Depuis que j’ai appris qu’il existait des kayaks gonflables ultra légers, je n’ai plus eu qu’une idée en tête : tester ce que l’on appelle le « Trek & Raft » et les Gorges du Tarn représentaient le terrain de jeu idéal !

L’idée est simple : partir sur une itinérance bi-sport en autonomie matériel. J’allais randonner sur le sentier des Gorges du Tarn avec mon kayak dans le dos. Quand j’arriverais tout en haut, je redescendrais par la rivière en toute autonomie.

Une aventure magique dont je vous donne ici tous les détails.

Qu’est-ce que c’est ?

Cette activité outdoor rassemble 2 sports : la randonnée et le raft ou kayak. Si le trek & raft existe déjà depuis longtemps, ce n’est qu’avec l’apparition de bateaux ultra légers qu’elle a commencé à se réaliser en autonomie, offrant la possibilité d’aller explorer là où personne encore n’est allé. Partout où vous avez un chemin de randonnée et une rivière, un lac, l’océan, il devient possible de vivre le chemin de 2 angles différents et de pratiquer 2 activités outdoor au top !

Imaginez : vous êtes sur le trek du Tour des Dents Blanches et après avoir passé le fameux Pas au Taureau, vous sortez votre raft pour naviguer sur le Lac de la Vogealle ! Les possibilités d’explorations sont infinies.

« Il n’en reste pas moins que le packraft est d’abord un produit d’aventure et de fun »

Dans certains pays comme les Etats-Unis (Alaska) ou le Canada, les immenses étendues de terres entrecoupées de lacs et de rivières ont vite rendu ce type de matériel populaire. En France, le besoin est certes moins présent. Il n’en reste pas moins que le packraft est d’abord un produit d’aventure et de fun.

Enfin, d’autres combinaisons sont possibles et tout à coup évidentes: le Cycle & Raft par exemple. Vous êtes anglophones ? Lisez plutôt cette superbe aventure. 

Le packraft d’Alpacka

En 2017, j’avais déjà essayé de me faire sponsoriser par cette marque de l’Alaska. En 2018, Alpacka Raft a finalement accepté de soutenir mon projet de parcourir les Gorges du Tarn en trek & raft.

Alpacka Raft est une entreprise américaine créée en Alaska en automne 2000 par des passionnés d’aventures outdoor. Au départ, ce fut l’assemblage du savoir-faire d’une maman couturière et d’un fils aventurier qui voulait créer son packraft (un raft qui se porte). Aujourd’hui l’évolution du design et des matières en a fait une des marques de kayaks gonflables parmi les plus réputées. Tous leurs packraft sont créés à Mancos, dans le Colorado par une vraie équipe d’artisans dédiés.

Alpacka m’a donc envoyé un raft afin que je puisse aller jusqu’au bout de mon projet:

Un Alpacka Series avec une jupe : kayak gonflable haut de gamme pesant 3,28kgs et pouvant avoir une utilisation mixte (lac, océan, rivières d’eaux vives de niveau moyen).

Voyez plutôt mon premier test en vidéo.

Randonner sur le sentier des Gorges du Tarn

Informations sur le Sentier des Gorges du Tarn

Le sentier des Gorges du Tarn est un sentier balisé « jaune et vert » sur 64 kms entre les villes de Florac (sous-préfecture de la Lozère) et Le Rozier.

Il suit la rive gauche (en descendant) des Gorges du Tarn en offrant des points de vue incontournables sur ce site magnifique.

Le sentier traverse les localités suivantes: Florac – Ispagnac – Quézac – Montbrun – Castelbouc – Ste Enimie – St Chely du Tarn – La Malène – Les Vignes – Le Roziers.

Il est donc possible d’organiser sa randonnée selon son niveau et son rythme sans problème.

Voir la carte et les informations détaillées du sentier

Les étapes de ma randonnée

Tout d’abord, mon objectif était de faire le retour par le Tarn, j’ai donc pris le sentier en sens inverse par rapport au trajet classique, c’est-à-dire en partant du Rozier.

Ensuite, si j’avais prévu au départ de remonter jusqu’à Quézac, soit 53,5kms sur 3 jours et profiter du même temps de descente en kayak, la météo orageuse m’a demandé de réduire un peu la voilure et de ne partir que sur 4 jours au total. J’ai donc marché 2 jours du Rozier vers Ste Enimie, soit environ 40 kms.

Etape 1 : Le Rozier – La Malène

Distance : 25kms

(la traversée des Vignes n’est pas prise en compte sur les distances annoncées*, ce qui ajoute environ 2 kms).

Durée : 7h

Dénivelé : +627 -531

Altitude mini: 1040m / Altitude max: 1265m

Difficulté: 3/5

Au Rozier, dirigez vous vers le pont qui passe par dessus le Tarn et vous amène en Aveyron sur la commune de Mostuéjouls. Une centaine de mètres avant d’atteindre le pont, vous trouverez un sentier montant sur la droite avec un panneau « Sentier des Gorges du Tarn ». C’est parti !

Gorges du Tarn - Pont du Rozier

Pont du Rozier

La première partie du sentier vous amène aux Vignes (11kms). Le sentier monte et descend tranquillement mais n’emmène jamais très loin du Tarn que l’on garde en visu quasiment tout du long. On alterne entre sous bois odorants et frais à des crêtes nous plongeant dans le vide vers la rivière tumultueuse du dessous.

Cette première étape est très agréable et ne comporte pas de difficultés particulières. Le chemin est de terre ou de graviers et il chemine tranquillement sans grand dénivelé.

Sous bois sur le sentier des Gorges du Tarn
Vue du bord de l'eau sur le sentier des Gorges du Tarn

C’est dès la sortie du village des Vignes que cela se complique. Autant il est assez facile d’arriver à ce premier village en 2h30 sans forcer, autant il faut compter au moins 4h pour ensuite rejoindre La Malène. Dès le départ, on affronte un premier mur et le chemin change de physionomie : raide, parsemé de cailloux et rochers à grimper, et à découvert, nous laissant cueillir par le soleil brûlant de fin de matinée ou du début d’après-midi.

Un arbre sur les Gorges du Tarn
Vue du sentier des Gorges du Tarn

Du coup, on monte et on remonte pour atteindre les premiers sommets du sentier avec des vues vertigineuses de ce qui attend dans les jours suivants. Le sentier s’approche du précipice, les cris des kayakistes se font plus loin, la vue sur les falaises plus impressionnante et l’alternance entre forêt et crêtes s’intensifie.

Groupe de kayakistes vu des hauteurs des Gorges du Tarn

L’arrivée sur la Malène se fait le long du Tarn avec de superbes vues du pont et du petit village traditionnel lozérien.

Les + de cette étape: les paysages de falaises ; les maisons troglodytes en face sur les hauteurs ; les approches de la rivière Tarn, superbe ; le pont et la vue des Vignes en arrivant ; le Pas au Soucy vu des hauteurs, l’arrivée et une visite incontournable de la Malène.

Infos pratiques: ravitaillement en eau et restaurants ouverts dans le village des Vignes. Attention: bien ravitailler en eau car la seconde partie est physiquement plus demandeuse et elle éloigne des points d’eau. 

La Malène vue avant le pont sur le sentier des Gorges du Tarn

La Malène – Vue de la rive gauche

La Malène - Gorges du Tarn - Lozère

La Malène – Centre village

Etape 2 : La Malène – Ste Enimie

Distance : 15 kms (au lieu des 14 annoncés*)

Durée : 4h

Dénivelé: +463 -400

Altitude mini: 443m / Altitude max: 565m

Difficulté: 2/5

La première portion du sentier fait longer le Tarn sur 4 kms, donnant un avant-goût subtile de la futur descente en kayak. On s’élève ensuite pour avoir une vue somptueuse du petit village de Hautes Rives (5 kms) avant de le traverser.

Hautes Rives - vue du sentier des Gorges du Tarn

Hautes Rives – Vue des hauteurs

Falaises abruptes du sentier des Gorges du Tarn

Passé le village, on monte dans les hauteurs du sentier sinueux entre des falaises de plus en plus abruptes. Ce n’est qu’à l’arrivée vers St Chely du Tarn (10 kms) , que l’on surplombe tout à coup, que le chemin redescend pour atteindre ce magnifique petit village aux maisons de pierres taillées, au pont impressionnant sur le Tarn et à sa cascade.

St Chely sur Tarn vue du sentier des Gorges du Tarn

St Chely sur Tarn – Vue du sentier

Arrivé tout en bas près de l’eau translucide, il faudra de nouveau tout remonter pour avoir les vues majestueuses des falaises environnantes, puis redescendre tranquillement vers le village de Ste Enimie.

Après la 1ère journée physiquement plus difficile car plus longue, cette seconde étape s’avale tranquillement et ce même si les dénivelés restent plutôt correctes en comparaison avec la veille. Les vues sur les villages traversés sont sublimes et les transitions forêt / sentier ouvert sont très agréables.

Plages avant Ste Enimie - Gorges du Tarn

Les + de cette étape: malgré quelques passages près de l’eau dans les villages, on surplombe les Gorges du Tarn tout du long, la traversée des villages de Hautes Rives et St Chély sur Tarn, la visite de St Chély (à ne pas manquer), la vue le long des plages de galets avant Ste Enimie, la visite de la belle petite ville de Ste Enimie.

Infos pratiques: ravitaillement en eau (à gauche de l’école au centre du village) et restaurant ouverts à St Chely sur Tarn. Petite journée : profitez-en pour visiter et vous baigner !

Descendre les Gorges du Tarn en Kayak

Les étapes de la descente des Gorges du Tarn

Par souci pratique, j’ai choisi volontairement de faire les mêmes étapes qu’à pied. Cela me permettait d’avoir une journée de niveau moyen pour débuter le kayak et de retrouver le même hébergement sur La Malène.

Etape 1 : Ste Enimie – La Malène

Durée : 3h

Après avoir solidement accroché mon sac à dos sur mon raft Alpacka, j’ai lancé mon navire à l’eau des bords du camping où je venais de passer la nuit. Quel incroyable impression que de se retrouver à flotter alors que ce sont mes jambes qui me portaient depuis 2 jours !

Moi devant St Chely - Gorges du Tarn

Première petite descente en arrivant sur Ste Enimie (le camping est plus loin), quelques petits rapides, c’est du bonheur ! Cette première étape de kayak comporte quelques accélérations toutefois très raisonnables. Elle est peu techniques et finalement, cette balade très agréable permet d’arriver à La Malène en à peine 3h en pagayant à un rythme régulier.

Les + de cette étape: la traversée des 2 communes de Ste Enimie et St Chely sur Tarn ; passer sous leur pont en pierre ; prendre une courte douche en s’approchant de la cascade de St Chély ; la vue des falaises de l’eau : impressionnantes, superbes !

Falaises des Gorges du Tarn

Etape 2: La Malène – Le Rozier

Durée: 5h30

A la Malène, l’accès à la rivière peut se faire via le Camping Municipal ou le loueur de barque ou de canoë.

La journée comporte un obstacle de taille : le Pas de Soucy qui est situé juste avant le village des Vignes. Je suis prévenu ; il faudra sortir avant par le même chemin que celui emprunté par les loueurs de canoë.

Cette première partie s’avère un peu plus mouvementée mais dans le bon sens du terme. L’eau vive se réveille un peu et le rythme s’accélère par rapport à la veille. C’est très agréable et le comportement de mon raft est top ! De plus, c’est sur cette première portion qu’on traverse la partie des falaises les plus hautes, les plus abruptes et aussi celles qui plongent directement dans le Tarn. C’est impressionnant ! Sublime !

Kayak dans les Gorges du Tarn

On croise alors de nombreuses plages et promontoires d’où des plongeurs téméraires viennent tester leur peur du vide. On encourage, on tape des mains et les gerbes d’eau viennent récompenser le spectateur.

Le grand saut - Gorges du Tarn

Le Pas de Soucy (2h15). Le panneau est clair: danger de mort, sortir maintenant. J’ai beau me sentir en chance, je n’ai pas tenté le diable. Pas de souci justement, mon raft est au top ! Sac à dos là où il doit être, j’ai parcouru le kilomètre le long de la route pour échapper aux rochers mortels et me suis remis à l’eau juste après. Avec ses 3,3 kgs, je me suis même payé le luxe de faire monter les marches à mon packraft Alpacka pour aller admirer le Pas de Soucy vu d’en haut et lui tirer le portrait comme il se doit. Au passage, un merci au gentil monsieur qui m’a laissé grimper gratuitement (0,50€) car je n’avais pas de monnaie sur moi.

Triptique alpacka au Pas de Soucy - Gorges du Tarn

Alpacka Raft

A environ 300m de ce fameux escalier au milieu de nul part, un petit chemin descend sur votre gauche quand on se dirige le long de la route vers les Vignes. C’est ici que l’on rejoint l’eau et le bonheur de naviguer peut reprendre.

S’en suivent un petit kilomètre vers Les Vignes sur un encéphalogramme plat, puis un portage pour passer une bande rocheuse dont la descente par l’eau n’est pas permise (pas de problème pour passer mon kayak de 3,3 kgs !). Et c’est ici que le fun commence !

Moi apres le Pas de Soucy - Gorges du Tarn

Entre les Vignes et le Rozier, l’eau vive se réveille, les descentes se creusent et les vagues deviennent un peu plus sauvages entre les rochers. Rien de bien dangereux mais de bons moments à pagayer plus fort pour trouver le rythme des eaux et beaucoup de sourires et de rires. J’adore le kayak en eaux vives, ce sont de belles sensations entre la glisse et la chute.

Les + de cette étape: Les Gorges du Tarn à leur paroxysme et comme on ne peut pas les voir d’en haut ; l’eau qui prend vie (particulièrement après Les Vignes), le Pas de Soucy car une bonne expérience de portage avec l’efficacité du packraft ; la traversée des Vignes par l’eau ; l’enchaînement des rapides après les Vignes et le fameux rapide des Sablières ; l’arrivée au Rozier.

Quadri kayak - Gorges du Tarn

Les avantages du kayak gonflable Alpacka Raft

  • Léger et prenant très peu de place, il s’accroche facilement à un sac de randonnée et encombre raisonnablement le chemin pour ne pas s’accrocher partout et devenir un véritable poids.
  • Il se gonfle en 10 min à l’aide d’un sac en toile de parachute très léger branché dessus. Un siège se gonfle également à la bouche pour le plus grand confort du kayakiste.
  • Bien conçu, il propose des accroches facilitant le passage de sangles pour attacher votre bidon ou votre sac étanche ; devant et derrière le kayakiste.
  • Vu son poids, le portage pour passer des portions infranchissables ou des barres rocheuses est grandement simplifié.
  • La matière utilisée ainsi que les coutures, le sol renforcé, les options proposées comme la jupe dont j’ai bénéficié, sont de très bonne facture. On sent un matériel haut de gamme qui donne parfaitement confiance lors de son utilisation.
  • Le style : tant de questions, que ce soit sur le chemin où mes pagaies dépassaient le haut de mon sac et sur l’eau ou de « ho monsieur trop stylé ton bateau !» lorsque je rencontrais des groupes sur l’eau. Franchement, il en jète !
Dans les rapides - Gorges du Tarn

Les autres options

Si vous ne souhaitez pas randonner et seulement descendre en kayak ou l’inverse, c’est possible. Une navette estivale transporte les passagers tous les jours entre Florac et le Rozier (les horaires ici).

De nombreuses locations de canoë, de kayak, de raft et de paddles existent sur site. Même s’il est possible de sortir le matériel pour se faire transporter en camion après le Pas de Soucy, c’est évidemment moins fluide.

Conseils pratiques

Randonnée

  • Randonner léger vous donnera plus de confort: préférer prendre moins mais l’essentiel
  • Partir tôt vous permettra de bénéficier de température plus clémentes. Les journées d’été en Lozère et sur le sentier des Gorges du Tarn peuvent être très chaudes.
  • S’assurer d’avoir la quantité d’eau suffisante pour sa balade. Vu les ravitaillements possibles sur le chemin, 1 – 1,5l par personne devrait être suffisant.
  • Gorges du Tarn en été = soleil ! Amener chapeau et crème solaire
  • Je préconise de prendre de bonnes chaussures, si possible de marche ; les chemins peuvent être accidentés et glissants ; la marche est de bon niveau.
Réflets dans les Gorges du Tarn

Kayak

  • S’il est difficile de prendre un bidon étanche sur son dos, avoir un sac étanche que l’on glissera dans son sac de randonnée, est une bonne solution pour protéger vêtements et tout votre matériel électronique
  • L’ustensile indispensable, que ce soit pour la randonnée ou le kayak : le sac en plastique zippé ou « Ziploc ». Vous pouvez y glisser votre portable pour le garder à portée de main, y compris sur l’eau, ou vos vêtements sales pour les séparer des vêtements propres ou votre sandwich de la journée.
  • Amener des sangles de la bonne taille pour attacher votre sac sur votre raft.
  • Soit vos pieds ne sont pas craintifs des rochers et cailloux ou vous ne prévoyez pas de sortir outre mesure de votre navire, soit des chaussons légers en Néoprène peuvent faire l’affaire.
  • N’oubliez pas la pagaie si vous êtes en autonomie ! J’en ai trouvé de bonne qualité et démontables en 2 ou 3 parties à Décathlon. Elles sont de bonne qualité.
Sangles kayak - Gorges du Tarn
Installation du sac sur le raft Alpacka - Gorges du Tarn

Hébergement

Sur le Rozier, je suis resté au Camping Municipal où le van a naturellement trouvé sa petite place pour 16,50€/nuit avec électricité. Le Camping est très bien équipé (piscine, salle de lecture/TV, location de mobilhomes, wifi gratuit limité…) et a un accès direct vers le centre du Rozier en passant par les bords de la Jonte. Au passage, ils ont tout de suite accepter de garder mon van gratuitement pendant mon itinérance de 4 jours. Un grand merci à eux !

Sur la Malène, le bon plan est le gîte communale : 2 dortoirs pour 18 places au total, cuisine équipée, salle à manger, terrasse donnant sur les montagnes pour 12,50€/pers/nuit. S’adresser au Camping Municipal.

Sur Ste Enimie, le Camping Municipal à la sortie de la ville direction Florac et situé en bordure du Tarn est très accueillant et peu cher (8,20€ pour 1 pers/1 véhicule – 13,50€ pour 2 pers/1 véhicule).

Tous les autres types d’hébergement sont bien entendu disponibles sur place.


Quelle aventure ! #Monétéoutdoor est un vrai bonheur chaque jour qui passe !

En tout cas, j’espère que cette itinérance et la présentation du packraft vous donnera des idées ! Personnellement, je ne fais que rallonger la liste de mes envies ! D’ailleurs très vite, je vais vous emmener sur une toute autre destination pour tester à nouveau un autre format d’itinérance.

A bon entendeur ! Bon trek & raft à vous !


*données calculées par GPS avec une montre connectée.

*Alpacka Raft me soutient dans ce projet en me prêtant le raft présenté. Mon avis reste totalement indépendant.


*Cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Vous trouverez ici Toutes les Infos pour Parcourir les Gorges du Tarn en Randonnée Pédestre, en Kayak et le Récit de mon Itinérance avec un Kayak Ultraléger Alpacka Raft
#alpacka #raft #kayak #itinerance #randonnee #trekking #gorgesdutarn #lozere #alpackaraft #thisispackrafting

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

Tweetez3
Partagez73
Enregistrer11
Partagez
+1
87 Partages
%d blogueurs aiment cette page :