Déjà 3 mois et demi à voyager en Asie dont un mois en Inde pour un trek mémorable, un mois en Indonésie à vadrouiller entre Bali, Lombok et Java et un mois et demi en Asie du Sud-est où j’ai eu la chance de visiter un bon bout du Vietnam et trop peu du Cambodge.

Immensité, règles à suivre, culture et échanges, je vous livre ici mes premières impressions sur ce continent incroyable.

C’est comment de voyager en Asie ?

Pendant des années, j’en ai entendu parler. On va dire qu’un bon paquet de cousins, d’amis et de connaissances m’ont précédé dans l’aventure : Inde par ci, Indonésie par-là, mes oreilles n’en pouvaient plus de ces beaux récits, de ces aventures hors de nos traditions et mes yeux ne demandaient qu’à s’ouvrir sur tant de merveilles !

L’Asie est un continent immense (bah oui, je n’avais pas ça en tête…)

Une vie ne suffirait pas à parcourir tous les chemins, toutes les routes de ces innombrables pays décimés sur ce continent géant ! La première chose que j’ai pensé quand je suis entré dans l’avion qui quittait le continent bridé, c’est « je reviendrai » !! En fait, je crois qu’il n’en est pas possible autrement.

A titre d’exemple, j’ai visité un tout petit bout du nord-ouest de l’Inde mais regardez donc ce que ça représente juste à l’échelle du pays (faites un petit zoom arrière pour voir la taille de la région Jammu & Cachemire à l’échelle de l’Inde) !!! Ça donne un petit goût de « reviens-y »… Forcément !

J’ai parcouru le Vietnam quasiment du nord au sud, pays beaucoup plus grand qu’on ne l’imagine, mais regardez ce qu’il représente à l’échelle de l’Asie !

En Europe où on peut passer d’un pays à l’autre en quelques heures, en Asie ce sont de longues heures (voire des jours) de transports qui vous attendent ! Suivant le temps que vous avez, il est même parfois plus sage d’envisager l’avion, même si c’est pour voyager dans le même pays…

Des règles et coutumes différentes

Comme dans bien d’autres pays, l’Asie a beaucoup de règles. La grande différence avec la France et bien d’autres pays de l’ouest, c’est que les règles formelles ne sont pas trop suivies et qu’il existe donc un tas d’usages et coutumes qu’il faut d’apprendre sur place. Heureusement, il y a des blogs pour pouvoir mieux s’y préparer .

Exemples de règles omises :

  • Conduire : comme chez nous, un bon paquet de panneaux encombrent le paysage : des « stop », des « feux », des « lignes blanches ». Cependant, si l’on conduit dans ces pays-là, il faut vite apprendre à ne pas les respecter… Enfin pas tout le temps, juste quand il faut.
  • Le klaxon (Voir aussi le Klaxon Bidaoui): ici il ne sert pas à râler mais en général, à signaler qu’on est là et qu’on arrive.
  • Il y a des passages pour les piétons… Mais il n’est JAMAIS prioritaire !
  • Culturellement et religieusement, les asiatiques sont très honnêtes. En revanche, quand il s’agit de Voyager en Asie - Conduirefaire payer un touriste, autant pratiquer le prix fort. Pas de prix affichés donc et négociation oblige !

Quelques règles informelles à retenir :

  • Tenir le regard, droit dans les yeux, est vu comme un manque de respect.
  • Porter un short au-dessus du genou ou des jupes courtes pour les demoiselles (en dehors de la plage) est une offense, particulièrement dans les lieux saints comme les temples ou les endroits sacrés (des lieux de nature parfois). Le pantalon, pour les garçons, est un signe de richesse et impose le respect. Alors oui, il fait chaud mais juste ce détail permet d’avoir un autre regard posé sur soi.
  • Se saluer est différent pour chaque pays. Souvent, le contact n’existe pas donc il faut oublier la poignée de main classique. S’incliner ou dans les pays bouddhistes, joindre les 2 mains (comme la prière chrétienne) au niveau du cœur et sous le menton, ça marche pas mal (Namasté).
  • Dans les pays d’Asie, en général, on retire ses chaussures avant d’entrer (même dans certains magasins !). Regarder devant l’entrée, vous ne pourrez pas les louper !
  • Pour passer ou donner quelque chose à quelqu’un, il faut éviter la main gauche. Si vous avez suivi mon article sur le « pistolet à popotin », vous comprendrez que cette main-là est considérée comme impropre. Autrement, en utilisant les 2 mains, ça passe aussi.
  • Les asiatiques ont un profond sens du respect et hausser la voie est très très mal vu, surtout en publique. Retenez que perdre la face est pour eux un affront sérieux.
  • Apprendre les mots d’usage (« bonjour », « merci », « au revoir » etc.) est très apprécié des locaux.

Ce ne sont ici que des exemples de ce qui m’a frappé ou ce que j’ai pu apprendre au fur et à mesure de ce voyage, vous en trouverez bien d’autres sur votre route !

Culture et religion

Culture et religion sont intimement liées. En tout cas, J’ai ressenti une vraie paix dans tous les pays que j’ai visités, une sérénité dans la pauvreté ambiante et un vrai vœu de non-violence.

Etant très fervent de leurs philosophies, les asiatiques respectent ses principes d’accueil et de droiture (en tout cas pour la plupart).

Même s’il est difficile d’appréhender la culture asiatique, très différente de la nôtre, c’est en tout cas un vrai bonheur de vadrouiller dans les pays d’Asie.

Communication et partage

En Inde et en Indonésie, l’anglais est très parlé, mais la communication n’en ai pas forcément plus facile. Rappelez-vous qu’il est important de bien vous assurer que votre interlocuteur vous a bien compris, quitte à répéter plusieurs fois la question et lui faire répéter plusieurs fois sa réponse. Ici on dit « oui » d’abord. Parfois c’est « non » mais il est parfois compliqué d’avoir une réponse franche dans le négatif. C’est un peu une règle en Asie… Quel que soit le pays.

Voyager en Asie - rencontresLes indiens sont par ailleurs très curieux. Ne vous étonnez pas s’ils vous observent, viennent vous poser des questions ou vous demandent de se prendre en photo avec vous. Pour l’Indonésie, ils sont très habitués aux tourismes. Il est assez facile d’avoir une conversation même si la barrière de la langue apparaît parfois dans les zones plus éloignées du chemin touristique. Globalement, je les ai trouvé très accessibles.

Au Vietnam, il est difficile de communiquer avec les locaux car l’anglais est très peu pratiqué et le vietnamien une langue très difficile. C’est un peu plus facile sur la côte entre Ho Chi Minh Ville et Hanoï car la plupart des touristes suivent ce chemin, mais à peine car ici, la communication n’a d’objectif que pour le business… Pour avoir la chance de partager des moments d’échanges avec les vietnamiens, il est préférable de s’éloigner de cette route toute tracée. L’application Google translate m’a permis d’avoir de merveilleux moments d’échanges très drôles avec des locaux.

Le Cambodge est un pays formidable et que j’ai adoré en ce qui concerne les échanges avec les locaux. L’accueil y est merveilleux et ils sont toujours très curieux. L’anglais est présent un peu partout et les cambodgiens veulent le pratiquer. Ils dialoguent donc avec plaisir. Mais même avec la barrière de la langue, les échanges persistent. On bouge les mains, on cligne des yeux et on s’arme de grands sourires et ça donne de très bons moments !

 

Dans tous les cas, voyager en Asie est très facile et ses habitants s’adaptent à vos desiderata facilement, ce qui peut faire penser que l’on peut parcourir ce continent sans chercher réellement à s’adapter nous-même. C’est parfois tellement standardisé qu’il est même difficile d’y voir la vraie culture asiatique. Ici, on fera beaucoup pour que vous soyez à l’aise. Le tourisme est une manne indispensable pour ces pays.

Regardez, observez, essayez de respecter ces quelques règles plutôt simples et qui sont un premier pas vers de vrais échanges avec les locaux. Laissez-vous tenter par l’aventure en dehors du chemin touristique classique et vous aurez un vrai goût d’Asie. Montrer un visage d’humain respectueux et qui n’arrive pas en terrain conquis avec son portefeuille collé sur le front et le regard posé sur vous changera.

Il est difficile d’expliquer les différences et particularités sans les lier à nos références et du coup, beaucoup de sensations resteront sur place et dans votre âme de voyageur.

 


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

8 Partages
Tweetez
Partagez8
Enregistrer
+1
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :