Depuis le Carnaval de Dunkerque où j’avais eu la chance de participer aux « 3 Glorieuses » ou le magnifique Carnaval de Barranquilla en Colombie que mon voyage autour du monde m’avait donné la chance de vivre, je suis tombé amoureux de ces fêtes populaires qui mélangent les gens et les genres dans un amour inconditionnel de la fête et de l’amitié.

Cela faisait un moment. J’avais envie de vous parler de mon expérience en Colombie. Et puis je me suis dit que pour faire bien les choses, il serait intéressant d’avoir un florilège d’expériences de Carnavals à travers le monde ; pour se donner des idées et aussi des envie de voyages !

J’ai demandé à mes amis blogueurs de partager avec vous leurs expériences de Carnaval à travers le monde et ils ont répondu présents ! Dans ce billet, vous trouverez donc les Rio ou Nice, mais aussi des Carnavals moins connus en Europe et dans le monde. De quoi inspirer vos voyages festifs au coeur de la culture carnaval !

Retrouvez toutes les dates 2018 des carnavals de l’article dans la carte et en bas du billet.

Le Carnaval de Nice

par iclo du blog #LaVieCestMieux

Au cours de ma vie d’adulte, j’ai longtemps habité à l’étranger. Ce qui, en soi, n’est pas vraiment un problème. Ça a pu le devenir quand je me suis aperçu que, quitter ma région natale, c’était aussi tirer un trait sur beaucoup des coutumes de ma vie d’avant, notamment culturelles.

D’ailleurs, je ne me suis jamais senti aussi proche de mes racines (avec le coeur) qu’en m’éloignant d’elles (physiquement). Et ça, ça peut être très frustrant !

Heureusement, je suis rentré au bercail depuis (sur la Côte d’Azur). Et je rattrape le temps perdu. Tous les ans depuis mon retour, je travaille notamment au sein de l’organisation de l’événement le plus important de toute la Côte d’Azur en hiver : le Carnaval de Nice. Cet élément majeur du patrimoine culturel local (dont l’existence remonte au Moyen Âge) est devenu le plus grand carnaval de France et l’un des plus célèbres au monde.

Carnaval de Nice - Corso carnavalesque

Deux semaines durant, le Carnaval de Nice s’articule autour de deux manifestations principales : le corso carnavalesque (de jour ou de nuit) et la bataille de fleurs (oui, on se « bat » pour attraper les milliers de fleurs jetées par des mannequins depuis des chars, surtout les personnes âgées – du délire).

Bon plan : les personnes déguisées peuvent assister gratuitement aux corsi carnavalesques.

Tous ces défilés me replongent systématiquement en enfance alors que je n’allais au carnaval uniquement pour apercevoir les grosses têtes (et aussi pour le char avec le monsieur qui lançait des bonbons dans la foule). Et je ne suis visiblement pas le seul ! C’est touchant de voir cette foule en délire, petits et grands, tous ces regards qui s’illuminent au passage des chars et des différentes troupes, aux abords de la Place Masséna et de la Promenade des Anglais.

Venir au Carnaval de Nice, c’est aussi l’occasion d’assister à d’autres événements (Fête du Citron à Menton, Fête du Mimosa à Mandelieu-la-Napoule ou matchs de l’OGC Nice – autre élément majeur du patrimoine niçois) tout en découvrant la douceur et la lumière de la Côte d’Azur en hiver.

Dans tous les cas, tu peux toujours me trouver sur les réseaux sociaux pour répondre avec plaisir à toutes les questions que tu pourrais avoir sur Nice ou son Carnaval.

Carnaval de Nice - Photo d'un char

Le Carnaval de Trinidad

par Emily – Z du blog de voyage Travel and Film

Le carnaval de Trinidad est le carnaval le plus important et le plus connu des Caraïbes. C’est aussi un des plus gros carnavals du monde non loin derrière celui de Rio de Janeiro.

Tout se passe à Port d’Espagne, la capitale de Trinidad. Les festivités commencent dès le 1er janvier, mais la plus grosse fête, c’est lundi et mardi gras, 40 jours avant Pâques. Le lundi, c’est jouvert, la fête commence dès 4 heures du matin et tout le monde se balance de la peinture, du chocolat, de la boue, bref c’est la débauche. Puis l’après-midi, c’est un défilé déguisé. Mais le meilleur défilé avec les plus beaux déguisements, c’est le mardi après-midi.

Carnaval de Trinidad - mardi gras

Le style de musique, c’est la soca, on entend les tubes de l’année tourner en boucle toute la journée tout en défilant déguisés à côté de gros camions qui balancent le son à fond ! Il y a aussi de la musique steelpan, vraiment très joli son et la caplypso. Tout le monde danse chaudement avec tout le monde en se trémoussant dans les rues de Port d’Espagne. Pour en savoir plus sur ce carnaval et voir vraiment comment ça se passe, je vous conseille mon article : carnaval de Trinidad, mode d’emploi.

Mardi-gras-Carnaval-Trinidad

Le Carnaval de Martinique

par Solène du blog Solcito.fr

En plus d’offrir un climat fort sympathique et des paysages pour le moins photogéniques, celle que l’on surnomme la « Fleur des Caraïbes » offre à sa population la fine fleur des carnavals du monde. Un événement haut en couleurs qui ferait presque oublier celle (bleu azur) de la mer des Caraïbes à l’arrivée.

La « petite » sauterie débute par le défilé des reines de carnaval. Comme de vraies miss, les jeunes filles ont été élues dans chaque commune de l’île au cours des semaines précédentes. Elles doivent maintenant parader comme de jeunes souveraines, diadèmes vissés sur la tête mais sans passer par l’épreuve du maillot et des questions de Jean-Pierre Foucaud.

Carnaval de Martinique

Si tous les regards sont rivés sur elles, la véritable star, c’est Vaval (aucun rapport avec un ancien premier ministre). Gigantesque mannequin empaillé, ce brave Vaval prend chaque année les traits d’une personnalité qui a marqué les esprits martiniquais lors de l’année écoulée. Rares sont ceux qui connaissent l’identité de « l’heureux élu » avant que celui-ci débarque dans les rues de Fort-de-France. Mais pour faire sa connaissance, il faudra attendre le lendemain…

Carnaval de Martinique - Défilé

La nuit, tous les chats ne sont pas gris. La preuve avec le « Vidé Pyjama » organisé au petit matin. Alors que le soleil dort à point fermé, les habitants eux sont bien réveillés. Pyjamas, nuisettes et autre accoutrement de lit… C’est un festival de musiques et de couleurs. La devise du moment : venez comme vous dormez !

Le défilé bat son plein lorsque les premières lueurs du jour sonnent le début du Dimanche Gras. C’est l’heure pour sa Majesté Vaval de faire enfin son apparition devant la foule en délire. Difficile de reconnaître les traits du géant qui se promène au milieu des spectateurs même si je crois deviner le visage d’un homme politique français. Le pauvre terminera sa courte vie dans le bûcher.

A partir de maintenant et pendant les trois jours à venir, la fête ne s’arrêtera que pour une poignée d’heures de sommeil… histoire de mieux re-festoyer dès le réveil !

Le Carnaval de Mindelo – Cap Vert

par Mathieu du blog Les Voyages de Mat

Chaque année, à l’occasion du carnaval, Mindelo célèbre les liens qui l’unissent au Brésil et à l’Afrique. Situé au large des côtes sénégalaises, le petit archipel du Cap-Vert regarde vers le continent américain. Son port, dernière escale sur la route maritime pour le nouveau monde, a vu transiter les marins de tous les continents. De cette rencontre avec le Cap-Vert naît une culture métisse que reflète le carnaval.

Surnommé le petit Rio, il y règne une ambiance folle. Tout l’archipel converge vers Mindelo pour le carnaval, l’événement de l’année. Trois jours durant, c’est la fête sans retenue. On boit du grog, le rhum local, sous forme de punch redoutable aromatisé à la fraise, au citron, au miel. Des échoppes proposent gras de porc frit, accras nourissants, brochettes et ailes de poulet grillés au barbecue… Et bien sûr, des chars qui tournent autour du centre-ville, suivis par une foule survoltée. Chaque quartier défend ses couleurs dans l’espoir de remporter l’un des prix mis en jeux pour récompenser les meilleurs costumes, chars, chorégraphie… – mais surtout d’obtenir le prestige d’avoir fait mieux que ses rivaux.

Carnaval de Mindelo - Couvert de boue

Dans la foule, des bandes barbouillées de noir poussent des cris tribaux. Ce sont les mandingos, une référence aux ancêtres mandingues venus d’Afrique. Ils jouent le rôle de police du carnaval, collectent l’impôt qui servira à étancher leur soif, incitent à la débauche et emmènent les resquilleurs dans leur déambulation.

Un mélange de couleurs, de musique et de danse ultraphotogénique qu’il vaut mieux anticiper durant son séjour. Mindelo devient l’épicentre du Cap-Vert durant le carnaval et mieux vaut réserver à l’avance ses billets d’avion et son hôtel. Pour profiter de l’ambiance de la fête de jour comme de nuit, privilégiez un hôtel dans le centre ville, sur le tracé du cortège. Pour des nuits un peu moins agitées, éloignez-vous de la place Amilcar Cabral ou… Pensez aux boules-quiès !

Pour en savoir plus sur le Carnaval du Cap-Vert

Carnaval de Mindelo - Défilé
Carnaval de Mindelo - Mandingos

Le Carnaval de Dunkerque

par Sébastien du blog Voyage en photos

Unique en son genre en raison de sa durée et de son style, le carnaval de Dunkerque est l’une des fêtes populaires les plus importantes de France.
Bien que le carnaval fasse référence à la ville de Dunkerque, il est avant tout la multiplication hebdomadaire des festivités dans les villes environnantes. Créé pour fêter le départ des pêcheurs pour de longs mois de dur labeur, il est devenu, au fil du temps, une immense fête populaire que tout bon Dunkerquois attend avec impatiente et, le moment venu, prend des vacances pour y participer.

Même si ces fêtes ont lieu en plein hiver (janvier-février-mars), tous les week-ends, les rues sont envahies par une impressionnante foule de personnages hauts en couleur et où les hommes sont déguisés en femme abrités par d’innombrables parapluies géants décorés à l’effigie du carnaval, de Jean-Bart et de la bande à laquelle on appartient.
Pour se déguiser, les carnavaleux enfilent des habits inutilisés ou remisés, des plumeaux et des parapluies. Bien souvent, les hommes sont déguisés en femme, car à l’origine de la fête, les pêcheurs avaient bouclé leurs valises et les seuls habits disponibles dans la maison pour défiler étaient ceux de leurs conjointes. Depuis, la tradition perdure.

Le carnaval de Dunkerque 5

Dans la plupart des cas, le samedi soir a lieu le bal du carnaval dans la ville concernée, puis le dimanche vient le moment de défiler dans la rue au son des tambours et des trompettes de l’association carnavalesque. Durant tout ce temps, les carnavaleux chantent, dansent, boivent (beaucoup) et s’arrêtent dans des « chapelles ». Ces dernières sont des maisons dont les portes s’ouvrent au passage de la bande afin de revigorer les carnavaleux. Une véritable fête populaire où même ceux qui ne défilent pas font en sorte de participer aux festivités.

À la nuit tombée, a lieu le rigodon final sur la place principale de la ville. Tout le monde se réunit et tourne en rond en chantant, dansant et rendant hommage au protecteur de la ville de Dunkerque, qu’est Jean-Bart. Lors des périodes de grand-froid, il n’est pas rare de voir un nuage de fumée planer au-dessus de ce chahut organisé… Mystique.

Le carnaval de Dunkerque 10

Pour ce qui est du carnaval de la ville de Dunkerque à proprement parler, le déroulé est le même, mais un événement majeur le différencie de ses acolytes : le jet de harengs fumés. Réalisé par le maire depuis le balcon de l’hôtel de ville, ce lancer se veut un hommage aux pêcheurs de la ville qui partaient 6 mois en mer capturer ce poisson.

Le point d’orgue de ces 3 mois de festivités est le week-end des « 3 joyeuses » (Dunkerque, la Citadelle & Rosendaël) où vous festoyez durant 3 jours et 3 nuits aux alentours de mardi-gras.

Devenu incontournable dans les Flandres, le carnaval de Dunkerque est un événement à ne pas rater. Et pour les non initiés venus de la France entière, c’est bien souvent une immense surprise que l’on se promet de refaire l’année suivante.

Le carnaval de Dunkerque 3

Le Klaapse Klopse Carnival – Afrique du Sud

par Julien du blog Voyage en Afrique du Sud

Chaque 2 janvier, au Cap en Afrique du Sud, se déroule un festival haut-en-couleur auquel j’ai eu la chance d’assister, le Klaapse Klopse Carnival. Aussi appelé Cape Minstrels Street Parade, il s’agit à la fois d’une commémoration historique et d’une fête où tout le monde peut se rassembler.

Le Klaapse Klopse Carnival est né au dix-huitième siècle. Il est né du jour de congé que les esclaves obtenaient chaque année à cette période. C’était une journée de liberté pour les esclaves qui paradaient alors dans les rues du quartier District 6. Aujourd’hui encore, le carnaval a lieu dans les rues de quartiers autrefois spatialement ségrégées, à savoir Bo-Kaap ou encore District 6. Autrefois appelé le Coon Carnival, un mot local discriminant, il a été renommé après la fin de l’apartheid. Autant d’histoire dans un seul et même festival, c’est rare, et c’est d’autant plus enrichissant en tant que touriste ! J’ai adoré les explications que les habitants locaux m’ont données sur les chants et hymnes chantés lors de la parade par environ dix mille personnes. Certains de ces chants étaient chantés par les esclaves et le sont encore aujourd’hui.

CapeTown carnaval

On pourrait croire qu’après les festivités de la nouvelle année, la population du Cap souhaite se reposer. Mais pas du tout !. Musiciens, chanteurs, danseurs, skaters, tous se retrouvent pour une immense parade dans les rues du Cap, que j’ai pu suivre pendant plusieurs heures. La musique est forte et joyeuse, les gens dansent dans la rue et on n’oublierait presque que les vacances sont bientôt terminées. Les gens sont déguisés et maquillées, avec des couleurs vives et chatoyantes. J’ai été impressionnée de voir autant de gens dans les rues, du plus jeune au plus âgé. Et surtout, ce que j’ai trouvé le plus impressionnant est de voir une telle diversité de population se réunir pour une célébration comme celle-ci.

Si jamais vous avez envie de commencer votre année en beauté, c’est l’endroit où vous rendre !

Le Carnaval de la Nouvelle-Orléans

Le carnaval à la Nouvelle-Orléans ce n’est pas seulement une célébration le jour de Mardi Gras, ce sont des célébrations ce jour-là, un peu partout dans la ville, ce sont des parades et d’autres festivités pendant les semaines qui précèdent Mardi Gras, ce sont des mois de préparation en vue de cette période tant attendue par les habitants de la ville comme du reste de la Louisiane. Le carnaval à la Nouvelle Orléans, c’est un état d’esprit, joyeux, convivial, enfantin, vibrant ; ce sont des traditions, festives, familiales, gourmandes.

Tout cela, on le sait en général même sans y être allé, c’est une des images d’Epinal que l’on a de la Nouvelle-Orléans, une ville qui vibre au rythme du carnaval comme presque aucune autre ville, c’est l’idée qu’on se fait d’elle avant même de déambuler dans le French Quarter ou sur Saint Charles Avenue.

Carnaval de la Nouvelle-Orléans - Char

Mais le vivre en vrai c’est encore autre chose. Le vivre en vrai, c’est être impressionné de voir des centaines, des milliers de personnes attendre pendant des heures dans le froid que les parades commencent, de jour comme de nuit ; c’est recevoir des dizaines de « Happy Mardi Gras » le jour J de la part de gens que tu ne connais pas ; c’est voir la vie en jaune, vert et violet, sur les gens, les chiens, les voitures, les maisons, c’est voir la ville dans ces trois couleurs, partout ; c’est entendre plus de chansons de marching band en quelques jours que ce que tu as entendu jusque-là dans toute ta vie ; c’est être amusé des déguisements farfelus de certains et impressionné par d’autres très recherchés et élaborés ; c’est ne pas forcément apprécier le King Cake mais ne pas vouloir rompre la tradition ou vexer tes hôtes alors le manger malgré tout ; c’est constater que le Superbowl, évènement sportif de grande ampleur aux Etats-Unis, ne fait pas le poids face aux parades du carnaval ; c’est voir des barbecues géants au milieu des rues ; c’est être surpris par la volonté farouche de certains d’attraper toujours plus de beads, le graal de Mardi Gras ; c’est avoir mal aux cervicales à force d’empiler les beads autour de ton cou parce que, reconnaissons-le, toi aussi tu en veux en toujours plus (!) ; c’est aussi, parfois, te faire assommer par les beads en question parce que tu as fait l’erreur de quitter les chars des yeux quelques secondes ; c’est s’émerveiller devant des chars plus magnifiques et impressionnants les uns que les autres ; c’est sentir toute une ville se mettre au diapason de cette célébration et c’est, indéniablement, vibrer, toi aussi, au rythme de cette fête hors du commun !

Carnaval Nouvelle-Orléans

Le Carnaval d’Eupen en Belgique

par Jeanne du Blog Mots et Curiosités

La Belgique est connue pour sa région flamande et sa région wallonne, un peu moins pour sa communauté germanophone. Et pourtant, c’est une fameuse bande de fêtards qui habitent dans la partie à l’Est de la Belgique. J’ai le plaisir de vous faire découvrir Eupen et son carnaval, ses couleurs et ses habitants très chaleureux.

La région est réputée pour ses tissus depuis le début du XXème siècle, c’est peut-être pour ça que vous y découvrirez des costumes de toutes sortes, ultra-colorés et très originaux. Ici, la plupart des gens parlent allemand car nous sommes à côté de la frontière avec l’Allemagne. Mais pas d’inquiétude si vous ne maitrisez pas la langue de Goethe. Tout le monde parle aussi français et sera ravi de vous accueillir.

Carnaval Eupen - les vieilles femmes

Des cortèges hauts en couleur

Selon les jours, les associations paradent avec des costumes élégants, extravagants et fantaisistes ! Celles que l’on appelle les « vieilles femmes » défilent avec des grandes paires de ciseaux pour couper les cravates des hommes !

Ne manquez pas le « Rosenmontag » pour voir les beaux costumes. En tête de cortège, on retrouvera le Prince, le roi de la fête, au volant d’une décapotable. Il refermera le cortège criant les célèbres « Alaaf ». Et bien entendu, un carnaval à Eupen, cela veut dire des costumes, des beignets et du Jagermeister !

Carnaval Eupen - Cortège

Des bals à n’en plus finir

Pendant toute la saison du carnaval de nombreux bals sont organisés. Il vaut mieux connaître les chansons mais rien que pour l’ambiance, ça vaut le coup ! A Eupen, on sait faire la fête alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’office du tourisme pour connaître les dates. Attention, les endroits sont difficilement accessibles en transport. Il vous faudra donc venir en voiture et désigner celui qui ne boit pas…

Carnaval d'Eupen

Le Carnaval de Rio de Janeiro

par Blandine du blog Voyage avec nous

Le Carnaval de Rio est une fête incroyable à vivre au moins une fois dans sa vie !

Nous n’avons jamais vu une ville tout entière s’arrêter pendant quelques jours, pour vivre au rythme de la samba et des fêtes de rues.
Car oui, le Carnaval de Rio se vit pendant 4 jours durant et tous les commerces, administrations et autres services sont fermés ! Tout le monde fait la fête, chante, danse et profite de ces 4 jours.

Autant vous dire que si vous venez pour le Carnaval à Rio, vous allez en profiter à fond ! Mais attention à bien réserver votre hébergement en avance, cet événement attire des millions de touristes chaque année. Et autant vous dire que c’est dur (et cher) de trouver un hébergement pour cette période-là.

Carnaval de Rio de Janeiro

Bien sûr, le Carnaval de Rio est connu dans le monde entier pour son défilé des écoles de Samba au Sambodrome. Couleurs vives, des milliers de danseurs, des chars plus beaux les uns que les autres, le défilé du Sambodrome est à voir absolument ! C’est tout simplement INCROYABLE tellement les chars sont grands et les chorégraphies travaillées. Les écoles de Samba mettent un an pour préparer cet événement. C’est la splendeur du Carnaval de Rio.

Après il n’y a pas de que le Sambodrome, vous retrouverez des manifestations dans toutes les rues de la ville, avec des endroits plus festifs que d’autres, des endroits pour les familles, des endroits pour les fans de musique électro. Vous retrouverez même des cortèges de bus qui sillonnent la ville au rythme de la musique.

Sambodrome Carnaval Rio de Janeiro

Difficile d’imaginer en fait, si vous n’avez pas vécu le Carnaval à Rio. C’est tellement gigantesque et cela transforme tellement la ville !
Bien entendu, des milliers de packs de bières sont entassés devant les magasins les jours précédant le carnaval, car les Brésiliens ne boivent pas que de l’eau pour faire la fête 😉

Le quartier de Santa Teresa est très beau pendant le Carnaval et je recommande vivement de passer dans le centre-ville et le long de la plage de Copacabana.
D’ailleurs il y a des concerts chaque année sur les plages de la zone sud de Rio de Janeiro.

Plus d’informations sur le carnaval de Rio et que faire à Rio de Janeiro.

Carnaval de Rio de Janeiro (Copacabana)

Le Carnaval de Barranquilla en Colombie

En voyage en Colombie depuis plus de 2 semaines, ma co-voyageuse Houda me parla d’une opportunité de participer au 3ème plus grand carnaval du monde après Rio et Venise : le Carnaval de Barranquilla. Elle me dit voir un plan hébergement avec une autre de ses amies allemandes expatriée dans le pays et que nous serions au coeur de l’action, chez l’habitant. Bien sûr ! Allons-y !!!

Barranquilla est une petite ville des Caraïbes située dans le nord de la Colombie et son carnaval, inscrit depuis 2008 au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, est la plus grande fête du pays. Il dure 5 jours et 4 nuits au début du mois de février et tous les habitants de la cité participent à sa préparation. Lorsqu’on est en Colombie, on peut s’y rendre en bus ou en avion très facilement.

Depuis sa consécration, le Carnaval de Barranquilla s’est doté du slogan : « Quien lo vive es quien lo goza » (français : Celui qui le vit est celui qui en jouit).

Grupo folklorico - Carnaval Barranquilla

Pour différentes raisons, le Carnaval de Barranquilla a certainement été une de mes plus belles expériences de voyage. Tout d’abord parce que nous avons été accueillis comme si nous faisions partie de la famille ! Mauren et ses 2 enfants nous ont hébergé, Houda et moi, mais aussi une 10aine d’autres voyageurs étrangers des 4 coins du monde ! Pendant quelques jours, elle nous a orienté, aidé et fait passer des moments extraordinaires ! En plus, nous étions sur la place principale d’un tout petit quartier où les habitants organisaient leur propre soirée carnaval. Une énorme fête au son des musiques actuelles où les enfants s’amusent et tous dansent au rythme endiablé de la salsa !

La tradition locale: une bombe de mousse dans une main, un sachet de maïzena dans l’autre, recouvert de farine tu danseras jusqu’au bout de la nuit  !

Grupo folklorico - Carnaval Barranquilla

Enfin le carnaval de Barranquilla est magnifique ! Nous avons passé des heures à regarder les écoles de danse de tout le pays déambuler, habillés de leurs costumes traditionnels et nous avons dansé au son saturé des chars décorés par les habitants !

Dans notre petit quartier familiale ou en pleine ville, nous avons reçu un superbe accueil des colombiens ! C’est un carnaval encore peu connue des touristes et ils étaient ravis de pouvoir partager ces moments de fête populaire avec nous.

Avec mes 2 accolytes au carnaval de Barranquilla

Si vous êtes en voyage en Colombie pendant cette période, ne ratez pas l’opportunité d’aller participer au Carnaval de Barranquilla ! Et pour en profiter au maximum, voici quelques conseils:

  • Tentez de dormir chez l’habitant. Pendant cette période, les hébergements sont pris d’assaut mais c’est vraiment la meilleure solution pour se retrouver au coeur du carnaval. Pour cela plusieurs solutions dont vous retrouverez certaines ici.
  • Même si vous êtes à l’auberge ou à l’hôtel, renseignez-vous sur les fêtes de quartier et comment y entrer. Souvent elles sont privatisés par les habitants des quartiers mais en payant un droit d’entrée, il est facile d’y accéder.
  • Dans la ville, suivez la foule et installez vous au bord de l’avenue principale pour voir passer les chars et danseurs. Il ne faudra pas avoir peur de recevoir un peu de mousse ou de maïzena mais c’est top et les colombiens sont très accueillants !
  • Ne manquez pas de vous rendre au stade de Barranquilla pour le cortège des chars et danseurs et profitez du spectacle avec les familles colombiennes. Demandez les horaires à votre hôte et combien cela coûte pour vous y rendre en taxi.
  • A ne pas manquer autour de Barranquilla : le Parc Naturel de Tayrona et Santa Marta.

Les dates des Carnavals 2018

Si vous souhaitez faire le tour des Carnavals du monde, il vous faudra en planifier un chaque année pendant un certain nombre d’années car de nombreux carnavals ont lieu aux mêmes dates, souvent autour du Mardi Gras.

  • Carnaval de Nice : du 17 février au 3 mars (Site Officiel)
  • Carnaval de Barranquilla : du 10 au 13 février
  • Carnaval de Dunkerque : du 11 au 13 février (Site officiel)
  • Carnaval d’Eupen: le 12 février
  • Carnaval de Rio de Janeiro : du 9 au 14 février
  • Carnaval de Trinidad : les 12 et 13 février
  • Carnaval de Martinique : du 11 au 14 février
  • Carnaval du Cap Vert : le 13 février
  • Carnaval de la Nouvelles-Orléans : du 6 janvier au 13 février (Site  Officiel)
  • Carnaval de Cape Town : 17 mars 2018 (Site Officiel)

Un GRAND merci à mes amis blogueurs pour avoir accepté de partager leurs expériences de Carnaval dans le monde. Si les Carnavals du monde vous intéresse, retrouvez une liste non exhaustive ici. Si vous avez envie de parler d’un autre carnaval et partager votre expérience, contactez-moi !

Je vous souhaite à toutes et tous de belles grandes fêtes colorées partout sur la planète !


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Plongez dans la Culture Carnaval et découvrez 10 expériences de Carnavals du Monde ! Du Vécu, des Photos, des Infos, tout pour inspirer vos prochains voyages festifs ! #carnaval #carnavals #rio #barranquilla #nice #dunkerque

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

48 Partages
Tweetez
Partagez37
Enregistrer8
+1
Partagez3
%d blogueurs aiment cette page :