Après 3 treks dans la région, un seul manquait à mon palmarès : le Tour de la Vallée du Trient. C’était aussi pour moi l’opportunité d’aller à la découverte d’une autre partie du Valais et de repasser par un sentier que j’avais déjà parcouru sur le TMB (Tour du Mont Blanc) il y a bien longtemps.

En effet le Tour de la Vallée du Trient, en partenariat avec Vallorcine, passe par la France ; ce furent 5 jours de randonnée magnifiques ! Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je fus accompagné par des partenaires de choc : Candie et Enora du Blog Les Géonautrices. Au top !

Dans cet article, je vous rapporte tous les détails et les infos pratiques sur ce superbe trek : descriptifs, trace GPX, récit de randonnée, photos… Vous y trouverez aussi des idées d’activités incontournables pour découvrir la délicieuse Vallée du Trient !

Distance: 62,1 kms
Dénivelé + : 5063 m / Dénivelé – : 5108 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Col de la Terrasse ALT 2634m
Durée: 5 jours
Difficulté: moyen/difficile

Le point de départ peut varier selon votre souhait. Il est par exemple tout à fait possible de partir de France à Vallorcine. Pour notre part, nous avons choisi de partir de Vernayaz en Suisse, ce qui nous a permis de découvrir quelques activités de la magnifique Vallée du Trient.

Toutes les durées annoncées pour chaque étape s’entendent « sans pause » qui sont donc à rajouter pour déterminer la durée totale.

Randonnée de Vernayaz au Lac de Salanfe – Etape 1

Distance: 11,08 kms
Dénivelé + : 1077 m / Dénivelé – : 186 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Auberge de Salanfe ALT 1943m
Durée: 4h30
Difficulté: moyen/facile

Le point de départ à pied est au Marécottes. Pour atteindre les Marécottes, il est intéressant de choisir Vernayaz comme « Camp de base ». En effet, soit on est venu en train via Martigny et Vernayaz vous permet de récupérer le Mont Blanc Express pour monter aux Marécottes, soit vous êtes véhiculés comme moi. Il est alors possible de laisser votre voiture sur le parking gratuit de la gare du Mont Blanc Express pendant vos 5 jours de randonnées sur le Tour de la Vallée du Trient.

Télécharger la Trace GPX
Randonnée suisse - Lac de Salanfe

Récit du jour sur le Tour de la Vallée du Trient

Après une délicieuse journée passée à Vernayaz et une belle soirée dans la maison d’hôtes « Le Rêve Gourmand » *, nous avons démarré ce trek autour de la Vallée du Trient sous des trombes d’eau. Cette journée s’annonçait un peu humide mais ce serait pour encore mieux profiter des jours suivants, un grand soleil étant prévu.

J’ai garé le van sur le parking de la gare de Vernayaz (il restera là 5 jours gratuitement) et nous avons pris le Mont Blanc Express* pour nous rendre au Marécottes (1068 m), point de départ de notre randonnée.

Nous avions tout d’abord prévu d’aller visiter la piscine naturelle du Zoo des Marécottes* et au vu du temps toujours peu clément, Luc de l’Office de Tourisme de la Vallée du Trient, nous a finalement avancé en voiture jusqu’au Granges de Salvan (1057 m) vers les Gorges du Dailley.

*infos plus bas

Panneau de la Gorge du Daillez
 Cascade de la Gorge du Daillez - Vallée du Trient
Enora dans la Gorge du Daillez - Vallée du Trient

L’avantage avec la pluie, c’est que les cascades deviennent bien vivantes et après 45min dans les sous-bois, celle des Gorges du Dailley était magnifique !

Un peu trempé mais point trop fatigué il faut bien le dire, nous sommes arrivés à l’Auberge du Vallon de Van ; un déjeuner de mets locaux y était prévu. Finalement, même si nous n’avions pas trop marché, la pause fut la bienvenue ! La croute au fromage et la tarte aux myrtilles y sont délicieuses et cette petite auberge, située juste au dessus des gorges et à mi-chemin entre Vernayaz et le Lac de Salanfe, est aussi accueillante que ravissante.

Auberge du Vallon de Van - Vallée du Trient
Croute au fromage

De l’Auberge du Vallon de Van, le sentier nous fit monter dans les sous-bois jusqu’au joli village de Van d’en bas (1276 m), puis Van d’en haut (1371 m) pour enfin nous éloigner de la civilisation.

Il nous a fallu environ 2h pour arriver à l’Auberge de Salanfe où nous passerions notre première nuit sur le Tour de la Vallée du Trient. La grimpette est très belle et même si ce n’était pas forcément le meilleur jour, je garde de magnifiques images dans la tête de mes précédentes ascensions vers l’une de mes auberges préférées du Valais. En effet, l’année précédente, le Tour des Dents du Midi m’avait fait parcourir ce même sentier et j’en conserve de très bons souvenirs.

Village de Van d'En Bas - Vallée du Trient
En arrivant au Barrage du Lac de Salanfe

Variante du jour 

Une variante existe au départ de Vernayaz : la Route des Diligences.

A la fin du 19ème siècle, Vernayaz était très convoitée, la Vallée du Trient étant la première région des Alpes à avoir séduit les touristes étrangers à la recherche de l’air pur montagnard. La Route des Diligence a alors été construite pour permettre à ces touristes d’une autre ère de rejoindre le petit village pittoresque de Finhaut.

De la gare de Vernayaz, marchez vers la centrale électrique et le départ de l’ancienne route (un sentier assez large pour faire passer une diligence de l’époque) se trouve juste derrière. Comptez 1h pour rejoindre le village des Granges où vous pourrez rattraper le sentier vers les Gorges du Dailley. Il est aussi possible de continuer jusqu’au Zoo des Marécottes et récupérer le sentier de là-bas.

Plus d’infos ici

Hébergement et restauration à Salanfe

L’auberge de Salanfe (1941 m) est l’une des mes auberges préférées du Valais. J’y ai passé un certains nombre de nuitées et j’adore !

Située au bord du Lac de Salanfe, vous avez une vue extraordinaire sur ce dernier, les Dents du Midi et montagnes environnantes. Profiter de leur terrasse en plein soleil avec vue sur ces merveilles est un « must » ! En dortoir ou en chambre privative, Fabienne et Nicolas vous accueille avec tout le confort.

Pour dîner, il est possible de prendre la demi-pension avec un bon repas revigorant ou d’y réserver une magnifique fondue (à l’avance).

Pour réserver nuitée et repas:

Auberge de Salanfe
Famille Fabienne et Nicolas Marclay
Case postale 7
CH-1922 Salvan
Tél. +41 27 761 14 38
Hors saison +41 24 485 36 18 (privé)
Mail: auberge@salanfe.ch

Site Internet

 

Randonnée du Lac de Salanfe au Vieux Emosson – Etape 2

Distance: 18,04 kms
Dénivelé + : 1428 m / Dénivelé – : 1184 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Col de Barberine ALT 2482m
Durée: 7h30
Difficulté: moyen/difficile

Cette randonnée est la plus difficile des 5 jours. Non pas pour sa difficulté technique mais pour sa longueur et le passage de 2 cols consécutifs. Comptez 7h30 de marche active, soit 9 à 9h30 selon votre rythme global et les pauses dont vous aurez besoin.

Télécharger la Trace GPX
Vue sur le Mont Blanc du Col d'Emaney - Vallée du Trient

Récit du jour sur le Tour de la Vallée du Trient

Les choses sérieuses commencent ! Nous nous sommes réveillés d’une nuit confortable à l’Auberge de Salanfe aux aurores. Nous savions qu’une grosse journée de randonnée nous attendait.

Partis vers 8h30 après un bon petit déjeuner, la brume posée sur le Lac s’envola rapidement en laissant apparaître un beau soleil ! 1er objectif: le col d’Emaney (2462 m). De l’auberge de Salanfe, 2h sont environ nécessaires pour atteindre le col. C’est une magnifique montée sur un chemin de terre parsemé de rochers, longeant des prairies d’herbe rase et de champs de fleurs qui offre un point de vue superbe sur le Lac de Salanfe et les Dents du Midi. Sur la gauche face au lac, on distingue même le Col de Susanfe menant à l’ascension de la Haute Cime et à une autre itinérance tout aussi magique : le Tour des Dents Blanches.

Lac de Salanfe
Auberge de Salanfe - Vallée du Trient

Après 2h d’ascension de bon matin, nous sommes arrivés au Col d’Emaney (2462 m) revigorés. La vue tout en haut sur le lac d’un côté et sur les chaînes montagneuses des Alpes de l’autre (avec une belle vue sur le Mont Blanc) nous en met plein les mirettes !

Et c’était sans compter la petite surprise du jour : une famille d’une 15aine de bouquetins nous attendait là profitant du soleil du matin . Quel bonheur de pouvoir observer des animaux sauvages dans leur milieu naturel ! Nous en profitons pour leur voler quelques portraits et reprenons la randonnée.

Vue sur le Lac de Salanfe du Col d'Emaney
Panneau au Col d'Emaney
En position prise de vue sur les bouquetins

Crédit photo – Les Géonautrices

Famille de bouquetins au Col d'Emaney
Bouquetin sur le col d'Emaney

2nd objectif : le Col de Barberine (2481 m, point culminant de la journée).

Du Col d’Emaney se dévoile aussi notre prochaine objectif et nous repartons pour 2h de marche. Tout d’abord en descente pour rejoindre le Vallon d’Emaney (1948 m) en contrebas, nous remontons ensuite sur un sentier très empierrée qui nous fera traverser une jolie rivière avec un point de vue sublime sur sa cascade: magique !

Cette 2ème partie est plus raide que la précédente et nous prenons notre temps. Nous savons qu’il nous reste encore une bonne distance à parcourir. En arrivant au col, d’autres bouquetins viennent nous saluer et nous distinguerons même ce qui pouvait s’apparenter à un aigle ou même le Gypaète tellement le rapace était grand. Belles sensations !

Vue de la Prairie après le Col d'Emaney
Candie et Enora après le Col d'Emaney
En bas du Col d'Emaney direction Col de Barberine
Vue sur le Col de Barberine
Vallon d'Emaney - Vallée du Trient
Cascade en direction du Col de Barberine

Ça y est, nous y sommes ! Après un peu plus de 4h de marche depuis l’Auberge de Salanfe, nous arrivons au Col de Barberine (2481 m). Magnifiques vues en contrebas sur le Lac d’Emosson et sur toutes ces montagnes incroyables, nous admirons déjà le chemin parcouru derrière nous. Il est temps de faire la pause !

Nous avons récupéré notre panier pique-nique le matin à Salanfe et profitons de délicieux produits locaux devant ce paysage de rêve.

Le plus dur est fait, en dénivelé, mais mine de rien, il nous reste encore plus de 3h de marche pour arriver au Vieux-Emosson donc même si éblouis par la vue, nous ne trainerons pas.

Panneau au Col de Barberine
Vue du Col d'Emaney du Col de Barberine
Lac d'Emosson du Col de Barberine - Vallée du Trient

Notre dernier objectif de la journée: la Cabane du Vieux Emosson (2187 m)

Bien requinqués et profitant d’une magnifique journée, nous abordons cette dernière partie avec le sourire ! Tout d’abord, c’est une grande descente dans les alpages pour arriver, au bout d’1h environ, au bord du Lac d’Emosson (1930 m): quelle splendeur !

Le sentier prend ensuite une route goudronnée longeant le lac et nous fait traverser 2 tunnels désaffectés (lampe frontale bienvenue) avant d’arriver sur Emosson et son barrage. Ici un petit café vous attend si vous avez besoin de vous rafraîchir. Si besoin, ils sont aussi habitués aux randonneurs et peuvent vous ravitailler en eau.

On continue ensuite sur la route en passant sur le barrage qui offre de superbes vues. C’est à quelques centaines de mètres plus loin que le chemin de terre reprend ses droits (le sentier part à gauche en bord de route) et c’est enfin la dernière grimpette vers l’auberge ! Quelle randonnée ! Après quasiment 9h30 sur le sentier (en comptant toutes nos pauses), nous arrivons à bon port, bien fatigués de cette longue journée de marche il faut bien le dire. 

En descendant vers le Lac d'Emosson
Magnifique vue sur le Lac d'Emosson - Vallée du Trient
Cabane du Vieux Emosson et son barrage - Vallée du Trient

Variante du jour 

De Salanfe, au lieu de continuer vers le Col de Barberine après le Col d’Emaney, dirigez-vous vers le Col de Fenestral (2450 m). C’est la variante officielle de cette randonnée, étape d’un autre tour magnifique : le Tour du Ruan. Cependant comme vous le verrez dans mon article, j’étais pour ma part passé par le Col de Barberine. En effet, par mauvais temps le Col de Fenestral est plutôt déconseillé car plus physique et plus technique. Ce trajet est donc à prendre avec vigilance et ne devrait être emprunté que par les randonneurs avertis.

Pour une bonne vision de cette étape, n’hésitez pas à aller consulter l’article de Céline Globetrekkeuse qui a vécu cette étape dans la souffrance, sous la pluie et comptant 9h de marche effective.

Télécharger la trace GPX

 

Hébergement et restauration à Emosson

Pour votre Tour de la Vallée du Trient, l’hébergement idéal est la Cabane du Vieux-Emosson. L’accueil y est chaleureux, la nuit en dortoir confortable et la propriétaire et son fils préparent de délicieux petits plats qui vous raviront après une longue journée de randonnée.

Nous avons dormi de tout notre soul dans un dortoir aménagé dans une ancienne mine sous le restaurant: originale, un peu spartiate mais il y a tout le nécessaire pour s’y sentir comme à la maison. Le restaurant, quant à lui, est très beau, tout en bois et il est très agréable d’y dîner et d’y petit déjeuner le matin.

Comme à Salanfe, il est possible de demander des sandwichs pour le lendemain (pas de supérette aux alentours).

Pour la petite histoire, il était auparavant possible de trouver un autre hébergement sur Emosson (1h avant à côté du barrage). Il est désormais utilisé à d’autres escients, ce qui ne donne pas vraiment le choix pour l’hébergement sur le Tour de la Vallée du Trient.

Pour réserver nuitée et repas:

Cabane du Vieux-Emosson
Myriam et Nicolas Vouilloz
1925 Finhaut
Tél +41 79 342 95 66
Mail: contact@cabaneduvieux.ch

Site Internet

Randonnée du Vieux Emosson à Vallorcine (France) – Etape 3

Distance: 10 kms
Dénivelé + : 519 m / Dénivelé – : 1426 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Col de la Terrasse ALT 2634 m
Durée: 4h
Difficulté: moyen/difficile

Toute la difficulté de cette randonnée réside dans la descente abrupte et vertigineuse au Col de la Terrasse. La particularité de cette étape est aussi la possibilité de passer par le célèbre Site à empreintes d’Emosson (comptez 1h mini pour la visite guidée – Voir plus bas pour plus d’infos).

Télécharger la Trace GPX
Lac du Vieux Emosson - Tour de la Vallée du Trient

Récit du jour sur le Tour de la Vallée du Trient

Après un bon petit déjeuner que nous avait laissé la propriétaire la veille pour le lendemain et que nous avons pu prendre dans le dortoir équipé d’une petite cuisine, nous avons pris la route pour cette 3ème étape.

Nous commençons par une petit ascension pour monter sur le barrage et nous délecter de la vue qu’il offre sur le Lac d’Emosson et son autre barrage ; de l’autre côté, le lac du Vieux Emosson nous apparaît sous le soleil du matin, blanchi ça et là de quelques névés. Il ne fait pas encore chaud mais le soleil est radieux !

Vue du barrage sur le Lac du Vieux Emosson
Passage équipé sur un névé au bord du Lac du Vieux Emosson
Vue du Barrage sur le Lac d'Emosson - Vallée du Trient
Lac du Vieux Emosson
Candie, Enora et moi au Lac du Vieux Emosson

Crédit photo – Les Géonautrices

C’est ensuite une superbe grimpette qui nous amène jusqu’à une bifurcation : à gauche direction le Col de la Terrasse (2634 m), notre destination, à droite le Col du Cheval Blanc (2797 m) sur la route du Tour du Ruan.

A cet endroit précis, un site célèbre est à visiter avec un guide pendant l’été : le site à empreintes d’Emosson (2400 m); je vous en parle plus bas.

L’ascension continue donc vers ce fameux col, frontière naturelle, qui nous fera passer en France en direction de Vallorcine. Le chemin monte facilement vers un point de vue magnifique sur le lac du Vieux Emosson, puis continue dans les rochers en passant, si vous le souhaitez, par le Lac vert non loin du sentier principal.

L’arrivée au Col de la Terrasse est impressionnante et déjà quelques randonneurs sont posés là pour admirer la vue et prendre leur casse-croûte du jour. Accueillis par une autre famille de bouquetins (quelle chance !), nous nous installerons là pour faire de même avant de nous engager sur la descente.

Panneau au Col de la Terrasse
Vue du Col de la Terrasse côté Emosson
Vue du Col de la Terrasse côté Vallorcine - Tour de la Vallée du Trient
Famille de Bouquetins au Col de la Terrasse
Bouquetin au Col de la Terrasse - Vallée du Trient

Oui, la vue est impressionnante et sans même le savoir le matin, nous étions arrivés là sur la partie la plus difficile de la journée. De ce col si convoité, qui nous fait passer de la Suisse à la France, nous continuons sur une pente abrupte, rocailleuse et glissante qui ne nous a pas laissé indifférents. Sensibles au vertige : attention !

Finalement, c’est une épreuve qui se gagne haut la main et après une trentaine de minutes à nous concentrer sur notre équilibre et le chemin à prendre, nous sommes arrivés sur un sentier plus clément qui restera ainsi jusqu’à notre entrée dans la petite ville de Vallorcine.

D’ailleurs, cette descente de plus de 1400 m du Col de la Terrasse fut plus qu’agréable, nous donnant des vues majestueuses sur les montagnes surplombant la ville et nous régala de pans entiers recouverts de myrtilles et de framboises. Une délicieuse descente entre champs de buisson bas et sous-bois avant d’arriver à Vallorcine, la 3ème étape de notre parcours.

 

Col de Loriaz - Vallorcine - Tour de la Vallée du Trient
En bas du Col de la Terrasse
Candie et Enora en descendant sur Vallorcine
Vallorcine - France

Visiter le Site à Empreintes

Ce n’est pas une variante mais plutôt un complément passionnant à la randonnée du jour ; le site à empreintes d’Emosson, si vous avez la chance comme nous de pouvoir le visiter avec un guide, est un incontournable de la région.

A partir de la fin juillet, des guides géologues et accompagnateurs se relayent pour offrir aux randonneurs une visite commentée de ce site de renom. En effet, découvert en 1976, des traces d’archosaures, ancêtre du dinosaure, datés à 240 millions d’année (!) ont été mises à jours sur les pentes montagneuses. Un parcours didactique permet de comprendre et d’identifier ces traces. La visite commentée est passionnante !

Du coup, à la randonnée de la journée, comptez environ 1h de visite supplémentaire.

Pour plus d’infos, allez voir sur le site de la Vallée du Trient.

Site à Empreinte de la Vallée du Trient
Guide sur le Site à empreinte - Vallée du Trient

Hébergement et restauration à Vallorcine

Pour notre nuit sur Vallorcine, nous avons eu la chance d’être hébergé à la Résidence Vallorcine, hôtel et spa. Même si je ne suis pas tout à fait habitué à ce type d’hébergement sur un trek comme le Tour de la Vallée du Trient, je dois bien dire que nous étions très confortablement installés.

Les avantages :

  • hébergés dans un appartement de 50m carré, nous avions 2 grandes chambres pouvant accueillir 2 personnes chacune et un canapé dans le salon pouvait tout à fait donner une place à une personne supplémentaire. En groupe ou en famille, cela peut donc tout à fait faire l’affaire.
  • de plus, la résidence est équipée d’un spa: plutôt sympathique lorsqu’on arrive à la fin de la 3ème journée de randonnée et presque 40 kilomètres dans les pattes.
  • enfin, le petit déjeuner est très bon et copieux !

En revanche, la résidence ne propose pas le repas du soir, ni le panier repas du lendemain. 2 solutions: faire ses courses juste en bas et cuisiner dans l’appartement (ça marche pour le sandwich du lendemain) ou comme nous, pour le repas du soir tester un petit restaurant local. Et là quelle belle surprise !

Nous avons eu le bonheur de dîner au Café Comptoir de Vallorcine ; quel délice ! Outre l’ambiance très chaleureuse et cosy du restaurant tout en bois, orné de création d’artistes locaux, nous nous sommes régalés ! Il fait clairement partie de mes coups de coeur de cette belle randonnée.

Pour réserver votre nuitée :

Résidence & SPA Vallorcine Mont-Blanc*****
44 Route des Confins du valais
74660 VALLORCINE

Site internet

Tél : +33 (0)4 50 54 75 20

Pour vous restaurer :

Restaurant Café Comptoir
Route de la Forêt Verte
74660 Vallorcine
Tél : 04 50 18 72 43

site internet

Délicieux repas au Café Comptoir de Vallorcine
Restaurant Café Comptoir de Vallorcine
Enora au Café Comptoir de Vallorcine

Randonnée de Vallorcine au Col de la Forclaz (Suisse) – Etape 4

Distance: 16,55 kms
Dénivelé + : 1072 m / Dénivelé – : 809 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Refuge des Grands ALT 2212 m
Durée: 5h50
Difficulté: moyen/difficile

Difficulté : quelques passages vertigineux, terrain varié et parfois très accidenté. Particularité de cette étape: passage par une partie du TMB (Tour du Mont Blanc) qui donne des vues magnifiques sur le massif le plus haut d’Europe et vues sublimes des Glaciers du Trient et des Grands.

Télécharger la Trace GPX
Col de Balme - TMB

Récit du jour sur le Tour de la Vallée du Trient

A Vallorcine (1260 m), le départ de cette 4ème étape se situe juste à 5min de la Résidence Vallorcine et juste devant le Restaurant Café Comptoir : facile !

L’ascension débute de façon assez abrupte pour atteindre les sous-bois et continue moins raide jusqu’à atteindre le Col des Posettes (1997m). Un peu plus de 700 m de dénivelé que nous avons fait en 2h environ.

Les vues les plus impressionnantes se présentent juste en sortant des sous-bois et le Col des Posettes est le 1er apothéose du jour. La vue sur le barrage d’Emosson et son lac nous fait mesurer la distance que nous avons parcourue ; celle sur la vallée de Chamonix et le mythique Mont Blanc fait tourner la tête ! Tout simplement magnifique !

Candie et Enora dans la forêt au dessus de Vallorcine
Col des Posettes - Vallorcine
Magnifique vue sur le Mont Blanc - Col des Posettes
Vue sur le barrage d'Emosson après le Col des Posettes

Nous avancerons encore un peu vers le Col de Balme (2195 m) pour nous poser juste avant dans l’herbe fraîche afin de profiter de la vue en dégustant notre sandwich.

Après le déjeuner, nous avons atteint le fameux col en quelques minutes, l’occasion de nous remémorer une autre aventure passée : le Tour du Mont Blanc. Candie et Enora l’avait fait récemment et pour ma part, c’était il y a 10 ans. Nous étions de retour sur ce fameux sentier, emprunté par des milliers de randonneurs chaque année. Un beau souvenir et une jolie étape que propose le Tour de la Vallée du Trient.

Le sentier officiel mène au dessus du col et c’est la direction de la Remointse qu’il faut prendre pour rejoindre le Glacier du Trient. Nous avions la tête ailleurs, certainement encore absorbés par ces sublimes paysages que nous venions de voir et avons continué sur le tracé du TMB en direction du Col de la Forclaz, notre destination de la journée.

Du Col de Balme vers le Col de la Forclaz

Quoiqu’il en soit, je vous propose de voir cela comme une variante au tracé officiel. Du coup, lorsque vous descendez en direction du Col de la Forclaz, après 30-45min, vous verrez un sentier partir sur votre droite avec un signe rouge écrit « SCPF ». Prenez ce sentier et grimpez ! Ayant un doute sur la direction que nous avions prise, j’avais ouvert l’application « Suisse Mobile » sur laquelle j’ai aussi la trace GPX et j’avais pu voir que ce sentier rejoignait l’officiel. Et voilà !

Finalement, je ne regrette rien. Ce sentier, peu emprunté, offre des vues magnifiques sur la Vallée du Trient et nous a régalé de myrtilles (oui, encore). Au bout de quelques minutes, nous avons pu rejoindre le sentier que nous recherchions en nous rallongeant de 45 min environ.

Le sentier virevolte ensuite le long de la parois rocheuse, sans trop de dénivelé, vers l’incroyable Glacier du Trient. Le Glacier des Grands n’est pas en reste et vraiment l’image de ces 2 géants, bien attaqués par le réchauffement climatique il faut bien le dire, m’a laissé un merveilleux souvenir ! Voyez plutôt les photos ci-dessous.

Vue sur la Vallée du Trient
Sentier vers le Glacier du Trient
Sentier vers le Glacier du Trient
Sentier à flanc de falaise - Refuge du Glacier du Trient
Superbe Glacier du Trient - Vallée du Trient
Glaciers des Grands - Vallée du Trient

C’est en arrivant au Refuge des Grands (2113 m) qu’on a la vue du glacier la plus impressionnante. On a en profité pour se ravitailler en eau et prendre une petite boisson sucrée avant d’attaquer la dernière portion de cette randonnée.

Du refuge, il faut compter environ 1h de descente en pente raide et parfois humide pour atteindre un petit pont qui traverse le torrent et permet l’accès au Bisse du Trient et à la buvette du même nom (1577 m).

45 min à plat seront ensuite nécessaire pour rejoindre le Col de la Forclaz (1527 m).

Une superbe journée sur le Tour de la Vallée du Trient !

Torrent et Glacier du Trient - Tour de la Vallée du Trient
Enora sur le Bisse du Trient

Hébergement et restauration au Col de la Forclaz

Lorsqu’on arrive au Col, que l’on fasse le TMB ou le Tour de la Vallée du Trient, l’Hôtel de la Forclaz est l’hébergement incontournable. Cet établissement familiale existe depuis 1830 et appartient à la même famille depuis 6 générations.

Plusieurs solutions d’hébergement sont disponibles (dortoirs ou chambres privatives) et généralement on y prend la demi-pension. L’hôtel est confortable et même si on y retrouve une foule de randonneurs en pleine saison, cela reste agréable d’y séjourner.

Nous avions encore des restes de nourriture de la veille, nous n’avons donc pas pris de panier repas pour notre randonnée du lendemain.

Pour réserver nuitée et repas:

Hôtel du Col de la Forclaz
Fam. J.C. Gay-Crosier
Ch-1929 Trient
Tél. 027 722 26 88
Fax. 027 723 18 07
Mail : colforclazhotel@bluewin.ch

Site internet

Col de la Forclaz - Vallée du Trient

Randonnée du Col de la Forclaz à Salvan – Etape 5

Distance: 13,13 kms
Dénivelé + : 967 m / Dénivelé – : 1503 m (données Suisse Mobile)
Point culminant: Mont de l’Arpille ALT 2079 m
Durée: 5h40
Difficulté: moyen/facile

Difficulté : belle montée raide vers le Mont de l’Arpille sans difficulté technique. La particularité de cette étape: vues superbes sur la Vallée du Trient, passage par des « gouilles » et le sentier longe la rivière Trient sur la fin.

Télécharger la Trace GPX
Vue sur la Vallée du Trient du Mont de l'Arpille

Récit du jour sur le Tour de la Vallée du Trient

Après 4 jours magnifiques dans la Vallée du Trient, c’est avec nostalgie que nous démarrons le dernier jour de ce beau trek. Le départ se trouve juste derrière, à côte du terrain de camping de l’Hôtel de la Forclaz (1527 m) et comme les jours précédents, nous commençons par un chemin bien raide vers le 1er objectif du jour : le sommet du Mont de l’Arpille (2085 m).

Balade en sous-bois pour débuter cette belle matinée et nous avons vite rejoint les crêtes nous redonnant un superbe point de vue sur le glacier (derrière nous) et dévoilant la belle Vallée du Trient.

2 chemins sont possibles pour monter au sommet du mont. Nous avons pris celui de droite ; celui de gauche permettait de passer par des gouilles, ces petites mares hébergeant un écosystème bien vivant, mais nous les retrouverons un peu plus loin, juste après le sommet.

Le sommet du Mont Arpille offre un point de vue imprenable sur la Vallée du Trient et celle de Salvan, juste derrière. C’est très beau et cela nous donne encore l’opportunité d’une pause myrtilles, omniprésentes à cette saison.

Montée dans la forêt au dessus du Col de la Forclaz - Tour de la Vallée du Trient
Vue sur les gouilles après le Mont de l'Arpille
Mont de l’Arpille - Vallée du Trient
Panneau au sommet du Mont de l'Arpille
Mont de l’Arpille - Vue sur Salvan

S’en suit une belle descente à travers bois jusqu’au petit village de la Crettaz (1082 m), perdu en pleine nature et uniquement composé de quelques chalets tout joli.

Le chemin, en forêt sur toute la descente, nous permit même de ramasser quelques bolets. Et comme si cela avait été programmé, j’eus l’opportunité d’échanger quelques uns de mes champignons contre du pain frais gentiment proposé par les habitants du village. Ils finirent même par nous inviter à venir partager un bout de leur déjeuner dans leur magnifique chalet.

Belle rencontre avec Arlette, Bernard et leur petite famille ! Quelle hospitalité ! Et quelle délicieuse meringue de Gruyère agrémentée de la double crème suisse, je m’en régale encore les papilles rien que d’y penser !

L’estomac et le coeur bien rempli, c’est ainsi que nous avons terminé cette belle randonnée dans la Vallée du Trient. De la Crettaz, nous avons marché le long de la rivière Trient pendant environ 2h avant de rejoindre Salvan (929 m) ; et la boucle était bouclée ! Encore une superbe journée .

A Salvan, 2 options : y rester pour la nuit (comme nous l’avons fait) pour profiter de l’ambiance de ce joli village ou récupérer le Mont Blanc Express à la gare de Salvan pour rejoindre Vernayaz et récupérer votre véhicule. Vous savez tout !

Sentier entre la Crêta et Salvan - Vallée du Trient
Petit pont au dessus du Trient
Sentier dans les bois après la Crêta - Vallée du Trient
Dernière montée avant d'arriver sur Salvan

Variante du jour 

Du village de la Crettaz (1082 m), il est possible de passer par le village du Tretien (1021 m) et de passer par les Gorges du Triège pour rejoindre Salvan.

Au départ de la Crettaz, continuez sur le sentier vers Salvan et à environ 30 min, vous aurez un sentier direction le Trétien qui part à gauche. Arrivés au village, vous trouverez les indications pour vous rendre au Gorge qui ramènent, tout en bas, au village de Salvan. Comptez 1h de plus par rapport au temps de randonnée prévu pour la journée.

Plus d’informations

Hébergement et restauration à Salvan

A Salvan, nous avons eu la chance de séjourner à la maison d’hôtes « Les Soldanelles ». En dortoir ou en chambre privative, la maison est un vrai lieu de paix et les propriétaires sont adorables !

Les Soldanelles proposent le petit déjeuner. En ce qui concerne le dîner, vous trouverez des restaurants sympathiques au village, à 5 min à pied.

Pour réserver nuitée et repas:

Maison d’hôtes les Soldanelles
Famille Keller
Le Bioley 24
1924 Salvan
Tél: +41 79 665 61 36
Mail: info@soldanelles.ch

Site internet

Les Incontournables de la Vallée du Trient

Visite des Gorges du Trient

Les Gorges du Trient sont une vraie curiosité historique et géologique à visiter sur Vernayaz. C’est une visite sympa à faire en famille.

Plus d’informations

Dans les Gorges du Trient - Vernayaz
Gorges du Trient - Vernayaz - Vallée du Trient
Dans les Gorges du Trient

La Cascade de Pisse-Vache

Non loin des Gorges du Trient et toujours à Vernayaz, ne manquez pas la Cascade de Salanfe, plus communément appelée la Pisse-Vache. C’est une jolie balade sans difficulté à faire en famille pour aller voir ce petit bijou naturel de 116 m de haut. Impressionnant !

Pour une expérience au top, n’hésitez pas à vous y rendre lorsqu’il a bien plu ou même en hiver lorsque la cascade a son débit le plus fort.

Plus d’informations

Cascade de Pisse-Vache - Vernayaz
Candie, Enora et moi à la cascade de Pisse-Vache

L’Escape World de Vernayaz

Le saviez-vous ? Pendant la seconde guerre mondiale, les suisses ont creusé dans leurs montagnes des centaines de kilomètres de galeries et même construit de véritables forteresse cachés sous la roche. Leur existence est longtemps restée cachée pour des raisons évidentes de sécurité nationale et depuis quelques année, certaines d’entre elles sont transformées en vrais lieux touristiques.

Escape World est un Escape game grandeur nature, créé dans l’un de ces anciens forts. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance d’y rentrer mais je rêve clairement d’y retourner un jour pour le faire !

Plus d’informations

Prendre le Mont Blanc Express

J’ai eu l’occasion de le prendre à 2 reprises et les filles ont eu la chance de retourner à Emosson grâce à ce train d’altitude (à crémaillère). Le Mont Blanc Express, outre le moyen de locomotion idéal pour rejoindre les villages d’altitude entre Martigny et Chamonix, est une vraie attraction.

Totalement vitré, il offre de superbes vues sur les paysages montagnards de la Vallée du Trient et celle de Chamonix.

Plus d’informations

Vue de la Vallée de Vernayaz du Mont Blanc Express

Le Zoo et la piscine des Marécottes

Je ne suis généralement pas fan des zoos. Celui des Marécottes est le zoo le plus haut d’Europe et propose de rencontrer la faune sauvage locale. En complément, il possède une piscine naturelle dans un cadre impressionnant.

Le jour de notre visite, il pleuvait des cordes ; nous n’avons donc pas pu vraiment en profiter. En tout cas, leur restaurant est très sympa.

Plus d’informations

Piscine du Zoo des Marécottes 1
Piscine du Zoo des Marécottes 2
Restaurant du Zoo des Marécottes

Randonner sur le Bisse du Trient

Nous avons parcouru le Bisse du Trient l’avant dernier jour de notre trek sur le Tour de la Vallée du Trient et je l’ai trouvé magnifique !

Le Valais a cette particularité qu’il offre la possibilité de randonner sur ces chemins aménagés le long de petit cours d’eau aménagés à une autre époque pour l’irrigation des champs alentours. Le Bisse du Trient est l’un d’entre eux.

Les Bisses sont majoritairement plat (- de 3% de pente) et donne l’accès à la nature environnante et ses paysages magnifiques à toute la famille. Celui du Trient rejoint la Buvette du même nom, situé au bord d’un torrent et juste en face du fabuleux Glacier du Trient. C’est un parcours didactique de 1h30-2h aller-retour. 

Plus d’informations

Panneau d'information Bisse du Trient
Enora sur le Bisse du Trient - Vallée du Trient

Tour de la Vallée du Trient : Informations pratiques

Où commencer le Tour de la Vallée du Trient et comment s’y rendre ?

Chacune des villes d’étapes offre un accès au Tour de la Vallée du Trient : 

De Vernayaz
En train : de Paris, le train pour Vernayaz MC prend entre 4 et 5h.
En voiture : déposer votre voiture sur le parking de la gare de Vernayaz MC pour toute la durée de votre trek.

Du Vieux-Emosson
En voiture : voyez avec la Cabane du Vieux Emosson pour y garer votre voiture le temps du parcours.

De Vallorcine
En train : de Paris, le train pour Vallorcine prend entre 5 et 6h.
En voiture : renseignez-vous auprès de l’office de tourisme de Vallorcine pour un lieu où laisser votre voiture.

Les hébergements dans la Vallée du Trient

Auberge de Salanfe
Famille Fabienne et Nicolas Marclay
Case postale 7
CH-1922 Salvan
Tél. +41 27 761 14 38
Hors saison +41 24 485 36 18 (privé)
Mail: auberge@salanfe.ch

Site Internet

 

Résidence & SPA Vallorcine Mont-Blanc*****
44 Route des Confins du valais
74660 VALLORCINE

Site internet

Tél : +33 (0)4 50 54 75 20

Pour vous restaurer :

Restaurant Café Comptoir
Route de la Forêt Verte
74660 Vallorcine
Tél : 04 50 18 72 43

site internet

Cabane du Vieux-Emosson
Myriam et Nicolas Vouilloz
1925 Finhaut
Tél +41 79 342 95 66
Mail: contact@cabaneduvieux.ch

Site Internet

Hôtel du Col de la Forclaz
Fam. J.C. Gay-Crosier
Ch-1929 Trient
Tél. 027 722 26 88
Fax. 027 723 18 07
Mail : colforclazhotel@bluewin.ch

Site internet

Maison d’hôtes les Soldanelles
Famille Keller
Le Bioley 24
1924 Salvan
Tél: +41 79 665 61 36
Mail: info@soldanelles.ch

Site internet

De toute cette aventure, mon coup de coeur va pour la maison d’hôte « Le Rêve Gourmand » de Vernayaz. S’il devait y avoir une raison de plus pour commencer le Tour de la Vallée du Trient dans ce petit village, c’est bien ce petit lieu de paradis.

  • L’accueil y est chaleureux et familiale. Quand vous réservez, on vous propose d’arriver pour 19h maximum. En effet, chaque jour où ils reçoivent des invités, l’apéritif est servi à cette heure-ci sur la terrasse avec les propriétaires les lieux. Cela donne l’occasion de faire connaissance autour d’un petit verre de vin bien choisi et de s’ouvrir l’appétit.
  • En parlant d’appétit, le maître des lieux est un chef dont l’expérience « gastronomique » fait rigoler les papilles ! En bref, c’est délicieux et superbement présenté à la manière d’un restaurant étoilé : topissime ! Le petit-déjeuner, quant à lui, est tout aussi bon et copieux ; tout ce qu’il faut avant le départ pour un trek de plusieurs jours.
  • L’endroit est très bien aménagé, les chambres spacieuses et superbement décorées : un vrai plaisir d’y passer la nuit !

Vous passez dans le coin ? N’hésitez pas une seule seconde à y séjourner ou à aller y dîner !

Rêves Gourmands
Hôtellerie & Gastronomie

Cécile & Bob JACQ
Rue des Sondzons 22
1904 Vernayaz
Tél. +41 (0) 27 764 30 30
info@revesgourmands.ch

Site Internet

Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Délicieux repas
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Délicieux repas
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Ma chambre
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Candie au Petit déjeuner
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Délicieux repas
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Salle de bain de ma chambre
Maison d'Hôte - Le Rêve Gourmand - Petit déjeuner

Le matériel nécessaire sur le trek

Le Tour de la Vallée du Trient est une randonnée itinérante d’un bon niveau et qui demande une certaine expérience préalable. Son balisage n’est pas encore homogène et je vous conseille d’acquérir une carte ou de suivre les traces GPX téléchargeables dans cet article. En tout cas, elle est faisable dans un sens ou dans l’autre. En complément, vous êtes en haute montagne et un minimum d’équipement est requis car :

  • De bonnes chaussures de randonnée
  • Un sac-à-dos confortable et le plus léger possible
  • Prévoir une tenue imperméable, une polaire, un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Tous les temps sont possibles en montagne !
  • Une paire de bâtons de marche peut être une bonne idée.
  • Avoir un sac en tissus ou autre pour ramener vos déchets avec vous.
  • Une petite pharmacie avec le nécessaire de base (pansements double peau, désinfectant…)
  • Evitez de partir seuls. Si c’est le cas, signalez votre parcours avant le départ à une personne de confiance et indiquez votre passage aux gardiens des refuges.
  • Pour le plaisir : un appareil photos, une paire de jumelles.
  • Pour une autre vision de ce Tour de la Vallée du Trient, n’hésitez pas à aller lire le récit de mes co-randonneuses Candie & Enora sur leur blog Les Géonautrices.

Je vous souhaite un MAGNIFIQUE Tour de la Vallée du Trient !


*Cet article fait suite à une collaboration avec la Vallée du Trient en Suisse. Mon avis reste indépendant. Voir la charte du blogueur voyage.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

70 Partages
Tweetez
Partagez65
Enregistrer5
Partagez
Reddit