajine aux olives ou poulet citron.

D’autres monuments proches du centre peuvent être visiter tels que le Palais et la Mosquée Koutoubia (2ème mosquée à pouvoir être visitée au Maroc avec La Mosquée Hassan II de Casablanca). Rien que de s’y rendre à pied en vaut la peine.

Palais de Marrakesh

Si vous avez un peu plus de temps à passer sur Marrakesh, voici quelques visites complémentaires qui pourraient vous intéresser:

Mosquée de Marrakesh

Sur la route vers l’entrée du désert du Sahara

De Marrakesh à Ouarzazate, puis Zagora, ce sont de longues heures à passer qui dévoilent en même temps la variété des paysages marocains. La route vers Ouarzazate fait sinuer dans la montagne de l’atlas que l’on frôle en passant tandis que l’on sent le désert s’approcher à mesure que l’on approche, puis dépasse Zagora.

Maison à Ouarzazate
Dernier village avant le désert du Sahara
A l'Entrée du désert du Sahara

A Zagora, nous changeons de véhicules. C’est l’appel du désert et je ne sais toujours pas ce que je vais y trouver. L’ambiance est bonne et tout le monde est bien excité à l’idée de rejoindre cette légende de la planète.

Très vite, nous quittons la route pour trouver une piste où nos 4x4 roulent et glissent sur les pierres jonchant la route et les montagnes autour de nous. C’est impressionnant !

Montagnes de pierres à l'entrée du désert du Sahara

Nous nous arrêterons quelques minutes pour le traditionnel thé à la menthe dans un tout petit village perdu dans ces immensités rocailleuses. Tout à coup, on se demande ce qu’il fait là, à des heures en voiture de la première ville, coupé de tout et au prise d’un soleil sans ombre.

Et puis la piste s’arrête et nous entrons dans une espèce de plaine mi-terre mi-sable durcit par la sécheresse. On distingue encore quelques traces de véhicules passés plus ou moins récemment mais impossible pour nous de savoir vers où elle nous emmène ; le guide lui le sait bien.

Avant d’arriver au campement de la Dune de Chegaga, le conducteur fit une erreur en passant entre 2 dunes et s’enlisa. Pendant 2h nous avons pu donc profiter d’un sublime coucher de soleil à l’entrée du désert du Sahara, à désensabler les roues de notre 4x4 et à pousser, encore et encore avant d’être de nouveau sur le chemin du paradis jaune et ocre.

Montagnes de pierres avant d'entrer dans le désert du Sahara
Trouver la route dans le désert du Sahara

Dune de Chegaga

Nous sommes arrivés au campement de Chegaga bien tardivement mais les premiers convives nous avaient laissé de délicieux tajines pour restaurer énergie et chaleur. Les nuits dans le désert sont très fraîches, voire proches de zéro en hiver.

Après quelques verres et de nombreux rires pour fêter notre arrivée dans le désert du Sahara, il était temps de rejoindre notre tente berbère, faite de laine aux mailles plus ou moins serrées. Nos duvets et le grand nombre de couverture nous aidera à passer la nuit au chaud.

Désert du Sahara - Marche vers la dune de Chegaga

Le lendemain matin, réveil à l’aube. C’est évidemment l’excitation ! Nous allons découvrir les merveilles d’un séjour dans le désert. Dès la sortie de la tente, tout se réveille devant tant de splendeur jaune et ocre. Ça y est nous y sommes. C’est le sable et un soleil resplendissant qui nous accueillent.

Café vite engloutit, il est l’heure d’explorer les dunes.

Désert du Sahara - Ascension vers le sommet de la dune de Chegaga
Désert du Sahara - Vue du haut de la dune de Chegaga

L’expérience est magique, les couleurs magnifiques. Le sable est aussi doux sous les pieds qu’au regard et l’atmosphère est emplie d’un calme et d’une énergie sereine déconcertante ! Je n’ai qu’une seule idée en tête: aller grimper la plus haute dune de l’erg Chegaga, celle qui domine l’erg et qui me donnera une vision panoramique sur ce désert.

Du campement, il me faudra 1h30 aller-retour pour rejoindre la dune et grimper au sommet. Une fois qu’on y est c’est un spectacle sublime ! Sable et dunes à perte de vue offrant des contrastes de jaunes, ocres et rouges sous un soleil tout doux. Nous sommes le 31/01 et il fait environ 25°C. Prenez le temps de revenir sur la photo tout en haut de l’article. Vous y êtes.

Désert du Sahara - Coucher de soleil sur les dunes du Sahara

Tout en haut de la grande dune de Chegaga

Coucher de soleil dans le désert du Sahara
Tente berbère dans le désert du Sahara

Dormir dans le désert du Sahara à M’Hamid El Ghizlane

C’était l’heure du départ. L’objectif de la journée: rejoindre M’Hamid El Ghizlane.

Nous sortons de la zone ensablée pour rejoindre l’erg rocailleux et nous arrêtons tout d’abord dans une petite oasis prendre l’air. Tout autour de nous, la poussière et les pierres, à perte de vue.

Le campement de Chegaga se trouve environ à 1h30 de M’Hamid El Ghizlane où nous arriverons pour déjeuner ; une petite brochette au centre du village aux allures de western.

Roadtrip dans le désert du Sahara
Désert de cailloux
Roadtrip dans le désert du Sahara

Si Mohamed, notre guide sahraoui local, nous fait signe pour un nouveau départ ; il est temps de rejoindre le campement où nous passerons la nuit et les festivités de ce nouvel an.

A quelques kilomètres du village, nous arrivons entre dunes et désert de cailloux et toute la journée, nous verrons passer de nombreuses caravanes. 4 ou 5 dromadaires à chaque fois, il me semble que ce sont des locaux, des nomades ; où vont-ils comme ça ?

Nous aussi nous aurons notre tour de « chameau ». Même s’il n’a qu’une bosse, au Maroc on ne fait pas la distinction. La balade est comme sur un bateau avec une mer agitée. Il tangue, il blatère, il tire la langue, le dromadaire marocain a sale caractère et on a bien rigolé !

Caravane dans le Sahara
Caravane dans le désert du Sahara

Ce soir-là, le désert du Sahara nous accueillit pour une soirée mémorable au son des chanteurs Gnawa locaux et tous réunis autour d’un agréable feu de camp, la soirée fut peuplée de rires et d’histoires, de chants et de mythes incroyables.

Une superbe aventure dans le désert du Sahara marocain !

Tour de chameau dans le désert du Sahara
Un soir de musique marocaine
Au coin du feu dans le désert du Sahara

Comment organiser son voyage à la découverte du désert du Sahara ?

Organiser ton voyage en solo

Billet d’avion vers Marrakesh

Un billet d’avion vers Marrakesh peut coûter entre 150€ A-R et jusqu’à plus de 400€ selon les périodes. N’hésitez pas à vous y prendre au moins 3 mois à l’avance.

De nombreuses compagnies proposent des vols journaliers vers Marrakesh qui est un grand pôle touristique. Selon moi, les plus intéressantes (rapport qualité-prix) sont Transavia et Easyjet. Cependant, il y a parfois de bons plans sur AirFrance ou même Royal Air Maroc.

Partir des villes de province peut être un bon plan et il n’est pas rare de voir des prix très attractifs à Bordeaux et Lyon. Prendre un billet vers Casablanca peut aussi permettre d’obtenir des billets moins chers mais cela demande à accepter quelques heures d’attente en transit ou envisager un autre moyen de transport entre Casablanca et Marrakesh.

Se rendre à M’Hamid El Ghizlane

Il est très facile de se rendre à M’Hamid El Ghizlane de Marrakesh et d’autres villes du Maroc.

Des compagnies de bus marocaines comme la CTM (Compagnie de Transport au Maroc) proposent des billets pour 170 Dhs (environ 15,50€ et 10h de trajet) vers Tagounite. Il ne vous restera plus que de trouver un taxi pour rejoindre M’Hamid (environ 30kms). 2 autres compagnies de bus marocaines sont Supratours et Ghazala.

Une fois arrivés sur place, il sera très facile de trouver une agence pour acheter une excursion avec 1, 2 nuits ou plus dans un campement local, les sorties en chameau et des balades dans le fantastique désert du Sahara. Comptez 1500 à 2000 Dhs par personne tout compris (transport, hébergement, excursion, repas, hors pourboires) me semble raisonnable.

Si vous êtes plusieurs, vous pouvez aussi regarder la location de véhicule, ce qui vous permettra plus de souplesse et de vous arrêter sur Ouarzazate, Zagora ou d’autres cités sublimes comme celle de Ait Ben Haddou par exemple. Je ne vous ai pas dit ? Nous nous y sommes arrêtés quelques minutes au retour vers Marrakesh: magnifique ! Pour une location d’une petite voiture (type I10), comptez 68€ pour 3 jours,  pour une voiture moyenne (type Dacia), comptez 80€.

Ait Ben Haddou - Maroc

Village de Ait Ben Haddou – Maroc

Passer par une agence locale

Si vous préférez passer par une agence locale pour organiser tout votre voyage au Maroc, je vous conseille vivement l’Agence Morocco Travel Addict.

Marion est une française immigrée au Maroc depuis plus de 10 ans et qui travaille dans le monde du tourisme marocain depuis son arrivée. Elle connait le pays comme sa poche et a su développer un bon réseau de professionnels partout dans tout le pays.

L’année passée, c’est elle qui a organisé pour notre petit groupe de randonneurs un voyage de 12 jours de marche dans l’Atlas marocain. Bientôt dans le blog !

Campement de M'Hamid El Ghizlane

Campement à M’Hamid el Ghizlane

Informations Pratiques

Pour un merveilleux voyage dans le désert du Sahara marocain, voici quelques infos pratiques pour vous aider à ne rien oublier:

  • Particulièrement en hiver, mais cela peut être vrai toute l’année, les nuits dans le désert peuvent être particulièrement fraîches. Pensez à emmener un sweat chaud et confortable.
  • Il fait frais la nuit mais le soleil tape pendant la journée: lunette de soleil, couvre-chef, crème solaire et gourde seront nécessaires.
  • De bonnes chaussures confortables pour pouvoir marcher dans le sable mais aussi sur les pistes rocailleuses.
  • 1€ = 11Dhs ; donner un pourboire est conseillé pour un peu tout car dans les restaurants ou les bars par exemple, les frais de service ne sont pas inclus comme en France (10 à 15% du prix payé est une bonne base).
  • Si vous conduisez, le permis français est valable. Evitez de dépasser les vitesses autorisées, particulièrement aux abords des villes (entrée et sortie) car la police y est très souvent stationnée. Histoire de Bakchich.
  • Pour éviter la très malheureusement célèbre tourista, achetez de l’eau en bouteille (l’eau du robinet n’est pas potable au Maroc) et mangez vos aliments bien cuits (particulièrement la viande).
Campement de M'Hamid El Ghizlane

Voilà un bon moment que j’avais envie de partager cette belle aventure avec vous ! Si mon article vous a inspiré, j’espère que vous passerez un moment aussi agréable que moi dans le désert du Sahara et ces contrées lointaines juste magnifiques !

Le Maroc est un pays splendide qui a beaucoup à offrir alors n’hésitez pas à vous y balader et même vous y perdre !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager  !


*Pour information, cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

37 Partages
Tweetez
Partagez14
Enregistrer23
Partagez
+1
%d blogueurs aiment cette page :