Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Cela faisait 3 ans qu’Hémisphère Sud et France4Naturisme me proposaient de vivre ma première expérience du Naturisme.

Cette fois-ci, les astres étaient alignés et je suis parti avec mon pote Etienne pour faire cette découverte au Camping Arnouatchot dans les Landes.

J’étais un peu tendu, il faut bien le dire, et comme tout le monde j’avais quelques clichés tenaces. En tout cas, j’étais fin prêt à me lancer dans l’aventure, dénouer le vrai du faux et aussi relever ce défi pour moi et le regard que je portais sur mon corps.

Si vous êtes intéressé par le naturisme mais que vous n’avez pas encore franchi le pas, cet article est fait pour vous.

Selon la définition du Petit Robert, le naturisme est une « doctrine prônant le retour à la nature dans la manière de vivre (vie en plein air, aliments naturels, nudisme). »

Il se différencie du nudisme qui est seulement la partie « nue » du naturisme où l’idée est de ne pas porter de vêtement et se baigner nu.

Selon beaucoup de personnes que j’ai interrogées sur cette pratique et aussi par rapport à ce que j’ai vécu, il y a plein de bonnes raisons de vivre nu :

  • La liberté ! Vivre nu donne un véritable sentiment de liberté. En fait, c’est comme se retrouver à l’état originel sans avoir le souci du vêtement et entre autres de l’apparence.
  • Et oui ! Finalement être nu devant l’autre, se présenter sous son plus simple appareil permet de se libérer de l’apparence de son corps. Cela peut paraître contradictoire mais quand on y pense, on se rend compte de la multiplicité et de l’imperfection des corps et cela aide plutôt bien pour accepter le sien.

« Vivre nu donne un véritable sentiment de liberté »

  • Pratiquer le naturisme permet de faire disparaître les classes sociales : pouf pouf ! Plus de vêtements et tout le monde peut être n’importe qui.
  • Le corps respire et se libère des odeurs et des bactéries conservées par les vêtements.
  • Vivre nu c’est aussi être plus vigilant sur l’hygiène de son corps, pour soi et pour les autres.

7 idées reçues sur le Naturisme et comment je l’ai vécu

En mode pareo

Idée reçue n°3 : « Quand on va dans un lieu naturiste, on est obligé d’être nu tout le temps »

Là encore, ce n’est pas du tout ce que j’ai vécu et j’y ai trouvé une grande tolérance, même si bien évidemment les plus férus du naturisme préfèreront sûrement que tout le monde soit nu. Les seuls endroits où la nudité est obligatoire sont la piscine et le spa. La plage est un espace public.

« Le naturisme est aussi un véritable mode de vie et avec des valeurs fortes »

En tout cas en ce qui me concerne, je n’ai pas été nu tout le temps et j’ai vécu cette expérience à mon rythme, sans recevoir le moindre regard réprobateur. En plein été, le paréo est toléré sans problème.

Cette tolérance m’a permis de faire mes premiers pas sans tension, ou tout du moins sans tension extérieure. A l’intérieur, je n’ai pas été à l’aise tout le temps, gêné parfois mais franchement, j’ai beaucoup aimé cette expérience.

Ma première fois nu en public - Naturisme

Idée reçue n°1 : « Le naturisme, c’est enlever ses vêtements »

Alors se mettre à poil fait en effet partie du naturisme mais pas que. D’après ce qu’on a pu me rapporter et ce que j’ai pu en voir au Camping Arnouatchot, c’est aussi un véritable mode de vie et avec des valeurs fortes.

Selon France4naturisme, qui vous permet aussi de réserver vos vacances naturistes en France, c’est « la pratique de la nudité en commun, mais aussi par le respect : des autres, de soi-même et de l’environnement. Tolérance, courtoisie, simplicité, partage et convivialité sont les piliers d’un naturisme serein. » C’est aussi vivre en harmonie avec une nature préservée.

Idée reçue n°2 : « Les naturistes sont exhibitionnistes et voyeurs »

Personnellement, j’ai trouvé tout l’inverse au Camping Arnaoutchot. Le respect y est important et si on se voit, la règle est de se regarder dans les yeux. En tout cas de mon côté, je n’ai jamais senti de regards malsains sur mon corps ou le corps d’autres personnes et c’est aussi ce qui m’a permis de franchir le pas avec beaucoup de paix.

De plus, il y a des règles et une organisation qui garantissent que les valeurs sont bien respectées. Par exemple, à Arnouatchot il n’est pas permis pour un homme seul de séjourner au camping, sauf à être parrainé et là encore, il faudra montrer patte blanche. De plus, des personnes de la sécurité, nues elles-aussi, s’intègrent incognito avec les usagers pour surveiller de possibles déviances (nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours…) et si quoique ce soit de louche se produit, les personnes sont gentiment reconduites à la sortie sans sommation.

Sur place en tant que blogueur, j’ai été exceptionnellement autorisé à porter mon appareil photos avec moi. En revanche, j’avais un badge bien visible pour être identifier par les vacanciers du camping.

Etienne et moi - Naturisme sur la plage du Camping Arnouatchot

Idée reçue n°4 : « Chez les naturistes, tout le monde a des relations sexuelles avec tout le monde »

Si certains endroits bien connus, comme le Cap d’Agde, portent avec eux cette réputation d’échangisme et de sexe collectif, la majorité des endroits de naturisme ont plutôt une politique ferme sur le sujet : respect, pudeur et non sexualité des lieux publics. Chacun fait ce qu’il veut chez lui !

« La majorité des endroits de naturisme ont plutôt une politique ferme sur le sujet de la sexualité : respect, pudeur et non sexualité des lieux publics. »

Idée reçue n°5 : « Quand on est un homme, on a forcément une érection lorsqu’on pratique le naturisme »

La question « épineuse » du rapport à la sexualité. En fait, le fait d’être nu coupe tout. C’est comme si se montrer à nu enlevait tout fantasme et tout érotisme. J’ai discuté avec des naturistes femmes d’une 30aine d’année et leur ai posé la question. Leur réponse a été sans équivoque. Pour elles « il peut y avoir des regards mais pas de drague. On la réserve à des moments où nous sommes habillés, en soirée dans les bars ou boîtes de nuit par exemple ».

En fait c’est lorsqu’on cache son corps avec un vêtement que l’on attire la curiosité et le fantasme. Le fait d’être nu devant l’autre n’empêche pas la pudeur et le respect est d’autant plus important.

Idée reçue n°6 : « Le naturisme, c’est sale et l’hygiène y est déplorable »

Comme je le partageais pendant mon séjour, j’ai remarqué que naturellement tout le monde a au moins un paréo ou un vêtement pour poser sur son siège avant de s’asseoir. De plus, les restaurants sont très vigilants sur ce point et ont même des feuille en papier qu’ils donnent au client lorsqu’ils voient qu’il n’avait pas prévu.

En fait, le fait d’être nu entraine plutôt une bonne hygiène de soi pour soi (son regard sur soi) et les autres.

Idée reçue n°7 : « Le naturisme n’est pas fait pour les enfants »

En fait, tous les parents savent bien qu’un enfant à poil est un enfant heureux donc la question n’est peut-être pas à ce niveau-là. Il est vrai que l’humain est capable d’horreur… La pédophilie existe et il est important d’être vigilant. 

En revanche, en y réfléchissant nous savons tous que la majorité des humains ne sont pas des pédophiles. Et comme je l’écrivais plus haut, des agents de sécurité veillent au grain et le moindre geste déplacé est sanctionné durement à Arnouatchot, ce qui me semble rassurant.

En complément, les ados sont aussi traités avec nuance et respect. On ne reprochera jamais à un ado de ne pas vouloir être nu à Arnouatchot et cette règle est bien notée sur leur site. La pudeur est respectée, ce qui est appréciable.

Le Camping Naturiste Arnaoutchot : un super endroit pour débuter !

Un camping naturiste avec des valeurs fortes

Pour moi, le Camping Arnouatchot a vraiment été l’endroit idéal pour vivre cette première expérience du naturisme !

Tout d’abord, j’y ai trouvé un super accueil (et pas uniquement parce que je venais faire un reportage), une ambiance générale très détendue et un cadre parfait pour me lancer dans l’aventure.

Camping naturiste Arnouatchot 1
Camping naturiste Arnouatchot 2

Le fait que les règles soit bien énoncées et qu’il y ait un règlement où le respect, l’ouverture et la tolérance sont au coeur des valeurs de cet endroit y a pour fait beaucoup dans le fait que je réussisse à vivre des expériences nues en public.

De plus ce camping est juste immense (60 ha), tout est fait pour le conserver le plus naturel possible et les espaces réservés pour chacun permettent l’intimité nécessaire pour tenter l’expérience en toute quiétude.

Camping Naturiste Arnouatchot 3

Les équipements et services du Camping Arnaoutchot

Le Camping Arnouatchot est un village familiale où je me suis senti bien, en sécurité et où tout est fait pour que l’on passe de belles vacances.

C’est d’ailleurs impressionnant comme on trouve vraiment tout ce dont on a besoin pour profiter du séjour : piscines intérieures et extérieures avec des jeux pour enfants, 3 restaurants (dont je parle juste en dessous), terrains de tennis, salle de sport, mini terrain de golf, immense terrain de pétanque, théâtre pour tous et animations pour les enfants tout l’été, salle TV, boulangerie, supérette, plage en accès direct (c’est le seul camping du coin à en avoir une), activités organisées tous les jours de l’été…

Piscine du Camping Arnaoutchot - Bassin intérieur
Les Bassins d'Arna - Spa du Camping Arnaoutchot

Le camping a même son spa aménagé dans un parc fleuri, hammam, sauna, jacuzzi en extérieur, tisanière à disposition, salle de soleil et nous avons même profité d’un très bon massage dans leur salon privé.

Côté hébergement, toutes les options sont possibles : cabane en bois, mobilhome, cabane dans les arbres, la tente aménagée sur pilotis dont nous avons profité était au top et il est bien entendu possible de venir y poser son van, son camping-car ou sa tente.

Que ce soit Etienne ou moi, habitués tous les deux au camping, nous avons été impressionnés par la quantité et la qualité de l’équipement du Camping Arnaoutchot.

Piscine du Camping Arnaoutchot - Bassin extérieur
Naturisme au Spa du Camping Arnaoutchot - Jacuzzi

Des restaurants au top !

Pendant notre séjour, nous avons bénéficié de la pension complète dans les restaurants du camping et les avons donc testés pour notre plus grand plaisir.

3 restaurants et 3 offres complémentaires sont présentes au Camping Arnaoutchot et Paulo et son équipe nous ont réservé un bel accueil tous les jours.

Mise à part le restaurant de poissons, « La Tapita », qui reçoit coquillages, crustacés et poissons tous les jours mais qui était encore fermé lorsque nous étions, les 2 autres nous ont régalé : « Le Pizzaïolo » avec des spécialités plutôt snack (burger, pizzas…) et « Le Landais Gourmand » qui propose une belle carte de cuisine régionale agrémentée de quelques plats plus exotiques délicieux.

Que ce soit l’un ou l’autre de ceux que nous avons pu testé, ils proposent des produits de qualité et de bons petits plats gourmands à un tarif très accessible (le plat le plus cher était une entrecôte de viande landaise énorme à 55€ pour 2).

Un grand merci aux équipes qui nous ont bichonné et avec qui nous avons pu avoir de beaux échanges au naturel.

Plat au restaurant du Camping Arnaoutchot
Plat au restaurant du Camping Arnaoutchot
Dessert au restaurant du Camping Arnaoutchot
Plat au restaurant du Camping Arnaoutchot
Plat au restaurant du Camping Arnaoutchot
Pizza au restaurant du Camping Arnaoutchot

Les activités à faire autour du Camping Naturiste Arnaoutchot

La plage naturiste d’Arna

Suivant là où vous êtes situés dans le camping, il faudra possiblement compter 15-20 min à pied pour vous rendre à la plage d’Arna.

Oui ! Le camping est immense mais en tout cas, il offre un accès direct à la plage naturiste et surveillée, ce qui est apparemment rare dans la région.

De là, des balades interminables sont possibles, sachant que la plage en elle-même fait environ 15 kms de long. Bien entendu, les 15 kms ne sont pas uniquement naturistes.

Plage naturiste d'Arna 3

Les sentiers de randonnée du Courant d’Huchet

Le Courant d’Huchet est un bras d’eau douce reliant l’étang de Léon à l’Océan Atlantique. Il traverse une réserve naturelle protégée et riche des traditions locales, de la faune et de la flore créées par cet environnement particulier.

On peut y randonner sur 6 parcours balisés allant de 1 à plus de 8 kms. C’est un superbe moyen pour découvrir et explorer la nature environnante à quelques minutes du camping. Le point de départ de ces randonnées se trouve au Pont de Pichelèbe.

Protégez cette réserve en respectant ses règles à disposition à la Maison de la Réserve à Léon et sur leur site internet.

Sentier du Courant d'Huchet 9

Descendre le Courant d’Huchet avec un Batelier

Pendant mon séjour, j’ai eu la chance de descendre le Courant d’Huchet avec un batelier.

Les bateliers sont tous des enfants du pays, indépendants passionnés qui se passent le droit d’accéder au Courant de père en fils et qui portent avec eux l’histoire de la région.

J’ai adoré ma descente de 2h sur le Courant d’Huchet ! Tout d’abord c’est extrêmement beau et le guide nous a dessiné un portrait passionnant de cet endroit de nature, précédemment utilisé par les locaux pour différents usages traditionnels.

Si vous passez dans le coin, je vous le conseille vivement !

Toutes les infos ici

Courant d'Huchet 6

Le témoignage d’Etienne

Qui es-tu ?
45 ans, amateur de plage car pratiquant de char à voile depuis un peu plus de 15ans, et grand amateur des campings en règle générale.

Avais-tu déjà eu une expérience du naturisme ?
Je faisais déjà un peu de nudisme pour me baigner quand j’allais tout seul sur une plage. Je n’avais jamais fréquenté un camping naturiste auparavant.

Comment as-tu vécu ton expérience au Camping arnouatchot ? Qu’as-tu préféré au camping pendant le séjour ?
J’ai très bien vécu mon expérience à Arna car j’ai trouvé ça très naturel autour des points d’eau, comme sur la plage, en fait. Il n’y a rien que j’ai plus apprécié que le reste ( à part peut-être la séance de massage, ce qui était une activité inconnue pour moi), car je suis déjà un adepte des vacances au camping, et celui-là est très bien.

Si tu devais répondre aux interrogations/craintes de quelqu’un souhaitant avoir sa première expérience du naturisme, que pourrais-tu lui dire concernant le camping Arnouatchot ? L’expérience en elle-même ?
Qu’il y sera très bien accueilli, les salariés sont bienveillants et agréables, les autres campeurs sont très tranquilles, et le camping est bien conçu et très bien équipé. L’expérience est très facile car chacun peut la vivre à son rythme. 

Y retournerais-tu pour vivre une nouvelle expérience ?
Pourquoi pas mais je pense que j’essaierai d’abord un autre camping, plus proche de chez moi, et situé au bord d’une plage qui me permette la pratique de mon sport. Car le sable de la plage du camping est trop mou pour me permettre de pratiquer le char à voile.

Etienne et moi sur la plage d'Arnaoutchot

Etienne

Naturiste débutant

 


Je tiens à remercier l’agence Hémisphère Sud et France 4 Naturisme pour m’avoir fait confiance et permis de vivre cette expérience et bien sûr toutes les personnes qui nous ont merveilleusement accueilli au Camping Arnouatchot.

Cette expérience a été pour moi riche en apprentissage et en émotions ! Il n’est pas évident de se mettre à poil en public mais c’est un vrai bonheur d’avoir vécu cette expérience et je recommencerai avec grand plaisir !


*Cet article a été réalisé suite à un blogtrip avec Hémisphère Sud et France 4 Naturisme. Je précise que la ligne éditoriale et mon avis sur les services présentés restent indépendants. Voir la Charte du Blogueurs Voyage dont je suis signataire.

Naturisme : ma première expérience nu dans les Landes
Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

3 Partages
Partagez
Enregistrer3
Partagez
Tweetez
Email