Si proche de l’île de la Réunion que j’ai traversée à pied, je n’ai pas résisté à prendre un avion local pour aller visiter Mayotte. L’île aux parfums, controversée et mal connue, m’attirait exactement pour ces mêmes raisons.

Grâce à nos médias toujours avides de sensationnalisme, quitte à mettre un mouchoir sur les conséquences que peuvent avoir les « informations » qu’ils diffusent, je partais avec quelques clichés et craintes. Influencé malgré moi, j’avais donc envie de vivre les réalités de ce département français.

Je vous livre ici ce que j’y ai appris, mes aventures dans ce magnifique territoire et tout plein d’infos pour vous aider à y vivre vous aussi, un merveilleux voyage.

Mayotte : l’île aux parfums

Mayotte est surnommée « l’île aux parfums » dû à son histoire dans la culture de plantes odoriférantes comme le Ylang Ylang dont je vous parlerai plus bas. Ses habitants d’origine s’appellent les « mahorais », dont son nom initiale: Maoré.

Mayotte est devenu le 101ème département français suite à un référendum mené auprès de ses habitants le 31 mars 2011.

L’île est donc un DOM (Département d’Outre Mer). Mayotte a donc un préfet, un conseil général et bénéficie d’un statut comparable à celui des collectivités de la métropole.

Lorsque vous êtes à Mayotte, même si tellement différente de la métropole, vous êtes en France. Mayotte fait aussi partie de la Communauté Européenne.

Il y a un peu de 256500 habitants sur l’île. Elle se distingue par le fait qu’elle a la densité de population la plus importante des DOM et aussi le taux le fécondité le plus haut en France avec près de 5 enfants par femme en moyenne. Il est nécessaire de savoir que Mayotte a aussi le taux de pauvreté le plus haut (84%) et près de 50% des habitants de Maoré sont des migrants comoriens et de Madagascar.

Mayotte est le plus petit département d’outre-mer français (3 fois plus petit que la Martinique). Elle est composée de 2 îles principales: Petite-Terre et Grande-Terre.

Tout autour de l’île, un récif corallien de 160 kms de long entoure un des plus grands et des plus profonds lagons du monde ! 

Mayotte bénéficie d’un climat tropical avec une végétation riche, exubérante et d’une biodiversité exceptionnelle (même si la forêt primaire régresse au profit de l’agriculture sauvage…) !

Bref je vais arrêter là avec les superlatifs qui décrivent ce département étonnant. En tout cas pour ce paragraphe, car je ne manquerai pas d’y revenir plus bas en rapport avec mes aventures sur place.

Dans tous les cas, si vous souhaitez en savoir plus sur cette île passionnante, je vous conseille vivement de lire l’article de Wikipédia, très complet.

Jardin d'Imany - Visiter Mayotte

Où se trouve Mayotte | Carte

Cliquez sur ce lien pour consulter ma carte interactive pour bien Visiter Mayotte.

Carte Google Interactive - Visiter Mayotte

Quand visiter Mayotte ?

La meilleure période pour visiter Mayotte est entre mai et octobre.

Climat

C’est la période de la saison sèche sur Mayotte. Le temps d’ensoleillement est moindre (à l’inverse de l’hémisphère nord) il y a beaucoup moins de pluie.

Températures

La température moyenne à cette période avoisine les 28°C contre plus de 30 pendant la saison des pluies.

Observation des baleines

Entre juillet et octobre, il est possible d’observer les colonies de baleines qui viennent peupler le lagon.

Billets d’avion

Mai et Septembre sont à priori les mois où un billet d’avion pour Mayotte coûte le moins cher (au départ de Paris). En passant par la Réunion, j’ai diminué le prix de mon billet de 400€ (!).

Pour ma part, j’y étais fin avril. Il a fait très chaud et très humide il est vrai. En revanche, pendant mes 2 semaines sur place, arrivant sur la fin de la saison humide, je n’ai pas beaucoup vu de pluie. Au global, j’ai pu randonner, me baigner, visiter tranquillement (excepté pour une petite soirée/journée de cyclone) et j’ai plutôt trouvé que la période était bonne.
Nué d'oiseaux sur l'îlot de sable blanc

La sécurité à Mayotte

Pendant tout mon séjour sur place et sur l’ensemble des partages que j’ai pu faire sur Facebook, Twitter et Instagram, j’ai abordé que très peu ce sujet car je souhaitais visiter Mayotte sans trop préjugés, voir la situation de mes propres yeux, écouter les locaux et sentir l’ambiance générale avant d’en parler. Qu’est-ce que j’en ressors ?

La situation des habitants de l’île est sensible. J’ai entendu que 50% de ses habitants viennent des îles alentours (Comores et Madagascar). Bien entendu, ils viennent, en rentrant sur le sol français, avec l’espoir d’une vie meilleure. Cependant aussi, ce sont généralement des populations très pauvres ce qui a évidemment des conséquences :

  • surpopulation dans les milieux hospitalier et de l’éducation en sous effectif  (les statistiques parlent de 30 naissances par jour ! Soit une classe supplémentaire par jour : dingue !),
  • les écarts entre les plus pauvres et les plus riches grandissent,
  • les producteurs de fruits et autres produits de la terre subissent régulièrement des vols dans leurs cultures, ce qui crée des tensions,
  • Il arrive régulièrement que des attaques soient perpétrées : (vols à l’arraché, barricades nocturnes dans le but de voler les conducteurs etc.)
Ceci dit, je n’ai rien vu de violent ou n’ai jamais ressenti de crainte ou d’insécurité. Pourtant, je me suis baladé à pied avec mon sac, en voiture seul et j’ai pris des locaux en stop, j’ai parcouru Mayotte du nord au sud et je suis sorti de nuit à plusieurs reprises.

Si on regarde bien à la situation de Mayotte, Ne peut-on pas retrouver cela à d’autres niveaux en métropole, dans d’autres pays d’Europe et dans beaucoup de pays dans le monde ? Tout cela pour dire que la situation a certainement ses spécificités sur Mayotte mais qu’elle n’est pas forcément différente ou pire que celles que vous avez déjà connues chez vous ou dans des voyages que vous avez déjà fait.

La vraie question ne serait-elle pas de se demander comment diminuer au mieux les risques d’agression ou de vols pendant vos voyages (à Mayotte ou ailleurs) ?

Mes conseils:

  • éviter les signes extérieurs de richesse, particulièrement le soir: pas ou peu de bijoux, être vigilant en sortant son portable dernier cri etc.
  • être vigilant en sortant seul le soir : une personne seule est à priori plus fragile.
  • amener le moins d’argent possible avec vous : il suscite les convoitises.
  • soyez vigilant lorsque vous acceptez un verre offert par un/une inconnue : ce n’est pas forcément le cas sur Mayotte mais la technique de la drogue dans le verre est assez connue.
  • renseignez-vous auprès des locaux sur les routes à éviter la nuit, les trajets potentiellement sensibles, les lieux à éviter.
  • écoutez-vous : nous sommes tous doués d’un 6ème sens, cette espèce d’auto-protection qui nous permet d’éviter les ennuis. Vous ne le sentez pas ? N’y allez pas.

Lieux à visiter | Activités à faire sur Mayotte | Incontournables

Visiter Mayotte : que faire à Petite-Terre ?

Petite-Terre est le premier contact que l’on a avec Mayotte car l’avion y atterrit. A l’arrivée, c’est d’ailleurs très beau: l’avion fait le tour de la plus petite des îles de Mayotte en survolant une partie du lagon, magnifique, passe entre les 2 îles puis atterrit sur une piste qui semble trop courte.

L’aéroport est tout petit. il m’a semblé qu’il n’y a qu’une grande salle d’où l’on sort directement vers le grand chaud, sans beaucoup d’ombre, pour attendre son taxi brousse.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour explorer Petite-Terre mais c’est un caillou intéressant et presque préparatoire à l’île de Mamoudzou, la « capitale ». C’est résidentiel et familiale, il y a peu de route et peu de voitures ; le contacte est assez zen.

En tout cas, j’ai beaucoup apprécié y passer la fin de mon voyage.

La plage de Moya

La plage de Moya est particulièrement réputée pour la ponte des tortues. En journée, il est rare de tomber sur des tortues mais il est possible d’en voir les traces, ce qui est déjà impressionnant. Une éclosion peut arriver n’importe quand. La nuit, il est possible de s’y rendre mais il faut savoir que cette plage est gardée pour des raisons évidentes de protection des tortues, très fragiles tant au moment de la ponte comme celui des éclosions. Il est possible de voir avec le gardien pour visiter la plage de nuit et avoir plus de chance d’observer des tortues, en revanche il y a des règles indispensables à intégrer pour le bien-être de ces animaux:
  • Prendre une lumière rouge. Les tortues sont désorientées par la lumière blanche, ce qui peut les mettre en danger de mort.
  • Rester calme et respectueux. Ce sont des animaux sauvages qui ont besoin de sérénité pour vivre normalement.

Randonnée autour du Lac Dziani

Distance: 4 kms Dénivelé : tout petit, globalement assez plat Durée: 1h – 1h30 Difficulté: facile

 

Ce qui fait l’intérêt de cette petite randonnée est la découverte d’un lac de cratère à l’eau vert émeraude qui offre des vues superbes sur le lac lui-même et le lagon environnant.

Dès l’arrivée en avion, on survole ce petit lac enfermé dans un écrin de forêt et cela donne tout de suite envie.

Si on prend son temps, il est assez facile de passer 1h30 autour du Lac Dziani à admirer les points de vue. En marche rapide, 45min sont suffisantes pour en faire le tour.

Comment s’y rendre ? Sur Petite-Terre, il est facile de s’y rendre à pied. Si vous préférez y aller avec votre véhicule de location, il y a un petit parking juste au départ du sentier. Un taxi brousse peut aussi vous y déposer. (Voir la carte pour la localisation précise).

Lac Dziani au coucher du soleil_Petite-Terre_Visiter Mayotte
Panoramique sur le Lac Dziani - Mayotte

Visiter Mayotte : que faire à Grande-Terre ?

Grande-Terre est la plus grande et la plus peuplée des 2 îles de Mayotte. Lorsque vous prenez la barge de Petite-Terre à Grande-Terre, vous arrivez à Mamoudzou, la « capitale » de l’archipel.

Autant à Petite-Terre, il est presqu’assez facile de faire tout à pied (pensez au taxi brousse), autant Grande-Terre est beaucoup plus étendue et demande d’avoir un moyen de locomotion pour la découvrir.

Pendant mon séjour, j’ai passé que très peu de temps à Mamoudzou. Très peuplée, tourbillonnante, exubérante, j’étais plutôt attiré par le Mayotte des campagnes, ses plages, ses monts à grimper et ses petits villages.

Je me suis vite extirpé de la ville pour rejoindre un petit lieu de paix: Samoa.

Les superbes plages de Grande-Terre

Visiter Mayotte sans aller profiter de ses plages est une hérésie. Entendons nous, faire la biscotte ne va qu’un temps, ou alors pour se reposer d’un soir de fête. Les plages de Mayotte offrent bien du/des plaisirs.

Bon à savoir: en Mahoré, plage se dit M’Tsanga.

Comme vous le savez, Mayotte possède un lagon immense et plutôt bien préservé. Les plages le bordent. Imaginez-vous au bord d’un aquarium ! A Mayotte, la plage c’est baignade, paysages incroyablement beaux en général, végétation surprenante et snorkeling ! N’oubliez votre masque et tuba.

Lorsque vous ferez des recherches sur les plages (quoique je vous donnerai un max d’infos juste ici), vous trouverez toujours des informations sur le « tombant ». Le tombant désigne une paroi rocheuse sous-marine verticale, souvent riche en coraux et en faune marine. A Mayotte, le tombant est souvent proche de la plage et offre des opportunités de snorkeling absolument incroyables !

Sans plus attendre, les plus belles plages de mon voyage à Mayotte !

Plage de Sohoa_Coucher de soleil_Visiter Mayotte
La plage de Sohoa

Elle a été la première sur laquelle je me suis rendu et c’est celle qui m’a offert les plus beaux coucher de soleil !

La plage de Sohoa est réputée pour être l’une des plus longues de Mayotte. Son sable est brun, l’eau trouble n’est pas idéale pour le snorkeling mais top pour la baignade, tout particulièrement quand le soleil va se réfugier dans l’océan juste en face.

Les locaux mahorés aiment beaucoup aller boire un verre ou dîner dans l’un des 2 petits troquets posés sur cette plage.

Mon préféré : Chez Madar, tout à droite de la plage quand vous êtes face à l’océan. J’y ai trouvé une belle ambiance, mes premières rencontres du voyage, de belles soirées de discussion autour d’une mousse et face à un coucher de soleil de fou ! Celui à gauche de la plage offre plutôt une ambiance de musique et de danse mais même si j’y étais à l’aise, j’ai trouvé l’accueil plus froid.

Coucher de soleil sur la plage de Sohoa
Plage de Sohoa_coucher de soleil_ Visiter Mayotte
La plage de Tahiti

Après une belle ascension du Mont Choungui le matin et un délicieux repas au Restaurant La Citronnelle (service trèèèès long mais plats trèèèès bons), une pause plage s’imposait.

Mtsanga Mtsanyounyi (Tahiti plage en mahoré) est très belle et offre un point de vue magnifique sur le Mont Choungui.

Encore une fois, c’est plutôt une plage pour la baignade car l’eau y est trouble et quelques petites vagues sont les bienvenues. Cette plage est assez connue, donc il peut y avoir du monde, elle est assez calme mais non loin de la route, ce qui présente un avantage si l’on veut un petit bain rapide.

Tahiti Beach et Mont Choungui_Visiter Mayotte
La plage de N’Gouja

Bien qu’elle soit la plus connue et la plus fréquentée de Mayotte, la plage N’Gouja vaut le détour. Il est facile de s’y rendre et un grand parking accueillera votre voiture, loin de la route.Un restaurant plutôt bien quoté longe la plage mais il est très beau et bien intégré dans le paysage. Nous y avons mangé un snack: bon et finalement pas si cher.

La plage est superbe ! D’immenses et impressionnants baobabs la gardent et nous avons même eu la chance d’y observer des Makis, fameux lémuriens de Mayotte qui étaient juste à quelques mètres de nous: magique !

La plage N’Gouja est aussi célèbre pour l’observation des tortues car à quelques mètres du bord, elles viennent brouter dans un immense herbier, facilement accessible avec masque et tuba. Il n’y faisait pas très beau ce jour-là et les touristes avaient boudé la plage. Nous y étions bien tranquilles et nous nous sommes baignés avec les tortues 🙂

 

Baobab sur la plage de N'Gouja_Mayotte
Lémurien sur la plage de N'Gouja
Maki sur la plage de N'Gouja_Visiter Mayotte
Plage de N'Gouja_Visiter Mayotte
La plage du Préfet

C’est une plage située à l’extrême nord de l’île. Elle est connue pour sa beauté, son très beau tombant (snorkeling) et les tortues viennent souvent y pondre.

Personnellement, j’y suis allé en bateau pour pique-niquer et y ai passé un très agréable moment sous les arbres qui apportent un peu d’ombre à l’heure du déjeuner.

Côté accessibilité, il faut marcher 40min (prenez de bonnes chaussures) pour y parvenir, ce qui a l’avantage de la rendre plutôt vide et donc très agréable.

Pour s’y rendre : Prenez la RN1 entre Mtsahara et Handréma. La route dessine comme un coude. Vous pouvez vous garer à ce niveau et prendre le sentier qui indique la plage en contrebas.

Plage du Préfet - Visiter Mayotte
Les plages des iles Choazil

Quelle chance et quelle belle surprise que les plages des îles Choazil : des merveilles ! 

On ne peut y aller qu’en bateau : avec les tours classiques proposés sur Mayotte ou alors, il est aussi possible de chercher un pêcheur qui acceptera de vous y conduire au départ de M’tsamboro par exemple.

Des locaux proposent aussi l’organisation d’une journée plage sur les îles Choazil où y sont compris le bateau et le tchak (barbecue traditionnel mahoré). Je parlerai de mes expériences un peu plus bas.

En tout cas, elles ont été mes plus belles expériences de plages et visiter Mayotte sans prévoir de s’y rendre vous privera certainement des endroits parmi les plus beaux de Grande-Terre. Plages de sable blanc, paysages magnifiques, eau turquoise, coraux et faune sous-marine très riche… Tout y est.

 

Vue des iles Choazil - Visiter Mayotte
Sortie bateau sur les îles Choazil_Mayotte
La Plage de M’Statroundrou

Au détour de Brandélé, une plage de sable noir apparaît, bordée de baobabs majestueux.

Cette plage volcanique est accessible uniquement en bateau et elle est somptueuse.

Des traces de pontes de tortues jonchent le sol de tout côté, des oeufs cassés évoquent ici l’éclosion récente qui s’est produite. C’est tout simplement magique !

La plage de Bambo-Est n’est qu’à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau. Elle aussi, est très réputée.

Baobab et plage de sable noir_Mayotte
Les îlots de sable blanc

Il existe 2 îlots de sable blanc sur lesquels les bateaux vous amèneront en journée ou pour une sortie coucher de soleil (j’en parle plus bas). L’un d’entre eux se trouve à côté des îles Choazil au nord et l’autre plutôt dans le sud de Mayotte, en face de la Pointe Saziley.

Mes expériences sur ces 2 îlots ont été l’un comme l’autre magiques.

Arriver, au milieu du lagon, sur ces langues de sable blanc seulement visibles quelques heures chaque jour est surprenant et sublime. S’y baigner au coucher du soleil est un bonheur incroyable.

Celle du nord offre (en snorkeling) des fonds marins sublimes où la faune est encore bien présente.

Visiter Mayotte_Iles Choazil_ilot de sable blanc
Baignade sur îlot de sable blanc au coucher du soleil - Visiter Mayotte

Grimper le Mont Choungui

Distance: 6 kms Dénivelé + : 450 m / Dénivelé – : 450 m Point culminant: sommet 594m Durée: 2h – 2h30h Difficulté: moyen

Fan de randonnée que je suis, je ne pouvais pas visiter Mayotte sans tenter de découvrir les sentiers et grimper au moins le mont le plus impressionnant d’entre eux: le Mont Choungui.

Le sommet le plus haut à Mayotte est le Mont Benara (660m). Le Mont Choungui arrive en second (594m), puis le Mont Mtsapéré (572m) et enfin le Mont Combani (477m). 

D’après ce que j’ai cru comprendre sur place, ce sont les Mont Choungui et Combani qui sont les plus accessibles, avec des sentiers dessinés et des marquages. 

L’ascension prend environ 2h-2h30 aller-retour et c’est assez sportif ! Ça grimpe généralement fort, il faut escalader des rochers et des racines avant de se frayer un chemin vers le sommet, offrant des vues imprenables sur tout Mayotte. Dans tous les cas, c’est vraiment une randonnée qui en vaut la peine !

Equipement: de bonnes chaussures (de randonnée si possible) car ça glisse pas mal, de l’eau (il fait chaud) et votre appareil photos. Eviter d’amener des objets de valeurs et de vous y rendre seul. Ce sentier est connu pour être utilisé par des brigands qui viennent dépouiller les randonneurs. Nous étions 3, il y avait pas mal de monde ce jour-là, je n’ai rencontré personne. Si vous y arrivez et que peu de voitures sont garées sur le parking, soyez prudents.

Comment s’y rendre ? Point de départ : le village du même nom, Choungui. Un village en dehors des routes les plus fréquentées : il faut, en effet, quitter la CCD4 Chirongui > Bouéni, juste après Tsimkoura, pour l’atteindre.

 

Au sommet du Mont Choungui - Visiter Mayotte
Ascension du Mont Choungui - Mayotte

Activités Nautiques : l’immanquable Lagon de Mayotte

Il n’est pas possible de visiter Mayotte sans prévoir d’arpenter son lagon (l’un des plus grands et des plus profonds du monde).

Pour se faire, plongée et balades en bateau sont les meilleures options. Le voilier étant très peu présent à Mayotte (trop peu de vent), vous avez quelques entreprises touristiques qui vous proposent des sorties à thème. Des locaux proposent aussi des sorties avec des bateaux de pêcheurs ; ce qu’ils proposent est différent et complémentaire à l’offre classique.

Pour ma part, ayant des soucis d’oreille au moment de mon passage sur Mayotte, je n’ai pas pu plonger.

Je partage donc ici mes expériences du lagon lors de sorties bateau que j’ai la chance d’avoir fait à plusieurs reprises et dans des cadres différents.

Safari dauphins | Raie Manta | Récifs avec Seablue Mayotte

Neils, depuis plus de 20 ans dans le métier, m’a accueilli sur son bateau pour une merveilleuse journée d’observation et de découverte du lagon de Mayotte. C’est lui qui a fondé Seablue Mayotte et il est fier de présenter ses bateaux spécialement équipés pour ce genre de sortie.

Seablue fait partie des entreprises majeures dans ce secteur sur Mayotte et il connait son boulot sur le bout des doigts.

Objectifs de la journée : tenter d’observer des mammifères marins (dauphins), des raies manta, des tortues et profiter à fond de cette journée ensoleillée !

Dès le départ, j’ai beaucoup apprécié la pédagogie de Neils et les messages clairs qu’il faisait passer: « le lagon est fragile, la faune est incontrôlable, nous allons nous glisser dans ce milieu naturel avec la discrétion nécessaire et dans le plus grand des respects. Nous verrons ce que nous verrons et nous passerons du bon temps. »

En même temps, il disait ça et il savait exactement où aller pour trouver ce que nous cherchions.

C’est donc avec beaucoup de facilité que nous avons observé tout d’abord une petit raie manta, surveillée aussi par des scientifiques du parc, puis une bande de Grands dauphins ainsi que des dauphins Long Bec et j’aurai la chance de suivre une tortue verte dans ses pérégrinations en mode snorkeling: du bonheur !

Sortie bateau avec Seablue - Visiter Mayotte
Dauphins à Mayotte
Carte de Mayotte - Seablue Mayotte
Tortue en snorkeling - Sortie bateau - Visiter Mayotte
Neil de Seablue - Sortie bateau à Mayotte

Pendant cette belle journée (départ 8h30 – retour 17h), Neils navigua en bord de côte et aussi beaucoup plus loin dans cet immense lagon, il nous fit découvrir de fabuleux tombants où nous nous mettions à l’eau comme des gosses pour aller observer les coraux, les plantes et les poissons multicolores, nous avons fait aussi escale sur l’îlot de sable blanc du nord de l’île et avons déjeuné sur la Plage du Préfet.

Une superbe journée de balade, d’observation et de découverte du lagon de Mayotte !

Pour contacter Seablue

Site Web | n° de téléphone: 06 39 69 13 87 | Mail @ seabluesafari@orange.fr 

Apéro Ilot de sable blanc | Coucher de soleil avec Lagon Aventure

Donatien alias « Doudou » est l’ami d’une amie et c’est aussi l’un des propriétaires de Lagon Aventure, une autre entreprise majeure du tourisme nautique sur Mayotte, créée elle aussi il y a plus de 20 ans.

Avec Doudou et mes potes retrouvés sur place, nous sommes partis une première fois pour une sortie Safari sur le Lagon et nous avions pris cette fois-ci la route du sud de l’île. Cette balade fut aussi sympa que la première et le sud étant aussi riche que le nord de Mayotte, nous sommes aussi tombés sur des bancs de dauphins incroyables, nous avons fait du snorkeling sur des tombants de dingue et avons échangé le sable blanc contre le sable noir des plages du sud, magnifique !

Et le lendemain, alors que ce n’était pas prévu, Doudou m’a proposé de m’emmener avec un groupe d’infirmiers de l’hôpital de Mamoudzou pour une sortie « Apéro Coucher de soleil » sur l’îlot de sable blanc du sud de Mayotte: E-N-O-R-M-E !

Visiter Mayotte - Coucher de soleil sur l'îlot de sable blanc avec Lagon Aventure
Ilot de sable blanc - Ilot Choazil - Mayotte
Sortie Bateau près des îles Choazil - Mayotte
Dauphins devant le Mont Choungui - Mayotte
Visiter Mayotte - Apéro coucher de soleil avec Lagon Aventure
Coucher de soleil sur l'Îlot de sable blanc - Mayotte
Sortie coucher de soleil avec Lagon Aventure - Mayotte
L'Aquarium de Lagon Aventure - Mayotte
Apéro coucher de soleil avec Lagon Aventure - Visiter Mayotte
Oiseaux sur l'îlot de sable blanc - Mayotte
Coucher de soleil à Mayotte

Pour cette sortie, nous sommes partis de Petite-Terre vers 18h30 et sommes rentrés après 22h. Il nous a fallu à peu près 1h de navigation pour atteindre l’îlot de sable blanc en profitant déjà des couleurs magnifiques que le coucher du soleil commençait à nous offrir.

Sur l’îlot sorti des eaux turquoises, que du bonheur ! Doudou et son équipe avaient préparé rafraîchissements et tout ce qu’il faut pour un apéro dinatoire ; nous n’avions qu’à profiter, profiter et profiter toujours.

Une magnifique expérience que je vous recommande vivement ! Les photos parlent pour moi .

Pour contacter Lagon Aventure

Site Web | n° de téléphone: 06.39.65.42.63 | Mail @ lagonaventure@gmail.com

Sortie plages et tchak avec des locaux

En voyage, je cherche généralement à rencontrer des locaux. C’est pour moi le meilleur moyen d’en apprendre plus sur la culture locale, les coutumes et sur comment ils vivent.

Pour cela, plein de moyens sont possibles et sur Mayotte, j’ai utilisé les réseaux sociaux pour prendre des contacts. Amis d’amis d’amis, parfois les réseaux sociaux sont une vraie mine d’informations et de rencontres potentielles.

Cette fois-ci, c’est grâce à Facebook, mon amie Aurélie de Poitiers et son collègue mahoré que j’ai pu être mis en contact avec Nadj. Directement, Nadj m’invita à une sortie qu’il organisait pour sa famille et des amis. C’est une activité qu’il développe sur Mayotte et qu’il propose aux locaux comme aux touristes.

J’aime les surprises. Je n’ai pas posé de questions et quelques jours plus tard, je rencontrais la bande pour une journée de folie !

Plage des îles Choazil - Sortie bateau avec Nadj - Mayotte

7h30, j’arrive chez Nadj et son amie. Ils m’accueillent avec une grande gentillesse et un café. Je l’aide à charger tout le matériel et la nourriture prévue pour la journée : ça a l’air d’un festin ! A 8h nous prenons la route avec ma voiture de location pour le nord de l’île.

Tout le monde à rendez-vous sur la plage de M’Tsamboro pour 9h30. C’est un pêcheur local, ami de Nadj, qui nous conduira toute la journée.

De M’Tsamboro, il nous faudra 30-45min de navigation pour arriver sur un des Îlots Choazil : comme vous l’avez déjà vu plus haut (et puis je vais remettre plus bas ma photo préférée), c’est juste incroyablement magnifique !

J’en prends plein les mirettes, je fais connaissance, joue avec les bandes d’oiseaux sur la plage et m’éclate totalement à prendre des photos de ce moment privilégié.

Cette première étape nous permet de savourer un délicieux petit déjeuner (viennoiseries et autres délices locales), de profiter de la plage de sable blanc et des eaux turquoises. Il est l’heure de bouger !

Passage par l’îlot de sable blanc (photos plus hauts), baignade, apéro punch coco, snorkeling et puis il est l’heure de passer au déjeuner. Nadj a pensé à tout, c’est juste incroyable. Nous naviguons tout d’abord vers une autre petite plage toute proche et là, c’est festival !

La table est dressée en 2-2 pour nous offrir un repas de rois. Fruits, tartes maison, brochettes et autres mets délicieux au barbecue, langoustes (miam !), tout y est pour régaler nos papilles dans une ambiance bon enfant, de partages et de rires.

J’ai profité à fond de cette belle journée découverte, festin, balade, baignade avec des échanges riches sur Mayotte, la vie ici, la culture locale et tous les projets de Nadj. Quelles belles rencontres !

Nous terminerons cette magnifique journée au coucher du soleil, de merveilleux souvenirs dans la tête. Merci Nadj pour ton bel accueil et pour m’avoir donné cette chance de visiter Mayotte à travers tes yeux !

Nadj - Sortie Tchak sur les îles Choazil - Mayotte
Festin de fruits - Sortie Tchak avec Nadj - Mayotte
Tchak avec Nadj - Mayotte
Table de Tchak - Sortie avec Nadj - Mayotte
Plage du Tchak avec Nadj - Mayotte
Panoramique sur les Îlots Choazil - Visiter Mayotte

Tourisme culturel à Mayotte : Visiter les Jardins d’Imany

Quand je voyage, en France ou ailleurs, je fais parfois appel aux offices de tourisme pour m’aiguiller sur des sorties un peu atypiques et qui me permettront d’en apprendre plus sur la culture locale. Ça me passionne. J’ai envie de comprendre ce qui passe dans la tête des locaux pour mieux comprendre ce que je peux y voir et ressentir.

Cette fois-ci, l’office de tourisme de Mayotte m’a aiguillé vers Le Jardin d’Imany.

Franchement, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre mais par essence, le mot « jardin » m’attirait évidemment. Anwar, le propriétaire des lieux m’accueillit dans la petite ville de Combani et me conduisit dans son petit paradis.

Jardin d'Imany - Anwar le propriétaire et guide - Visiter Mayotte
Le Jardin d’Imany est dans la famille d’Anwar depuis des générations et c’est son grand-père, Imany, qui lui a proposé de reprendre l’affaire familiale. Anwar, au départ un peu novice sur les sujets de l’agriculture, s’est soudain pris d’un engouement sans limite pour les 19 hectares de terre ancestraux. Il s’est formé puis est devenu le gérant passionné des lieux.
En fait, c’est beaucoup plus qu’un jardin. Le Jardin d’Imany est un vrai lieu de culture ancestrale mahoré, descendant d’une culture familiale qui était encore très vivant dans les dernières décennies, voire plus.

Le jardin est encore comme il était à ses débuts, une culture vivrière qui permettait de nourrir la famille d’abord, puis les habitants du coin.

Aujourd’hui, sur 19 hectares, 6 sont consacrés au fameux Ylang-Ylang, cet arbre produisant des fleurs odorantes magnifiques et très appréciées de la cosmétique.

Sur la propriété, Anwar ne tarit pas d’explications sur l’histoire du jardin. Il me guide à la découverte des cultures mahoraises. Pendant plus de 2h, j’ai eu la chance de pouvoir visiter tous les recoins, l’écouter parler de ses girofliers, corossoles, poivriers, mandariniers, orangers, pieds d’ananas, bananes, cannelle (etc.), de la distillerie qu’il était en train de rénover pour poursuivre la production d’huiles essentielles directement sur place, de sa volonté à continuer pour une production raisonnée en permaculture : P-A-S-S-I-O-N-N-A-N-T !

Le Jardin d’Imany, qui était en préparation pendant ma visite, est ouvert au public depuis le mois de juin 2019 : une visite incontournable sur Mayotte !

Pour réserver une visite au Jardin d’Imany

Site web | n° de téléphone: 06.39.65.59.79 | Site web

Jardin d'Imany - Ylang-Ylang - Visiter Mayotte
Jardin d'Imany - Ananas
Jardin d'Imany - Noix de coco
Jardin d'Imany - Vanille - Visiter Mayotte
Jardin d'Imany - Pied d'ananas
Jardin d'Imany - Cocotier
Jardin d'Imany - Poivre - Visiter Mayotte
Jardin d'Imany - le fameux Maki - Lémurien - Visiter Mayotte

Visiter Mayotte : infos pratiques

Se déplacer à Mayotte

La Barge de Petite-Terre à Grande-Terre

La Barge : indispensable lien maritime entre Petite-Terre et Grande-Terre. Certains locaux, habitants à Petite-Terre, la prennent tous les jours pour aller travailler. Il vous faudra aussi l’emprunter pour vous rendre sur Grande-Terre en arrivant à Mayotte en avion.

Suivez la foule ! En arrivant à la Barge, vous trouverez un espace d’attente. Patientez là avec tout le monde, puis suivez la troupe pour monter sur la Barge.

Tarif: La barge est gratuite lorsque vous allez de Petite-Terre à Grande-Terre. Au retour, elle vous coûtera 0,75 centimes d’€ si vous êtes passager à pied, 2€ si vous avez un 2 roues et pour passer une voiture, comptez 15€.

Profitez-bien de la traversée: elle est très courte (15min environ) et c’est très beau !

Horaires des barges

Visiter Mayotte - Port de Petite-Terre

Taxi Brousse

Si vous n’avez pas loué de véhicule de location à votre arrivée à l’aéroport, vous serez amenés à utiliser un « taxi brousse » dès votre sortie de l’aéroport.

Les Taxis brousse de Mayotte fonctionnent comme au Maroc (si vous connaissez). Ce sont des transports collectifs qui prennent des passagers en bord de route ou à des endroits désignés et qui vous déposeront à l’endroit de votre choix. Chaque passager faisant la même chose, cela peut occasionner des détours qu’il est bon de prendre en compte en terme de temps de trajet.

Les tarifs des taxis brousse (comme des taxis normaux) sont réglementés et plutôt bon marché.

Pour exemple, j’ai payé 2,20€ entre l’aéroport et la barge. En ville, le tarif est de 1,40€/personne en journée et 2,10€/personne la nuit, le dimanche et les jours fériés. Lorsque vous sortez de Mamoudzou sur l’un des 3 itinéraires empruntés (sud, centre ou nord), le tarif passe par exemple à environ 6€/personne pour aller à l’extrême sud de l’île.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En bord de route (choisissez un lieu où il est facile pour le véhicule de s’arrêter), lever le bras et le taxi s’arrêtera s’il a de la place à bord. Aux endroits que pourront vous indiquer les locaux, abordez les chauffeurs pour connaître leur route et si ok avec votre destination, montez à bord.

Il y a souvent du monde là où les taxis brousse font leurs arrêts réguliers. Vous voyez une place ? Mettez votre sac dans le coffre et montez ! Premier arrivé, premier servi.

Louer un véhicule à Mayotte

Quelques semaines avant d’arriver sur Mayotte, j’avais consulté les tarifs et j’avais trouvé des locations à partir de 17€/jour pour un véhicule type Peugeot 106. Finalement, j’avais décidé de ne pas réserver et de voir en arrivant sur place.

En sortant de la barge à Mamoudzou, je me suis dirigé à pied vers les loueurs qui se trouvent pour la plupart à environ 1km sur la route à droite en sortant du port. Après 2 agences qui n’avaient plus rien, AVIS m’a loué un petit véhicule pour 37€/jour. D’ailleurs, je ne vous conseille pas particulièrement AVIS:  Le véhicule n’était pas en bon état (pour avoir comparé avec d’autres voyageurs qui avaient loué ailleurs) et c’était finalement très cher.

L’avantage du véhicule de location sur Mayotte est vraiment d’avoir une grande liberté et un gain de temps certain par rapport aux taxis.

Mon conseil : comparez les tarifs et réservez dès que possible !

Faire du Stop à Mayotte

Pendant mon séjour à Mayotte, j’ai tendu le pouce une fois et j’ai pris un autostoppeur une seule fois aussi. Malgré mon expérience limitée, j’ai tout de même envie de vous partager ce que j’ai appris en discutant avec les locaux.

Faire du stop est plutôt traditionnel et répandu sur Mayotte. Cela fait partie de l’entraide habituelle à laquelle les habitants de l’île tiennent beaucoup. Cependant, depuis des épisodes de « car-jacking » perpétrés par des autostoppeurs mal intentionnés, la confiance s’est perdue…

En revanche, il semble que les locaux soient toujours enclin à prendre des touristes en qui ils ont plus confiance dont tentez le coup ! Evitez par ailleurs de faire du stop la nuit tombée.

Hébergement à Mayotte

Hôtels à Mayotte

A Mayotte et généralement pendant mes voyages, je dors rarement à l’hôtel. Je préfère dormir chez l’habitant ou dans des gîtes et auberges.

Si vous souhaitez voir les hôtels et gîtes disponibles sur Mayotte, je vous propose de regarder sur ce comparateur.

Hébergement chez l’habitant à Mayotte

Je vous en parle régulièrement dans mes articles, dormir chez l’habitant est ma grand passion !

Sur Mayotte, vous pouvez essayer le Couchsurfing ou dérivés, cela fonctionne. Autrement, si vous préférez, Airbnb offre aussi de bonnes solutions pour se loger. Dans tous les cas, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Sur Sohoa, Fred, aussi bien présent sur Couchsurfing que Airbnb a été un hôte au top avec qui j’ai pu faire mes premiers pas sur Mayotte. Grâce à lui et sa générosité, j’ai découvert une Mayotte authentique et sauvage et j’y ai fait un tas de rencontres incroyables !

Dormir chez l'habitant à Mayotte

Quoi emmener à Mayotte ?

Que mettre dans votre sac / valise en partant à Mayotte ?

  • Ne vous encombrez pas de pulls en laine. Si un sweat pour le soir est intéressant car il peut faire un peu frais la nuit tombée, il fait généralement très chaud en journée.
  • N’oubliez pas votre maillot de bain, serviette, lunettes de soleil, crème solaire et si vous avez les vôtres et que l’encombrement ne vous gêne pas, masque et tuba sont un plus ! Pour infos, les bateaux qui font les sorties sur le lagon prête gracieusement tout le matériel (masque, tuba, palmes).
  • Si vous avez peur des moustiques, un anti-moustique tropical type « 5 sur 5 » est une bonne solution.
  • Jumelles, appareil photo, caméra sportive sont de bonnes idées si vous voulez observer la faune de plus près ou si vous aimez prendre des images comme moi.
  • Un guide ? Si vous venez de parcourir mon article, normalement vous aurez déjà pas mal d’informations pour passer de bons moments !
  • Médicaments : c’est la France ! Vous trouverez des pharmacies sur place. Si vous prenez des médicaments particuliers liés à une maladie spécifique, je vous conseille tout de même de vérifier avec votre médecin s’il n’est pas préférable de les emmener.

Mon avis sur l’île de Mayotte

J’avais besoin de compléter cet article de quelques mots sur ce fantastique voyage à Mayotte.

Au cas, où vous ne l’auriez pas compris, j’ai adoré visiter Mayotte. Soit c’est un département français mais j’y ai découvert une destination riche de cultures différentes et d’une atmosphère que je ne connaissais pas encore. Un brin d’Afrique, un bouquet de tropique, une lueur de paradis, c’est un peu comme cela que je m’y suis senti.

Bien évidemment, comme bien des lieux sur cette terre (tous ?), Mayotte a sa part d’ombre. Qui n’en a pas ? Dans tous les cas, l’île aux parfums ne mérite pas toute la mauvaise presse qu’on lui fait. La lumière là-bas y est beaucoup plus forte que tous ces maux qu’on lui attribut.

Vous qui avez lu cet article jusqu’au bout et qui ressentez l’envie d’aller visiter cette île finalement méconnue, prenez le temps d’explorer et d’y faire des rencontres, laissez vous porter par le flot tropical de cette île aux mille facettes et laissez place à l’envoutement.

Coucher de soleil sur l'îlot de sable blanc - Mayotte
Visiter Mayotte - Coucher de soleil à Sohoa

*Pour information, cet article contient des liens d’affiliation. Pour vous le prix reste le même. La commission que je touche me permet de maintenir un blog de qualité.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !
Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

154 Partages
Tweetez
Partagez52
Enregistrer102
Partagez
Reddit