Bakchich ou pas ?

Les pays en voie de développement ont souvent cette réputation d’avoir parfois à verser des bakchich pour pouvoir s’en sortir. Je dois avouer qu’en 2 ans au Maroc, j’ai dû travailler sur mes capacités de négociation à quelques reprises… Mais je n’avais pas encore vécu l’aventure que je vous conte ci-dessous.

BakchichC’était un soir comme un autre…

 

 

 

 

 

 

 

Il m’en est arrivé une bien bonne ce soir et je ne peux pas m’empêcher de vous la raconter tellement elle sonne marocain pour moi !

Je finis le travail un peu tard comme d’habitude et j’arpente les rues de Casablanca dans ma bat-mobile version Pigeot. Je connais la route comme ma poche, tous les jours je prends les passages secrets et tente d’éviter tous les pièges automobilesques, piétonesques, charrettesques, bref pittoresques de cette ville délicieusement bordélique

Je grille un feu oopss    Pas le premier, pas… Je me suis adapté aux coutumes locales (Voir ici). Mais cette fois-ci, hoooo hasard de la vie, un policier me surprend et m’arrête:

– Lui: Vous n’avez pas vu le feu ?
– Moi: Non, je suivais les voitures devant moi (vrai) et j’ai tellement l’habitude de cette route, je la prends tous les jours…
– Lui: hop hop hop, y’a pas d’habitude là, y’a le feu rouge, vous savez, c’est quand il faut s’arrêter… Vos papiers svp.
– Moi: ok…
– Lui: Vous faites quoi ?
– Moi: je travaille pour machinbank…
– Lui: oui mais vous faites quoi ? En regardant ma carte de séjour marquée « Binoît » et « Directeur »
Je lui explique.

– Lui: Attendez-là.  J’ai un fils vous savez, il vient de finir ses études et il voulait continuer mais moi, je n’ai pas les moyens et il va falloir qu’il travaille… J’ai un CV, attendez là…

Quelques minutes plus tard, je me retrouve à passer un entretien d’embauche avec le papa pour son fils sur le bord de la route

– Lui: V’la le CV, il est dispo et on en a besoin… Bon et bien merci Monsieur R., vous pouvez y aller maintenant, et si jamais vous pouvez lui venir en aide, ce sera dieu qui nous fera un bon signe inch’Allah !

Qu’est-ce que le bakchich et quoi en penser ?

Beaucoup de pauvreté dans ce pays et ici, c’est l’entre-aide, la débrouille, la foi en l’opportunité d’une vie meilleure, d’un travail, avoir de quoi vivre… Tous les moyens sont bons pour s’en sortir et espérer que Dieu fasse un signe… Le bakchich n’est pas une fin en soit, mais un moyen de mieux vivre et s’en sortir dans ce pays où on dépense 300 millions de Dirhams pour maintenir les palais royaux à travers le Maroc et faire en sorte que chaque jour qui passe, la bouffe soit prête dans chacun de ces lieux monarquesques (Si toutefois sa majesté le Roi passerait…) alors que mêmes les flics ne sont pas assez bien payés pour asseoir un quelconque sens du droit ou des devoirs.

Je passe le CV au DRH demain matin.


Benoît Richer

Blogueur Photographe Voyageur, je voyage, je m'aventure et je partage. J'espère que vous aurez envie de vous étonner avec moi, commenter et me faire part de vos ressentis !

Commentaires

Commentaires

Pin It on Pinterest

Tu aimes !?

Partage avec tes amis !

Colombie - Parc de Tayrona

Est-ce que tu veux partir en vadrouille avec moi !?

Si tu veux recevoir les news du Blog 

n'hésite pas à t'inscrire ci-dessous !

Je t'emmène en voyage !?

Bravo ! Je t'emmène avec moi !

%d blogueurs aiment cette page :