Depuis un moment, je regardais de près les randonnées du Massif Central et cette randonnée Puy de Dôme m’a sauté aux yeux ! J’avais envie de me remettre en jambe et la Boucle du Sancy m’est apparu comme une randonnée itinérante idéale pour cela.

Accompagné de ma binôme Chloé, nous avons décidé de nous lancer en mode bivouac sur les sentiers de cette jolie boucle auvergnate.

Dans cet article, vous trouverez tous les détails de ce très beau petit trek, les infos pratiques pour vous lancer à votre tour en bivouac et des idées d’incontournables pour compléter votre balade. En tout cas ce parcours est un petit bonheur pour les pieds et les mirettes !

Lorsque j’ai fait mes recherches sur cette randonnée Puy de Dôme, je suis rapidement tombé sur le site de l’office de tourisme auvergnat qui donne les 1er détails utiles pour cette boucle. Il a aussi l’avantage de proposer la trace GPX. Vous pouvez aussi la télécharger ci-dessous.

Cependant, même si il est déjà utile pour faire connaissance avec ce joli tracé, j’ai trouvé qu’il serait intéressant d’y apporter plus de détails pour aider à bien préparer cette belle balade nature.

Distance: 83 kms (Nous avons parcouru 89 kms)
Dénivelé + : 3152 m / Dénivelé – : 2808 m
Point culminant: Puy de Sancy ALT 1885 m
Durée: 5 à 6 jours
Difficulté: moyen/difficile

Panneau à suivre : voir ci-contre

Télécharger la trace GPX

 

Panneau de la Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Randonnée Puy de Dôme _ la Boucle du Sancy

Etape 1 : Mont Doré – Chambon sur Lac

Distance: 19,6 kms
Dénivelé + : 828 m / Dénivelé – : 980 m
Point culminant: Puy des Crebasses ALT 1762 m
Durée: 6h45
Difficulté: moyen/difficile

 

Après avoir stationné le van sur un parking gratuit à côté de l’Office de Tourisme, nous avons suivi les panneaux « Boucle du Sancy » en direction de la « Grande Cascade ». Ce sont alors quelques marches montant dans les sous-bois qui nous ont chauffé les pattes, une belle montée pour rejoindre la cascade et un peu plus haut, profiter d’une une jolie vue sur Mont Doré.

Etape 1 - Mont Doré _ Chambon sur Lac - Boucle du Sancy

De l’altitude de 1100 m de Mont Doré, on entre tout de suite dans le vif du sujet avec une grimpette jusqu’au Col de Cuzeau (1734 m), puis le Puy de la Crebasse (1762 m) avant de redescendre sur Chambon-sur-Lac.

Le sentier est très beau et nous avons été assez frustrés de commencer par une journée mitigée et les cols entièrement plongés dans les nuages. Du coup, même si nous en avons bien profité, malheureusement nous n’avons eu qu’une visibilité restreinte en altitude. Cela donne une ambiance mystérieuse et de belles surprises lorsque les nuages nous faisaient le plaisir de laisser place aux montagnes.

Les points de vue : Grande Cascade, col de Cuzeau et Puy de Crebasse, falaises d’escalade vue sur le lac de Chambon.

Difficulté : Ce qui fait la difficulté de ce parcours est le dénivelé ajouté à la distance. Cependant il est tout à fait accessible aux personnes habituées à la randonnée en montagne.

Ravitaillement : au départ à Mont Doré (boulangerie, supérette). Il est possible de ravitailler en eau à mi-parcours à l’auberge des 500 diables (toilettes publiques derrière l’auberge).

Grande Cascade - Mont Doré - Boucle du Sancy
Sentier de la Grande Cascade - Mont Doré
Entre le Roc de Cuzeau et le Puy Crebasse - Boucle du Sancy
Vue de Chambon-sur-Lac - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme

Etape 2 : Chambon-sur-Lac – Lac Pavin

Distance: 22 kms
Dénivelé + : 783 m / Dénivelé – : 167 m
Point culminant: ALT 1272 m
Durée: 6h45
Difficulté: moyen/difficile

 

Dénivelé étape 2 - Chambon-sur-Lac - Lac Pavin
Etape 2 - Chambon-sur-Lac _ Lac Pavin - Boucle du Sancy

Du Lac de Chambon, on commence par marcher dans les sous-bois au bord d’une rivière délicieuse avant de remonter dans le village de Murol (attention: fermes de St Nectaires !). Le sentier nous fait traverser une forêt de pins majestueux avant de rejoindre une crête plus en hauteur où la vue sur les champs fleuris et les montagnes environnantes est tout juste magnifique !

On traverse rapidement Courbanges toujours dans ces immenses paysages de verdure avant de redescendre vers Besse-en-Chandesse, l’occasion d’une pause bien méritée. De toute notre randonnée, c’est certainement le village que j’ai préféré. Peut-être pour l’architecture médiévale de son centre, ses petites fontaines rafraichissantes et certainement plus encore pour la tarte aux myrtilles dont je me suis délectée au passage…

Nous léchant toujours les babines, nous avons retrouvé le sentier à la sortie du village pour rejoindre les hauteurs (avec une superbe vue sur le village et les environs). Quelques kilomètres plus loin sur un sentier ombragé très agréable, nous passons à côté du Lac Estivadoux (plus une tourbière en formation aujourd’hui et en tout cas très beau) puis nous tombons sur le sentier qui court autour du Lac Pavin, notre destination pour la soirée et la nuit.

Le Lac Pavin est l’une des attractions locales et pour cause : il est somptueux.

Les points de vue : Lac de Chambon, les crêtes avant et après Courbanges, Besse-en-Chandesse, les hauteurs du village, Lac Estivadoux et Lac Pavin

Difficulté : Ce qui fait la difficulté de ce parcours est majoritairement la distance à parcourir. Le dénivelé quant à lui, est bien réparti sur toute la journée. 

Ravitaillement : au départ à Chambon-sur-Lac (supérette). De nombreuses petites rivières permettent de ravitailler en eau (prévoir des micropurs), il y a quelques maisons à Courbanges, des fontaines d’eau fraîche et potable à Besse-en-Chandesse et des toilettes publiques avec de l’eau potable au Lac Pavin.

Entre Courbange et Besse-en Chandesse - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Besse-en-Chandesse - Boucle du Sancy
Vue sur Besse-en-chandesse - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Vue sur Besse-en-chandesse - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Lac Estivadoux - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Chloé au Lac Pavin - Boucle du Sancy
Vue sur le Lac Pavin - Randonnée Puy de Dôme
Chloé au Lac Pavin - Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme

Etape 3 : Lac Pavin – Chastreix-Sancy

Distance: 17 kms
Dénivelé + : 854 m / Dénivelé – : 709 m
Point culminant: Sommet du Puy de Sancy – ALT 1885 m
Durée: 6h45
Difficulté: moyen/difficile

 

Dénivelé Etape 3 - Lac Pavin - Chastreix-Sancy - Boucle du Sancy
Etape 3 - Lac Pavin - Chastreix-Sancy - Boucle du Sancy

Du Lac Pavin, nous reprenons un bout de route pour retrouver un sentier un peu plus haut qui nous fait entrer dans une belle forêt. A plusieurs reprises, nous prenons le temps de nous retourner pour admirer de superbes vues sur le Lac Pavin et son écrin de pins. Grimpette sur un sentier bordé de pâturages, le chant des marmottes se réveille entre les fleurs multicolores dont la majestueuse Gentiane, plante reine en ces lieux.

Le premier col nous fait longer un amas de rochers d’un côté et les magnifiques paysages d’Auvergne de l’autre avant de surplomber la petite station touristique de Super-Besse. Nous en profitons pour acheter fromage et pain pour notre déjeuner que nous prendrons sur les hauteurs de la station.

Peu à peu, nous rejoignons les hauteurs et nous approchons de l’objectif de la journée : le Puy de Sancy (1885 m). Plus grand sommet du centre de l’hexagone, il est l’attraction local. En effet, après ces 2 jours et demi quasiment seuls au monde sur les sentiers de l’Auvergne, nous retrouvons « la foule » et surtout ceux qui téléphériquent jusqu’au point le plus haut pour aller profiter de la vue du maître des lieux.

Nous gravirons les sentiers à pied, évidemment, et profiterons nous aussi, un peu plus chargés que la moyenne, de la beauté de ces paysages volcaniques. En revanche, nous n’y resterons pas longtemps et choisirons plutôt de prendre les escaliers, puis un sentier de nouveau vidé de ses touristes qui nous mènera un peu plus bas, via les pistes de ski enherbées, vers une jolie petite rivière pour notre 3ème bivouac en dessous de Chastreix-Sancy.

Les points de vue : Lac Pavin et son écrin, Super-Besse la station, la magnifique Auvergne à perte de vue des hauteurs du Puy de Sancy.

Difficulté : Journée assez difficile de part son dénivelé +- et son exposition au soleil sur une bonne partie de la journée. Seul passage « un peu » vertigineux de ce trek.

Ravitaillement : nourriture à prévoir à Besse-sur-Chandesse ou à Super-Besse, pas de supérette au Lac Pavin. Possibilité de se ravitailler en eau au départ du Lac Pavin (toilettes publiques avec de l’eau potable) et à Super-besse (toilettes publiques avec de l’eau potable à côté du téléphérique). Prévoir suffisamment d’eau à ce moment-là : pas d’eau potable jusqu’à Chastreix-Sancy (robinet d’eau potable à l’emplacement pour camping-car).

Vue sur le Lac Pavin - Boucle du Sancy
Magnifique Auvergne - Boucle du Sancy
Chloe sur le sentier de la Boucle du Sancy - Randonnée Puy de Dôme
Super-Besse - Boucle du Sancy
Puy de Sancy 3 - Randonnée Puy de Dôme
Puy de Sancy 3 - Randonnée Puy de Dôme
Puy de Sancy 2 - Randonnée Puy de Dôme
Descente vers Chastreix-Sancy - Boucle du Sancy

Etape 4 : Chastreix-Sancy – Le Pregnoux (La Bourboule)

Distance: 19,8 kms
Dénivelé + : 450 m / Dénivelé – : 760 m
Point culminant: ALT 1368 m
Durée: 6h40
Difficulté: moyen/difficile

 

Dénivelé étape 4 - Boucle du Sancy
Etape 4 - Chastreix-Sancy - Le Pregnoux - Boucle du Sancy

Nous avons bivouaqué à quelques mètres du sentier que nous avons donc ré-emprunté le matin. Tout d’abord, nous avons suivi ce joli chemin en descente tranquille donnant de délicieux points de vue sur la campagne et ses petits hameaux auvergnats. Après quelques pâturages, nous sommes ensuite entrés dans les bois dont nous ne sortirons quasiment pas du reste de la randonnée du jour.

Nous avons tout de même pris le temps d’une tarte aux noix gourmande et d’un rafraîchissement dans le restaurant d’un complexe de cabanes dans les arbres avant de prendre une petite pluie d’été.

En repartant, nous avons trouvé de jolies rivières et même de petites cascades cachées et puis tout à coup, plus d’eau. Du coup, comme nous ne savions pas trop où nous allions nous arrêter pour la nuit suivante, nous avons continué un sentier en descente assez raide vers le petit village de Pregnoux où nous avons retrouvé l’eau salvatrice avant de nous poser dans le coin.

Les points de vue : vues sur la campagne auvergnate et des petits villages, cascade et rivières, petits hameaux charmants

Difficulté : Journée globalement tranquille malgré une bonne distance et une descente bien raide sur les derniers kilomètres. Les signes auparavant très clairement positionnés se font plus rares et parfois cachés aux abords des sous-bois. Nous avons plus souvent utilisés la trace GPX pour bien nous orienter sur cette portion.

Ravitaillement : nourriture à prévoir à Besse-sur-Chandesse ou à Super-Besse, seul un restaurant assez coûteux sur le chemin. Possibilité de se ravitailler en eau dans de petites rivières d’eau galopante et dans le restaurant précédemment cité. Passé le site des cabanes dans les arbres, plus d’eau jusqu’à Pregnoux.

Magnifique Auvergne 4 - Randonnée Puy de Dôme
Magnifique Auvergne 3 - Randonnée Puy de Dôme
Forêt de pins en Auvergne - Boucle du Sancy
Chloé au bord d'une cascade - Boucle du Sancy
Dans les Pâturages en Auvergne - Boucle du Sancy
Magnifique Auvergne 5 - Boucle du Sancy

Etape 5 : Le Pregnoux (La Bourboule) – Mont Dore

Distance: 10,6 kms
Dénivelé + : 237 m / Dénivelé – : 192 m
Point culminant: ALT 1120 m
Durée: 2h40 (sans compter la surprise)
Difficulté: facile

 

Dénivelé Etape 5 - Le Pregnoux - Mont Doré - Boucle du Sancy
Etape 5 - Le Pregnoux - Mont Doré - Boucle du Sancy

Arrivés à la porte de La Bourboule, nous savions bien que ce serait une courte demi-journée de marche et après 4 jours finalement assez intenses, nous étions contents de terminer tranquillement cette magnifique Boucle du Sancy.

Après quelques minutes, nous avons rejoint cette petite ville qui m’a fait belle impression. Bien que cela fasse un peu bizarre de se retrouver parmi les voitures entre de vieilles maisons de maître, La Bourboule est très jolie et la traversée a plutôt été agréable.

La suite fut juste la plus belle surprise que l’on peut attendre des toutes dernières minutes d’un trek ! En effet, alors que nous marchions dans les bois en abordant la dernière heure de marche, nous avons remarqué quelques personnes détendues au bord de la Dordogne que nous étions en train de longer. En nous approchant, nous avons découvert de petits bassins d’eau naturellement chaude ; comme des thermes naturels et gratuits. Waouh ! Quel bonheur de terminer cette jolie randonnée par un bain réparateur !

C’est donc tout légers et ravigotés que nous sommes arrivés à notre point de départ, au Mont Dore, pour un déjeuner bien mérité

Les points de vue : La Bourboule et ses beaux bâtiments anciens, la Dordogne, des thermes naturels en bord de Dordogne (!).

Difficulté : Demi-journée très facile et adaptée à tous.

Ravitaillement : restaurants à la Bourboule ou au Mont Dore. De l’eau disponible au départ dans le petit village du Pregnoux et tout au long de cette demi-journée tranquille.

Vue sur la Bourboule - Boucle du Sancy
La Dordogne - Boucle du Sancy
Chloé dans le bassin des thermes naturels - Boucle du Sancy
La Bourboule - Boucle du Sancy
Thermes en plein air - Boucle du Sancy
Chloé & moi sur la Boucle du Sancy

Infos pratiques | Randonnée Puy de Dôme

L’équipement pour réussir son bivouac

Pour réussir mon bivouac sur la Boucle du Sancy, j’ai veillé à ne prendre que le strict nécessaire : de quoi m’abriter et avoir tout de même un certain confort, de quoi chauffer de l’eau et la nourriture nécessaire pour avoir assez d’énergie sur tout le trek.

Pour moi, l’important était d’être le plus léger possible ; j’ai donc cherché à m’équiper avec du matériel performant :

  • un sac à dos UBIC 40L de chez Millet : le top, léger (1,2 kg) pour un prix très abordable.
  • une tente Freelite 2 de chez MSR : le top du top, léger, solide et bien spacieux pour 2 personnes pour un poids de 1,3 kg. Elle est chère, des alternatives moins couteuses existent mais si vous avez les moyens et l’utilité de ce type de matériel, je vous la conseille vivement.
  • un duvet Millet 5 – 10°C, efficace et qui a tout à fait suffit pour ce périple.
  • un matelas léger et confortable.

Pour avoir la liste complète de mon matériel sur cette rando, je vous suggère d’aller jeter un oeil sur mon article sur l’équipement nécessaire en randonnée.

Mon équipement pour la Boucle du Sancy 1
Mon équipement pour la Boucle du Sancy 2

Nourriture & eau

Pour la nourriture, j’ai testé pour la première fois les repas lyophilisés de la marque Trek & Eat. Ma conclusion : je dois dire que j’en suis très satisfait, particulièrement sur la très bonne qualité des repas végétariens.

En complément de ces repas du soir, nous avions des barres énergétiques et des fruits secs. Par ailleurs, nous avons aussi profité de la traversée de certains villages pour acheter pain, saucisson et fromage pour le midi.

L’eau pour un bivouac est très importante et nous avons toujours veillé à être proche d’une source d’eau pour chacun de nos bivouacs. Par chance, la Boucle du Sancy est assez simple d’organisation de ce côté-là (voir ravitaillement à chacune des étapes). Nous avions aussi des pastilles micropur pour traiter notre eau si besoin pendant la randonnée.

Repas lyophilisé 1
Repas lyophilisé 1

Organiser son bivouac

Avant de partir :

  • J’ai vérifié si dormir en bivouac était autorisé sur ce tracé, ce qui est le cas.
  • Grâce à la trace GPX de cette randonnée Puy de Dôme, j’ai pu sélectionner les endroits qui me semblaient intéressants en fonction de la distance à parcourir, des points d’eau environnants et de la proximité des habitations.

Pendant le trek :

  • Nous avons respecté une distance raisonnable des habitations lorsque nous bivouaquions près de villages.
  • Nous sommes restés discrets : montage de la tente après 19h et démontage dès le lever tôt le matin.
  • Pratique : si possible être toujours proche d’une source d’eau pour les repas et se laver. Pour la toilette, prévoir un gant réutilisable ou à défaut des lingettes bébé (moins écolo).
Bivouac sur la Boucle du Sancy 2
Bivouac sur la Boucle du Sancy 1

Les incontournables lors d’une randonnée Puy de Dôme autour du Sancy

La gastronomie auvergnate

Quoi de meilleur que de se faire plaisir avant, pendant et après une belle randonnée en pleine nature !?

Les quelques spécialités (d’été) à ne pas manquer :

  • Le fromage ! Il y a même une route du fromage dans le Sancy et un grand nombre de fermes productrices (AOP) des célèbres Saint Nectaire, Bleu d’Auvergne et Cantal. Hmmm !! Nous avons toujours eu du fromage dans notre sac…
  • Une bonne Truffade : la première chose que nous avons faite en arrivant au Mont Dore, c’est d’aller déguster cette spécialité locale. Mes papilles en rigolent encore.
  • La viande séchées : pour les carnivores mais l’Auvergne est l’un des hauts lieux français de cette spécialité.
  • La bière : entre la Mont Dore, la Doriane et d’autres petites brasseries locales, vous aurez l’ambarras du choix et ferez sans aucun doute de belles découvertes !
  • La myrtille : ne passez pas à côté d’une spécialité sucrée à base de ce fruit délicieux.
Truffade - Spécialité auvergnate
Fromages d'Auvergne

Les balades complémentaires

En arrivant à Chambon sur Lac, nous n’en avions pas assez et avons fait le tour du lac en soirée. Un parcours didactique intéressant et une chouette balade pour découvrir la vie de ce joli village.

Nous avons beaucoup apprécié notre visite de Bresse-en-Chandesse. C’est un très joli petit village, agréable et avec quelques restaurants sympathiques.

A la fin de notre seconde grande journée de marche, nous n’en avons pas eu le courage mais faire le tour du Lac Pavin est un « must » local. Superbes vues assurées et une belle balade en nature d’1h environ.

De la même manière, nous avons bien aimé notre passage dans la petite ville de La Bourboule, très jolie et qui semble avoir beaucoup à offrir.

Besse-en-Chandesse 1 - Boucle du Sancy
Besse-en-Chandesse 2 - Boucle du Sancy

Les thermes d’Auvergne

En parlant de choses à offrir, l’Auvergne possède des sources d’eau chaude naturelles et des thermes ! Au Mont Dore ou à la Bourboule, les thermes sont dans des bâtiments déjà magnifiques à admirer et aller s’y prélasser quelques heures n’est pas onéreux (compter 15€ pour profiter des eaux thermales, hammam, sauna…).

Si vous avez tout bien suivi, vous avez aussi découvert que l’Auvergne renferme aussi des « thermes sauvages » en pleine nature, gratuits et totalement magiques !

Profitez-en bien !


*Pour information, cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

107 Partages
Tweetez
Partagez96
Enregistrer11
Partagez